Publicité

 

Message de la candidate Conservatrice de Montcalm

Laissez-moi vous parler des vrais enjeux du territoire.

 

 

Chers concitoyens et concitoyennes de Montcalm,

151213193 758868838365195 9188523788991578125 n
Il est plus que temps de prendre notre avenir au sérieux! Vous n’êtes pas sans savoir que c’est la 3e fois que je me présente avec humilité pour espérer devenir votre députée.  Laissez-moi vous parler des vrais enjeux du territoire.

Depuis la fusion au sein de la circonscription de Montcalm en 2004, il n’y a jamais eu un député fédéral au sein du gouvernement au pouvoir.  Nous avons toujours eu un député au sein de la 3e opposition. Ce qui signifie que :

  • Depuis 17 ans, nous n’avons pas eu un député au sein du gouvernement au pouvoir.
  • La circonscription est loin d’avoir une voix forte à Ottawa.
  • La circonscription est très loin de recevoir l’apport financier du Fédéral, dont elle aurait besoin pour soutenir son développement. De surcroit, le développement de notre région a été exponentiel, au cours des dernières années !

Les conséquences ? Notre belle région étouffe.  Des besoins criants d’infrastructures sont maintenant bien évidents :  des municipalités manquent cruellement d’eau, leur réseau d’aqueduc est désuet, ou inadéquat.  Lorsqu’une ville doit s’approvisionner en eau pour combler ses besoins minimaux par camions citernes à un coût exorbitant, c’est une aberration au sein du Canada, qui possède 20 % de la réserve d’eau douce mondiale. 

Le réseau Internet n’est pas entièrement déployé, ce qui représente, sans contredit, un enjeu de sécurité pour les communications d’urgence et un frein à la croissance de nos petites entreprises en région. 

Mais l’enjeu le plus quotidiennement visible, c’est celui de la congestion routière, quotidienne et étouffante. Pas un jour ne passe sans que les autoroutes, les grands boulevards et les municipalités avoisinantes soient aux prises avec la congestion !  Cette situation est polluante, mine la qualité de vie des concitoyens et concitoyennes, ralentit le développement, génère des pertes de temps et crée des enjeux de sécurité. 

Notre région est aussi une grande zone agricole, un grand morceau du grenier du Québec. Nos agriculteurs souffrent particulièrement de l’absence d’une présence forte à Ottawa, alors que la pandémie a fait ressortir plus forts leurs enjeux à bien nous nourrir – besoin criants de main-d’œuvre, d’approvisionnement et de soutien.  Comment feront-ils pour nous nourrir, si nous n’agissons pas pour eux ?

Bien que la région ait élaboré des solutions pour tenter de solutionner ces enjeux vitaux, il est clair que le processus aurait besoin d’un énorme coup de pouce du Fédéral pour y arriver!  L’heure est à mettre des solutions concrètes qui vont vraiment nous aider !  Bien sûr, nous avons tous remarqué l’impact sur le développement que peut avoir le fait d’avoir un député au sein du parlement provincial au pouvoir, puisqu’après plusieurs années d’attente, notre voix provinciale a permis à notre hôpital d’augmenter sa capacité de service pour desservir la croissance démographique de la région.

Il est temps de parler des vrais enjeux ! J’admire la résilience des concitoyens et concitoyennes de Montcalm mais, personnellement, j’ai été assez patiente, ça ne me tente plus de voir notre circonscription continuellement en attente! On a laissé la chance pendant 2 mandats, cela fait 6 ans ou plutôt devrais-je dire, cela fait vraiment 17 ans, que l’on attend des résultats d’actions concrètes !  Montcalm a besoin d’une véritable voix forte à Ottawa !  Notre slogan comprend l’action « agir ». Je vous pose donc la question : Souhaitez-vous que j’agisse pour vous à Ottawa ?