Gisele DesRoches Photo

C’est avec une grande fierté qu’Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada, ainsi qu’Alain Rayes, lieutenant politique pour le Québec, annoncent la candidature de Gisèle Des Roches dans la circonscription fédérale de Montcalm, en vue des élections de 2019.

Gisèle DesRoches est conseillère en ressources humaines, spécialisée en gestion de la rémunération et en équité salariale. Elle possède plus de 20 ans d’expérience en services-conseils auprès d’entreprises et de clientèles variées. Bachelière en droit de l’Université de Montréal, Gisèle est reconnue pour son efficacité et son travail orienté vers les résultats et la gestion des priorités.

Cette mère de famille habite Mascouche depuis 22 ans, c’est là qu’elle et son mari y ont élevé leurs 2 fils, Francis et Alexis.

Gisèle n’est pas à ses premières armes dans le domaine politique, elle a été candidate dans le même comté en 2015, elle connaît très bien la circonscription et est persuadée que sera un avantage pour elle dans sa campagne.
« Il n’y a pas assez de femmes en politique et trop de cynisme. J’ai décidé de me représenter avec le désir de changer les choses. Je suis fière de joindre l’équipe du Parti conservateur du Canada pour qui l’éthique et l’honnêteté sont des valeurs primordiales. Je suis fébrile d’aller à la rencontre des gens, des familles, des entrepreneurs de Montcalm et d’échanger sur leurs préoccupations », a déclaré la candidate.

« Gisèle souhaite ardemment contribuer à sa communauté et elle est convaincue que la politique est le meilleur moyen d’y parvenir. Son ambition et son expertise font d’elle la meilleure personne pour représenter la population de Montcalm au Parlement. Elle se joint à une équipe chevronnée et déterminée à faire de Justin Trudeau un premier ministre d’un seul mandat », a affirmé Alain Rayes.

« Gisèle est une femme passionnée et déterminée. Je suis convaincu qu’elle saura défendre et bien représenter les intérêts des citoyens de Montcalm au Parlement. Elle sera une excellente députée au sein d’un gouvernement du Parti conservateur fort et à l’écoute des aspirations des Québécoises et Québécois », a mentionné Andrew Scheer, chef du Parti conservateur du Canada.