logo trocl
Hier, le gouvernement du Québec dirigé par le Premier ministre François Legault déposait son premier budget. La Table régionale des organismes communautaires de Lanaudière (TROCL) salue l’effort consenti par le gouvernement, grâce à des investissements de 70 millions de dollars pour les organismes communautaires autonomes. Additionné aux investissements des deux dernières années, c’est 125,5 millions de dollars qui ont été investis par le gouvernement québécois pour le financement des organismes, soit 25 % du montant revendiqué dans la campagne Engagez-vous pour le communautaire, soit 475 millions de dollars. Bien qu’il s’agisse de bonnes nouvelles, il reste encore du chemin à parcourir pour atteindre la revendication des organismes communautaires autonomes.

Plusieurs secteurs de l’action communautaires autonomes touchés par les réinvestissements

Voici le financement accordé par le gouvernement aux différents secteurs :

  • Santé et services sociaux (PSOC) : 35 millions de dollars
  • Défense collective des droits (FAACA) : 13 millions de dollars
  • Famille : 10 millions de dollars
  • Habitation : 6 millions de dollars
  • Immigration : 4,3 millions de dollars
  • Éducation (PACTE) : 1 millions de dollars
  • Corporation de développement communautaire : 900 000 $.

De ces sommes, plusieurs annonces avaient déjà été effectuées. La TROCL demande à ce que les sommes soient investies rapidement pour permettre aux organismes d’avoir pleinement accès au rehaussement de leur financement.

Des processus respectueux de la mission globale des organismes

Pour l’ensemble des organismes, la TROCL rappelle au gouvernement qu’il est important que l’ensemble de ces sommes soient investies pour le financement à la mission globale et de façon récurrente. En santé et services sociaux, pour le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC), il est important que le ministère de la Santé et des Services sociaux maintienne une répartition en fonction du nombre d’organismes présents dans les régions. Nous nous attendons à ce qu’un montant de 1,9 millions de dollars soit investi dans Lanaudière au PSOC. De plus, il est souhaitable que l’application du Cadre lanaudois de financement du PSOC puisse être effectuée sans balises ministérielles qui viennent rendre difficile l’exercice de rehaussement des organismes par le CISSS de Lanaudière. La TROCL fera rapidement des représentations pour que l’ensemble des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux puissent être considérés dans le prochain rehaussement.

Renforcer l’action communautaire autonome

Le gouvernement a annoncé, en février dernier, le début des travaux pour la mise en place d’un nouveau Plan d’action gouvernemental en action communautaire. La TROCL souhaite travailler en collaboration avec le gouvernement pour renforcer l’autonomie, le financement et la reconnaissance des organismes communautaires autonomes. « Nous souhaitons fortement que les récentes annonces soient le début d’une collaboration qui permettra d’améliorer concrètement la réalité des organismes communautaires autonomes. Les travaux entourant le prochain Plan d’action gouvernemental en action communautaire serait un bon moment pour bâtir un plan concret de rehaussement de financement, pour appliquer une indexation annuelle des subventions respectueuses de la réalité des organismes, pour travailler à diminuer la bureaucratie dans les organismes et pour une reconnaissance accrue de l’impact social et économique de ceux-ci. Nous avons hâte de participer à ces travaux » souligne le coordonnateur de la TROCL, Hugo Valiquette.

Justice sociale : encore plus d’audace

Bien qu’ils reconnaissent les bonnes nouvelles dans le budget québécois annoncé hier, les organismes communautaires autonomes lanaudois invitent le gouvernement à faire preuve d’encore plus d’audace pour davantage de justice sociale. Plusieurs mesures concrètes pourraient être réalisées pour lutter encore mieux contre la pauvreté, pour une redistribution plus équitable de la richesse et pour davantage d’actions pour lutter contre les changements climatiques. Finalement, il est fortement souhaité que la réforme du mode de scrutin se concrétise officiellement.

À propos de la TROCL

La TROCL regroupe 185 organismes communautaires autonomes de la région. Tous ont un objectif commun, celui d’améliorer la qualité de vie des Lanaudoises et Lanaudois. Consultez notre site web au www.trocl.org ou sur Facebook au www.Facebook.com/TROCL pour en savoir plus. Les OCA ont été créés par la population pour répondre aux besoins exprimés par celle-ci. De par leur fonctionnement démocratique, leur enracinement dans leur communauté et leurs approches humaines et globales, ils sont un élément clé du maintien du tissu social et participent au mieux-être de la collectivité.