dsc 0011 696ea
Un coup de théâtre est arrivé vendredi dernier lorsque qu'à quelques minutes de la fin des mises en candidature le candidat Jean-Yves Cloutier a décidé de changer le siège où il avait porté sa candidature, il a changé du 6 au 5 pour confronter Karine Pomerleau.

M. André Laporte a aussi décidé de se porter candidat dans le 4 contre Claude Bélisle.

Les élus qui ont été témoin du travail acharné de ces 2 candidats pendant les 4 dernières années désirent poursuivre leur travail ensemble.

Claude Bélisle: Directeur des ventes chez le Groupe Vertdure Joliette, M. Bélisle brigue un 4ème mandat comme conseiller municipal. Avec son expérience de fin négociateur, il a su contribuer au règlement de la convention collective de façon très efficace. Il chapeaute d’ailleurs le dossier des ressources humaines et celui de la voirie.

Ce bénévole s’implique avec passion à la Maison des ados, au comité de la Saint-Jean-Baptiste et dans le dossier au ‘’Pied du courant’’ . M. Claude Bélisle est une ressource précieuse pour les citoyens et citoyennes de St-Liguori, car il saura faire valoir leurs besoins.

Karine Pomerleau: Enseignante au Collège Esther Blondin et mère de trois enfants, Mme Pomerleau est une femme dynamique et impliquée dans son milieu. Au cours des quatre dernières années, elle a su apprendre et relever plusieurs défis.

Le projet sacs à dos, l’enseigne numérique, le site internet de la municipalité, l’embauche d’une responsable en loisir et la création de notre nouveau logo sont tous des dossiers qu’elle a piloté avec beaucoup de rigueur. Membre du C.A. du Festival Acadien et du comité du patrimoine acadien, elle est un pilier dans la réalisation de la politique familiale (PFM) et de la MADA.

Mme Karine Pomerleau a à cœur St-Liguori et ses familles, c’est donc avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle souhaite solliciter un second mandat comme conseillère municipale.

Mme Ghislaine Pomerleau déclare "Ces deux candidats ont réellement fait la différence au sein du conseil. Leur implication et leur professionnalisme sont une source d'énergie indéniable pour le conseil"