APRÈS 96% D’OPPOSITION ET LE REFUS DE TRANSPORTS CANADA :

LE PROJET D’AÉRODROME EST DE RETOUR… NEUF SEMAINES PLUS TARD

65262567 10162153950030232 754223319766532096 o
La Coalition S.R.A. (coalition des citoyens de Saint-Roch-de-l’Achigan engagés contre le projet d’aérodrome sur son territoire) a appris de source sûre que le projet d’aérodrome SRA était de retour… à peine neuf semaines après le refus du ministre des Transports fédéral. Rappelons que le projet d’aérodrome SRA consiste au déménagement de l’aéroport de Mascouche, l’un des aéroports sans tour de contrôle les plus achalandés au Canada, selon les promoteurs.

La Coalition S.R.A. dénonce sans détours le retour du projet qui est une attaque sauvage à la démocratie et au développement du territoire. « Les citoyens se sont exprimés librement et démocratiquement à 96% contre l’implantation d’un aérodrome sur leur territoire. La municipalité s’est aussi opposée ainsi que tous les élus régionaux. Même le Premier ministre du Canada Justin Trudeau - que nous avons rencontré le 14 septembre dernier - s’est clairement engagé à ne pas autoriser le projet tant qu’il n’y aurait pas d’intérêt public. Qu’est-ce que les promoteurs n’ont pas compris ? Neuf semaines seulement après le refus du ministre des Transports, les citoyens ont la désagréable impression de faire rire d’eux. C’est insultant », s’indigne Sébastien Marcil, porte-parole de la coalition citoyenne.

L’intérêt particulier avant le public

Depuis une semaine déjà, les promoteurs s’activeraient à planifier différentes rencontres auprès d’intervenants privés et particuliers de Saint-Roch-de-l’Achigan en vue de redéposer une demande d’autorisation officielle auprès de Transports Canada. Ces rencontres sur invitation regroupent des personnes triées sur le volet et visent, selon les promoteurs, à éventuellement répondre aux questionnements de Transports Canada relativement au projet d’aérodrome.

La Coalition S.R.A. soutient que ce processus opaque de la part des promoteurs salit injustement le milieu aéronautique et même l’autorité de Transports Canada. « Dans sa réponse aux promoteurs datée du 30 août, Transports Canada identifie noir sur blanc des lacunes quant à la consultation entreprise par les promoteurs et refuse le projet faute d’intérêt public. Plutôt que de s’attaquer à ces lacunes, le promoteur choisit de mousser l’intérêt particulier en tenant des rencontres privées en catimini, derrière des portes closes, bien loin des citoyens et sur invitation seulement. Cette façon de faire est non seulement un déni de la démocratie et de la transparence, mais c’est aussi un contournement direct de l’esprit de consultation de Transports Canada. En quoi ces rencontres privées vont-elles changer quoi que ce soit au refus massif des cotiyens ? », conclu Sébastien Marcil.

Rappel

Rappelons que le projet d’aérodrome SRA prévoit le déménagement de l’aéroport de Mascouche, un des aéroports non contrôlés les plus achalandés au Canada (30 000 mouvements par an) vers Saint-Roch-de-l’Achigan.

La Coalition SRA vise à interpeller par tous les moyens politiques et sociaux le gouvernement fédéral à l’effet que le projet d’aérodrome SRA ne répond pas à l’objectif d’intérêt public de Transports Canada (tant sur les volets économique, environnemental ou social).

Les citoyens s’opposant au projet sont invités à consulter notre site web et ajouter leur nom à la liste des opposants : http://non-aerodrome.ca/

Suivez notre page Facebook : Contre l'aérodrome SRA 

1000 caractères restants