Mot du maire Robert Perreault

DSC 0007Le lancement du projet ‘’Silence on tourne ‘’ que nous inaugurons ce soir, incarne une fois de plus, la volonté de notre administration d’être active et présente pour les jeunes de Saint-Alexis. Cette initiative fait suite à la création de l’Espace-Ados et du Medialab mais surtout à la réponse des adolescents et adolescentes qui participe aux activités proposées : une réponse bien reçue de la part des élus et a laquelle nous voulons répondre en continuant d’investir dans notre jeunesse.

J’adresse donc au nom du conseil municipal mes remerciements à toute l’équipe de la bibliothèque de Saint-Alexis pour le travail effectué autour de cette dynamisation de l’espace-Ados pour nos jeunes de 10 à 17ans.

En premier lieu à Yoland Roy son coordonnateur, très impliquée dans la mise en place de projet innovateur à la bibliothèque, ainsi que ses complices Isabelle Cartry et Carole Lavallée ainsi que la comédienne Dominique Laniel qui a accepté d’être  l’animatrice du projet.

Je remercie le Comité régional pour la valorisation de l’éducation, par l’intermédiaire du fonds pour la persévérance scolaire et la réussite éducative du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur qui contribuent au cout de 8220$ pour la réalisation du projet ‘’Silence on tourne’’

Merci à la direction de l’école secondaire École Barthélemy-Joliette Mme Nancy Delisle ainsi que la direction de  l’École  Notre-Dame M Denis Racette qui appuient et soutiennent tous les projets proposer par la bibliothèque de Saint-Alexis afin de favoriser l’épanouissement de nos jeunes au sein de notre communauté premier lieu d’apprentissage de la citoyenneté et du vivre ensemble.

Mesdames et messieurs, il ne reste plus qu’à remercie nos jeunes d’être au rendez-vous , votre présence nous amène à croire que le temps investi pour créer un milieu de vie, la création d’un espace de ressources, de pratiques créatives et de rencontres à la bibliothèque de Saint-Alexis, c’est ce qu’il faut faire.

Le projet par Dominique Laniel, comédienne animatrice 

Le projet Silence on tourne vise à réaliser un film de quinze minutes en passant par toutes les étapes de la création d’un film.

La première étape va consister en l’écriture du scénario. Écrire un scénario c’est découper l’histoire qu’on veut raconter en séquences selon les personnages et les lieux. Le scénario décrit chaque décor, les déplacements des personnages présents dans la scène et énonce les dialogues, un peu à la manière d’une pièce de théâtre.

Ensuite, on va pouvoir tourner le film et vivre l'expérience d'un plateau de tournage. Certains d’entre nous seront acteurs, d’autres caméramans, d’autres preneurs de sons, d’autres travailleront peut-être au maquillage, au choix des costumes, à l’éclairage…

Il y aura ensuite une étape de montage du film : qu’est-ce qu’on coupe, qu’est-ce qu’on garde, est-ce qu’il y a des bruitages à rajouter?

Et enfin on découvre le résultat final.

Le but est du projet est d’élaborer et construire les différentes étapes d’un film avec les adolescents. Dans le contexte d'un laboratoire, les adolescents expérimentent diverses méthodes de création et d’interaction sociale.

  • •             Écriture du scénario
  • •             Apprentissage des principes fondamentaux de la caméra et du son
  • •             Apprentissage du montage image et son
  • •             Travail en équipe
  • •             Développement du sens des responsabilités
  • •             Accroissement de la confiance en soi

Mot de Carole Lavallée, Coordonnatrice loisirs, vie culturelle et communications

Chaque adolescent participera de manière active aux différentes étapes artistiques et techniques (acteur, caméraman, preneur de son, monteur, etc.)

Finalement, cette expérience créative devrait avoir favorisé :

  • L’acquisition de nouvelles connaissances, l’expérimentation, la collaboration et le partage de savoir-faire par le biais d’une création cinématographique.
  • L’acquisition de nouvelles compétences selon l’intérêt développé lors de la conception du film.
  • Le développement d’une certaine autonomie dans l’apprentissage.
  • L’accès à des technologies de pointe qui ne sont pas toujours disponibles à l’école ou à la maison.
  • L’exploration de diverses formes de création, notamment la création de nature littéraire (film).

À long terme, le projet « Silence, on tourne » à la bibliothèque, deviendra un incubateur du développement de la culture cinématographique, théâtrale et technologique chez les adolescents. Pour l’adolescent qui aura participé au projet, l’acquisition de compétences et d’expériences qui se révèleront des déclencheurs ou étincelles pour l’éveil de nouvelles passions, pour l’adhésion à des valeurs ou pour d’éventuels choix de carrière ayant un impact positif et durable pour le reste de la vie des adolescents et des jeunes qui auront eu accès à la formation et aux technologies offertes dans le cadre du projet.

Le projet « Silence, on tourne » a été élaboré en considérant l’importance des déterminants suivants :

  • •Aspirations scolaires et professionnelles : Accessibilité et diversité des façons d’apprendre qui conditionnent étroitement la persévérance scolaire des jeunes afin de préparer leur avenir professionnel.
  • •Motivation et engagement : Proposer de nouvelles expériences afin de susciter la curiosité chez les adolescents, les aidant ainsi à développer l’initiative de l'action créative. L’action créative stimule la motivation qui donne l’envie d’agir, d’explorer et de découvrir la nouveauté et s’engager dans le processus de création.
  • •Valorisation de l’éducation et encadrement : Continuité avec l’école et la maison dans un cadre différent comme la bibliothèque avec des valeurs de persévérance et un « contenu-cadre » qui permet de développer des compétences pour le futur.
  • •Soutien aux élèves en difficulté : L’impact positif de la création cinématographique, accompagné des outils technologiques pour sa réalisation afin de compenser les besoins particuliers des élèves éprouvant des difficultés, nécessaires au développement de leurs compétences et leur plein potentiel.
  • •Estime de soi : « Silence, on tourne » constitue une expérience qui permet aux jeunes de prendre conscience de leur esprit créatif, de leurs forces et faiblesses, de s’accepter eux-mêmes, d’assumer des responsabilités, de s’affirmer, d’être acteur et de se projeter dans un avenir professionnel.