DSC0966Ici l'on peut voir la largeur du dégat

Il y avait un joli boisé de quelques centaines de pieds le long de la rue Guy à Sainte-Julienne, il n'en reste que quelques mètres pour cacher ces affreux pylônes qui semblent sur la voie d'y être installés.

Malgré l'opposition des citoyens, des municipalités et des MRC tout comme le BAPE qui demandait à Hydro-Québec de refaire ses devoirs, le gouvernement a décidé de passer outre et ce même s'il reste 22 cas devant les tribunaux.

D'ailleurs nous verrons jeudi si la décision est prise dans la demande d'injonction contre ces propriétaires récalcitrants.