HOC 2018 1018 BT QP 122
Le député du Bloc Québécois, Luc Thériault, a demandé au gouvernement fédéral d’annuler tous les contrats de vente d’armes du Canada à l’Arabie Saoudite. À la suite de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi dans le consulat saoudien en Turquie, il apparaît désormais inconcevable pour le député de Montcalm de continuer à vendre des armes à ce régime meurtrier.

« Des coups de fouet à Raïf Badawi, ça n’empêche pas le Canada de faire des affaires. Pas plus que l’emprisonnement de femmes qui défendent leurs droits, pas plus que la mort de civils au Yémen, pas plus que l’assassinat d’un journaliste dans un consulat. Mais qu’est-ce que ça va prendre de plus à ce gouvernement pour mettre fin à ces contrats? », a demandé le leader du Bloc Québécois.

« Dans les faits, en armant ce régime qui flagelle des blogueurs et qui assassine des journalistes, le gouvernement de Justin Trudeau se fait complice des gestes posés par le gouvernement d’Arabie saoudite. Il faut faire preuve de courage et envoyer un message clair : Ottawa ne doit pas réviser les contrats de vente d’armes, il doit les annuler », a conclu Luc Thériault.