Interdiction de faire des feux à ciel ouvert, des feux d’artifice et des feux dans un foyer muni d’un pare-étincelles

feu artifice

L’indice de danger d’incendie de la SOPFEU indique EXTRÊME dans notre région aujourd’hui, et ce, depuis quelques jours. La chaleur accablante, la sécheresse des dernières semaines et la Fête nationale qui approche sont des facteurs qui incitent le Service de sécurité incendie de Sainte-Julienne à rappeler aux citoyens l’importance de respecter les interdictions en vigueur. À la veille de la Fête nationale, il est défendu de faire un feu de joie même avec un foyer muni d’un pare-étincelles ou de se divertir avec du matériel pyrotechnique. Une simple étincelle d’un feu d’artifice peut causer rapidement un feu de broussaille et occasionner des dommages considérables. Cette interdiction s’applique également pour les terrains de camping.

Le Service de sécurité incendie compte sur la collaboration des citoyens afin de respecter ces interdictions. « La population juliennoise est invitée à partager ce communiqué  afin que toute la communauté soit sensibilisée au danger extrême que pourrait provoquer une simple étincelle. Les résidents de camping en forêt qui apprécient les feux de joie ou les feux d'artifice devront changer leurs plans cette
année » a affirmé Éric Ducasse, directeur du Service incendie de Sainte-Julienne.

En ce moment, 25 feux de forêt sont en activité au Québec. Cette année la SOPFEU a déjà combattu 460 incendies, c'est 229 de plus que la moyenne des 10 dernières années à la même date.