Premier Forum national de l’action climatique

Les leaders de Lanaudière présentent leurs réussites en matière de climat et encouragent le passage à l’action

 

 Les leaders de Lanaudière présentent leurs réussites en matière de climat et encouragent le passage à l’action

crel
Le Québec n’est plus à l’heure de la sensibilisation, mais bien de l’action climatique. Le Conseil régional de l’environnement de Lanaudière (CREL) le démontrera à l’occasion du premier Forum national de l’action climatique, un événement virtuel du 25 au 29 janvier qui réunira plus de 500 décideurs et professionnel.les socio-économiques, municipaux, régionaux et gouvernementaux déjà engagés ou souhaitant se lancer dans l’action climatique.

Organisé par le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ), le Forum fera la promotion de projets concrets mis en place dans toutes les régions du Québec pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), accroître la résilience des communautés et faire émerger une économie verte. Dans la foulée du dévoilement récent du Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030) du gouvernement du Québec, les intervenant.es au Forum proposeront ainsi des solutions de nature financière, légale et réglementaire pour atteindre les objectifs climatiques du Québec.

Les régions du Québec sont déjà en action

Le projet Embarque! dont le CREL a été l'instigateur sera présenté lors de ce forum. Les autres CRE de toutes les régions du Québec présenteront également leurs projets concrets mis en œuvre depuis 2017 dans le cadre de l’initiative Par notre propre énergie. Plusieurs d’entre eux, qui concernent des secteurs variés comme la mobilité durable, l’électrification des transports, les technologies propres, l’aménagement du territoire et l’adaptation aux changements climatiques, seront présentés lors du Forum pour inspirer un passage à l’action partout au Québec.

Exemples de projets mis en œuvre par les CRE :

  • Mise en ligne d’une plateforme d’offre de transports alternatifs disponibles dans la région (Lanaudière, Estrie, Montérégie, Chaudière-Appalaches) ;
  • Création d’un programme de verdissement urbain (Outaouais) ;
  • Implantation du chauffage à la biomasse forestière (Côte-Nord) ;
  • Déploiement d’un réseau de bornes pour véhicules électriques
    (Capitale-nationale, Abitibi-Témiscamingue, Chaudière-Appalaches) ;
  • Développement d’un réseau de mobilité durable entre plusieurs MRC (Bas-Saint-Laurent) ;
  • Implantation d’un service de réservation et de paiement d’options de transport collectif, partagé et électrique (Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine).

Des solutions pour atteindre les objectifs du Plan pour une économie verte 2030

Le Forum proposera aux participant.es de la région de Lanaudière une panoplie d’outils pour passer à l’action — idées innovantes, bonnes pratiques, solutions aux écueils rencontrés. Des promoteurs de projets, des experts de haut niveau et des élu.es municipaux partageront leur expérience et leur expertise au moyen de présentations et tables rondes. On y explorera notamment les leviers et outils financiers disponibles pour atteindre les objectifs du PEV 2030.

Parmi les intervenant.es qui prendront la parole lors du Forum, notons la présence de :

  • Bernard Lamonde, directeur des secteurs résidentiel et transport du sous-ministériat à la Transition énergétique du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles ;
  • Pierre-Olivier Pineau, professeur et chercheur titulaire à la Chaire de gestion du secteur de l’énergie de HEC Montréal ;
  • John Husk, conseiller municipal à Drummondville ;
  • Catherine Morency, professeure et chercheure titulaire à la Chaire Mobilité de l’École Polytechnique de Montréal ;
  • Stéphanie Lord, conseillère en environnement à la MRC Nicolet-Yamaska ;
  • Samuel Pagé-Plouffe, coordonnateur - affaires publiques et gouvernementales, Alliance TRANSIT ;
  • Jean-Philippe Meloche, urbaniste et économiste, professeur à l’Université de Montréal ;
  • Sarah Cain, avocate chez Cain Lamarre ;
  • Isabelle Bérubé, directrice du développement à la SNAP-Québec et conseillère municipale à Saint-Bruno-de-Montarville ;
  • Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau ;
  • Jean-François Morissette, directeur, Gestion du territoire, Ville de Victoriaville ;
  • François Croteau, maire de l’arrondissement Rosemont–Petite-Patrie à Montréal.

Exemples d’outils et leviers de financement abordés lors du Forum :

  • Les possibilités de financement de l’électrification des transports et de la mobilité durable dans les municipalités et les régions, comme les programmes d’aide financière en transition énergétique du gouvernement du Québec ;
  • Les solutions financières accessibles aux municipalités pour contribuer à la résilience des communautés et réduire la destruction des milieux naturels, comme le Fonds des municipalités pour la biodiversité ;
  • Les mesures d’écofiscalité à la portée des municipalités, comme la contribution aux transports collectifs via la taxe sur l’essence et l’utilisation des revenus du marché du carbone.

Citations

« Le projet Embarque Lanaudière! s’est inspiré du projet de stationnement incitatif de la région du Saguenay Lac Saint-Jean. Par la suite, d’autres CRE ont emboîté le pas et ont même bonifié l’outil Web. Par exemple, le CRE Estrie y a ajouté un agrégateur afin de jumeler les offres de différentes plateformes de covoiturage. Voilà un bel exemple de l’effet de synergie du travail concerté des CRE. Plus récemment, le CREL a développé le projet La Mobilité durable, ça me branche. Celui-ci a pris la forme d’événements se déroulant dans chaque MRC de la région depuis 2019, afin d'outiller le milieu municipal et les entreprises, et il se poursuit jusqu’au forum final le 6 avril 2021. L’ensemble des retombées positives y seront dévoilées, en plus de la boîte à outils pour passer à l’action et du rayonnement des meilleures initiatives lanaudoises. »

Vicky Violette, directrice générale du Conseil régional de l’environnement de Lanaudière

« La MRC de Montcalm fut ravie de participer au projet Embarque Lanaudière! Cette plateforme nous a permis de promouvoir nos services de transport collectifs et adaptés en plus d'encourager le covoiturage et le transport actif permettant ainsi de diminuer les impacts négatifs de l'auto solo sur la santé et la qualité de vie citoyenne et sur l'environnement. Sans contredit, la grande force d'Embarque! réside dans le fait de retrouver toutes les options de déplacements sur un même site. La cohésion entre les régions avec une plateforme couvrant l'ensemble du territoire permet ainsi une utilisation optimale par les citoyens(nes) et les organisations proactives en mobilité durable pour l'ensemble de la province. »

Patrick Massé, préfet par intérim de la MRC de Montcalm et maire de Saint-Lin-Laurentides

Faits saillants

  • L’événement virtuel se déroulera du 25 au 29 janvier 2021.
    En tout, la programmation prévoit cinq rendez-vous de deux heures et demie (débutant à 9 h).
    • Lundi 25 janvier 2021 — Le Plan pour une économie verte 2030 et sa mise en œuvre (PEV 2030) : Explorer les pistes d’actions
    • Mardi 26 janvier 2021 — Le virage de l’électrification et des technologies propres :
      S’inspirer d’initiatives concrètes et passer à l’action
    • Mercredi 27 janvier 2021 — Encourager la mobilité durable :
      Des initiatives régionales inspirantes et des leviers financiers
    • Jeudi 28 janvier 2021 — Les milieux naturels et les infrastructures vertes :
      Des alliés pour l’action climatique et l’adaptation aux impacts des changements climatiques
    • Vendredi 29 janvier 2021 — L’aménagement durable du territoire :
      Stratégies, opportunités et exemples inspirants
  • La présence d’un.e ministre et d’élu.es régionaux et municipaux chaque jour
  • Des présentations éclairantes
  • Des tables rondes et des échanges
  • Le salon des expert.es

Consulter la programmation et s’inscrire :
https://rncreq.org/forum-de-laction-climatique/

Obtenir une accréditation de médias :
https://rncreq.org/medias-demandes-accreditation-forum-action-climatique/  

À propos du Conseil régional de l’environnement de Lanaudière

Mis en place en 1991, le Conseil régional de l'environnement de Lanaudière (CREL) est un organisme de concertation et de consultation en matière d’environnement, reconnu par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Il fait partie du Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec (RNCREQ). Sa mission est de concerter, de conseiller et d’influencer les intervenants lanaudois en matière d’environnement et de développement durable, en proposant des solutions et en mettant en œuvre des actions, afin d’assurer le droit de vivre dans un environnement sain.

Le gouvernement du Québec a contribué à hauteur de 300 000 $, par l’entremise du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, pour les activités des conseils régionaux de l’environnement qui ont mené à la tenue de forum.