Publicité


Le député de Rousseau orphelin de parti

PHOTO LCTÀ l'automne, plusieurs articles de la Presse mettaient en doute l'apparence de conflit d'intérêt lorsque le député était maire et par la suite préfet.

Ce printemps, c'est le Journal de Montréal qui en rajoute à plusieurs niveaux. Apparence, il y a mais pour l'instant aucune accusation n'est porté, bien qu'il y ait enquête du Commissaire à l'éthique et maintenant enquête formelle à l'UPAC.

Depuis hier, le député est maintenant indépendant, ce qui veut dire qu'il a toujours accès à l'Assemblée Nationale et les multiples services offerts, il pourra même faire des interventions selon les règles de l'Assemblée Nationale, un bel exemple est la députée Catherine Fournier qui a présenté des motions et projet de Loi en tant qu'indépendante. Par contre, il ne sera plus à la table de décision de la CAQ et son accès aux ministres sera plus restreint.

Il reste que M. Thouin était pressé de changé Saint-Calixte et les citoyens était heureux de ce qui se passait lors de son passage à la mairie. 

Élection octobre 2022

Pour le Commissaire à l'éthique, le résultat des enquêtes devrait arriver prochainement, généralement c'est assez rapide. Surtout si l'on compare à l'UPAC qui n'a pas la réputation d'être très rapide.

Dans 1 an et demi, nous serons convoités pour des élections provinciales, 4 possibilités s'offrent à lui:

  • L'enquête de l'UPAC n'a pas abouti et le député pourrait se présenter comme indépendant, est-ce que M. Legault présentera un candidat contre son ancien protégé ?
  • L'Enquête de l'UPAC amène à des accusations, il pourrait quand même se présenter comme indépendant, mais ses chances diminueraient.
  • S'il est blanchi, il pourrait retourner à la CAQ.
  • Il y a aussi l'enquête du Commissaire à l'éthique qui dévoilera ses résultats d'ici là.

La politique est un jeu dangereux, particulièrement lorsque l'on est au gouvernement, les passés sont scrutés à la loupe par les enquêteurs des journaux nationaux.

 

 

 

 

  • Créé le .