Publicité

Louis-Charles Thouin dévoile 70 000 $ en aide au pavillon Louis-Cyr

PHOTO LCT
Le député de Rousseau dévoile une aide financière de plus de 70 000 $ au pavillon Louis-Cyr accordée par le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, dans le cadre du programme Aide financière pour les ressources offrant de l’hébergement en dépendance (AFRHD). Rehaussé de 4 millions $, ce programme qui vise à favoriser l’accès aux activités liées aux programmes d’intervention offerts par les ressources d’hébergement en dépendance est rehaussé de 4 millions $ consacre ainsi 10 millions $ par année aux ressources d’hébergement en dépendance, dont le pavillon Louis-Cyr, centre de traitement pour alcooliques et toxicomanes, situé à Saint-Jacques dans la circonscription de Rousseau.

Le Québec a la chance de pouvoir compter sur un réseau de ressources communautaires ou privées offrant de l’hébergement en dépendance et des services de qualité, en complémentarité avec ceux des établissements du réseau de la santé et des services sociaux. Dans le contexte de la pandémie, ces ressources ont su s’adapter avec agilité afin de répondre aux besoins croissants de la population. Par ce financement, et par les travaux de révision du programme AFRHD présentement en cours, le gouvernement reconnaît les besoins accrus et la nécessité de mieux soutenir les ressources qui viennent en aide aux personnes aux prises avec une dépendance.

Citations :

« Les derniers mois ont été difficiles pour tous, mais encore davantage pour les personnes aux prises avec des problèmes de dépendance. Notre gouvernement est sensible aux situations qu’elles vivent. C’est pourquoi nous nous engageons à mieux répondre à leurs besoins avec ce financement additionnel, qui permettra entre autres aux ressources qui les supportent de bonifier l’accès à leurs activités et leurs services pour leur clientèle. » - Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux et député de Taillon

« Chaque année, l’équipe du pavillon Louis-Cyr aide plus de 200 Lanaudois qui souhaitent mieux vivre avec leurs dépendances aux drogues et/ou à l’alcool et accueille chacun d’entre eux dans le respect de leur projet de vie. Plusieurs programmes y sont proposés et la demande est bien réel, aux lendemains des mois de confinement que nous avons vécus. Pour notre gouvernement, il est important d’être présents pour tous les Québécois, là où en ont besoin. » - Louis-Charles Thouin, député de Rousseau

Faits saillants :

  • Le Règlement sur la certification des ressources communautaires ou privées offrant de l’hébergement en dépendance (RLRQ, chapitre S-4.2, r. 0.1) est en vigueur depuis le 4 août  Il remplace le Règlement sur la certification des ressources d’hébergement en toxicomanie ou en jeu pathologique, mis en place en juillet 2010. Il présente les exigences pour l’obtention d’un certificat de conformité, lesquelles ont pour but d’assurer, aux personnes hébergées dans les ressources des services sécuritaires et de qualité.
  • Le Plan d’action interministériel en dépendance (2018-2028) : Prévenir, réduire et traiter les conséquences associées à la consommation de substances psychoactives, à la pratique des jeux de hasard et d’argent et à l’utilisation d’Internet vient réitérer l’importance de la complémentarité entre le réseau public et celui des ressources communautaires et privées offrant de l’hébergement en dépendance.
  • En date du 13 août 2021, la province compte 82 ressources d’hébergement en dépendance, qui offrent près de 2 500 places.
  • Ce rehaussement financier est rendu possible grâce à la création du Fonds de lutte contre les dépendances, annoncé dans le cadre du budget 2021.
  • Créé le .