Manon Perreault, députée de Montcalm, a secondé aujourd’hui deux projets de loi du député conservateur Steven Fletcher à propos de la décriminalisation de l'aide médicale à mourir.

manon perreaultManon Perreault, députée de Montcalm
«Conserver sa dignité dans les derniers instants de notre vie est une question qui concerne une personne souffrante, ses proches et son médecin», a dit Manon Perreault.
 
La députée néo-démocrate affirme qu'il s'agit d'un enjeu important qui affecte la grande majorité des Canadiens. «C’est pourquoi nous devons étudier ce projet de loi sans partisanerie, dans le plus grand intérêt de tous.»
 
«Prioriser le respect de la dignité humaine ne s'inscrit jamais dans une démarche électoraliste et je suis honorée de pouvoir contribuer à faire avancer ce dossier», a conclu Manon Perreault.