Le schéma d'aménagement en bref

Aujourd’hui, je m’adresse à vous pour vous faire un résumé du Schéma d’aménagement en 5 minutes, mais qui représente 7 ans de travail acharné.

C’est quoi un schéma d’aménagement ?

C’est une vision de développement du territoire sur 15 ans.

C’est un travail de concertation (document de 400 pages).

Plusieurs dizaines de sujets traités, mais un seul retient l’attention, le dézonage agricole pour la construction résidentielle.

Autorisé et payé par Nicole Beaulieu, agente officielle de Patrick Massé

DSC 0496
La MRC de Montcalm avait l’obligation de par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme de réviser son Schéma d’aménagement. Après des années de discussion, on a réussi à faire un consensus entre tous les maires, et mairesses de la MRC et tous les ministères concernés sur le schéma révisé. Toutes les municipalités ont individuellement adopté le schéma. Une grande réussite de concertation.

Nous pouvons dire que nous avons une véritable MRC unie dans sa vision et dans ses outils de gestion de son territoire.


La révision du Schéma a été beaucoup plus qu’une réponse à une obligation. Cela a été une opportunité de se donner une vision commune de ce qu’on veut que notre territoire devienne et de la façon de le développer.

Ce qu’on a voulu faire c’est permettre à notre population d’avoir un milieu de vie équilibré répondant à ses réels aspirations et besoins. Nous avons voulu répondre aux besoins de nos familles actuelles et futures, de nos aînés et de nos jeunes. Déterminer les secteurs de développement les plus appropriés, les milieux naturels à protéger et à mettre en valeur, les meilleurs endroits pour implanter les écoles, les commerces et les équipements sportifs. Le tout en protégeant notre agriculture.

Les journaux ont mis l’accent sur le dézonage agricole, seulement pour la construction résidentielle / totalement faux !

Voici donc la réalité imagée :

Vous voyez donc que le schéma révisé c’est tout le contraire. C’est un projet de vivre ensemble; de valoriser notre agriculture tout en permettant à nos noyaux villageois et à nos territoires urbains de mieux se développer.

Ce qu’on a fait c’est régulariser des situations existantes et surtout permettre de consolider notre développement autour de nos noyaux existants.
Contrairement à ce qui a été dit, on n’a pas favorisé l’étalement urbain. On l’a concentré autour des milieux de vie déjà en place.


Tout ce travail, nous l’avons fait en concertation.

La révision du schéma a été l’occasion de se donner un Plan de développement de notre zone agricole, un PDZA. Le PDZA a été intégré à notre Schéma.

Montcalm est la seule MRC à avoir intégré ces deux outils.

 L’agriculture est notre richesse. On veut la maintenir et l’encourager.


On s’est donné une vision qui favorise notre double personnalité: un milieu de vie attrayant et accessible pour les familles dans une atmosphère champêtre, respectueux de l’agriculture et de nos agriculteurs.

  • Le Gouvernement a reconnu cet effort de planification de la mise en valeur du territoire.
  • Notre schéma révisé, c’est une vision de développement sur 15 ans.
  • Seule la CPTAQ peut autoriser un dézonage, pas le schéma.

Nous nous sommes donné un outil indispensable pour nous assurer que notre population vivra dans un milieu de vie durable parfaitement capable de faire face aux défis du 21e siècle.

L’objectif était d’en faire un développement cohérant du territoire, respect des terres agricoles, respect de l’environnement et le respect des besoins des municipalités pour assurer les services aux citoyens.

La conclusion, le schéma est bon pour tous !

Nous avons le droit de rêver d’avoir une MRC prospère et riche de ses valeurs.

Ne nous laissons pas nous appauvrir et surtout ne pas se faire dicter la marche à suivre par la CMM.

C’est de nous faire contribuer à leurs difficultés financières.