Publicité

Espace Luc Thériault

ThériaultLuc BQ .jpg1

Affiliation politique:Bloc Québécois   
Circonscription:Montcalm

 

Courriel
Luc.Theriault@parl.gc.ca

Bureau de la colline

Chambre des communes 
Ottawa (Ontario)
Canada
K1A 0A6

Téléphone : 613-992-0164
Télécopieur : 613-992-5341

  • On peut écrire aux députés sans frais de poste.

Bureau de circonscription

Bureau principal - Mascouche
1095, Montée Masson
Mascouche, Québec
J7K 2M1

Téléphone : 1-800-263-5726
Télécopieur : 450-474-1585


 



Un bilan parlementaire très positif pour Luc Thériault et le Bloc Québécois!

TheriaultLuc BQ .jpg1

Bilan de session de Luc Thériault et du Bloc Québécois :

Avec l’arrivée de l’été et la fin de l’activité parlementaire, Luc Thériault, député de Montcalm, a dressé le bilan de cette session au cours de laquelle le Bloc Québécois a fait des gains historiques et défendu fièrement la nation québécoise à Ottawa en ramenant constamment les priorités du Québec à l’ordre du jour de la Chambre des communes.

Comme le souligne monsieur Thériault, « Au Québec, notre identité repose en grande partie sur notre langue commune: le français. Pour la protéger, le Bloc a présenté un projet de loi appuyant l’application de la loi 101 aux entreprises sous juridiction fédérale: toute la Chambre, à l’exception des libéraux de Justin Trudeau, s’est prononcée en faveur. C’est une belle victoire! J’ai pour ma part déposé un projet de loi qui soustrayait le Québec à l’application du multiculturalisme canadien en faveur de son propre modèle d’intégration plus harmonieux et approprié des nouveaux arrivants. Sans surprise, tous les partis fédéralistes ont voté contre, prouvant une fois de plus qu’ils sont prêts à reconnaître la différence québécoise dans la seule mesure où elle reste symbolique! »

Proche des priorités de la population, le Bloc Québécois en a défendu les personnes les plus vulnérables. « Nous avons rallié la Chambre des communes en faveur d’une hausse de la pension de vieillesse de 110$ pour tous les aînés de 65 ans et plus, à l’encontre du gouvernement qui a préféré créer et opposer deux classes d’aînés. Nous avons également obtenu l’appui des parlementaires à notre projet de loi Émilie Sansfaçon qui souligne la nécessité de faire passer les prestations de maladie de l’assurance-emploi à 50 semaines en cas de maladie grave. Ces deux combats, tout comme celui de la hausse des transferts en santé et de l’accessibilité à l’aide médicale à mourir, le Bloc et moi-même nous ne les abandonnerons jamais! », a déclaré Luc Thériault.

Le député se dit d’ailleurs très heureux que le Bloc Québécois ait mis de l’avant les priorités économiques des régions du Québec tout au long de la session. « L’appui du Bloc aux producteurs agricoles est indéfectible: nous en avons fait une condition de notre appui au budget, en plus de défendre un projet de loi mettant fin aux brèches dans la gestion de l’offre et d’en coparrainer un autre sur le transfert intergénérationnel des fermes. Nous avons notamment appuyé les agriculteurs pour qu’Ottawa règle le fiasco des travailleurs étrangers temporaires, et déposé des plans concrets pour soutenir nos petits commerces locaux. Toujours, nous avons été debout pour les régions du Québec, tout comme je le suis pour les agriculteurs de mon comté avec lesquels j’ai fait le projet du répertoire et des capsules vidéo des producteurs agroalimentaires de Montcalm dont je suis très fier. À nous tous maintenant de les encourager! », a fait valoir Luc Thériault.

Le Bloc Québécois est aussi intervenu à maintes reprises pour corriger les lacunes dans la gestion de la crise sanitaire. Monsieur Thériault explique que les élus bloquistes ont talonné le gouvernement afin qu’il agisse sur les enjeux frontaliers, exigeant un resserrement de mesures comme la suspension de vols provenant de pays aux prises avec de nouveaux variants. « Tout ça, c’était la responsabilité d’Ottawa et pourtant il ne bougeait pas. Je n’ose imaginer ce qui se serait produit si nous ne l’avions pas talonné jusqu’à ce qu’il daigne faire son travail », a déploré M. Thériault.

« Nous étions là pour protéger la sécurité de la population, mais aussi pour l’aider à traverser la crise. Nous avons travaillé d’arrache-pied pour faire adapter les programmes fédéraux aux différents types de travailleurs du Québec, notamment les travailleurs autonomes, ainsi qu’aux différents modèles de PME. Nous avons également obtenu gain de cause afin que les compagnies aériennes remboursent leurs clients pour les vols annulés et protégé les contribuables en mettant fin à l’octroi gouvernemental de généreux contrats sans appel d’offres aux proches des libéraux, comme lors du scandale WE Charity », a poursuivi le député de Montcalm. 

« Ce bilan me remplit de fierté car le Bloc Québécois a porté dans toutes ses actions parlementaires les engagements qu’il a pris auprès des Québécoises et des Québécois. Il a été là, présent pour vous, tout comme mon équipe et moi-même l’avons été dans le comté. Aujourd’hui, alors que nous voyons poindre le retour à une certaine normalité, je suis fier de réaliser que tout le travail accompli a contribué à ce que le Québec sorte de cette crise prêt à rebondir et à se consacrer à sa relance tant attendue. C’est bien simple, au Bloc Québécois, on a le Québec tatoué sur le cœur! », a conclu Luc Thériault.

 

 

  • Créé le .