Publicité

Espace Luc Thériault

ThériaultLuc BQ .jpg1

Affiliation politique:Bloc Québécois   
Circonscription:Montcalm

 

Courriel
Luc.Theriault@parl.gc.ca

Bureau de la colline

Chambre des communes 
Ottawa (Ontario)
Canada
K1A 0A6

Téléphone : 613-992-0164
Télécopieur : 613-992-5341

  • On peut écrire aux députés sans frais de poste.

Bureau de circonscription

Bureau principal - Mascouche
1095, Montée Masson
Mascouche, Québec
J7K 2M1

Téléphone : 1-800-263-5726
Télécopieur : 450-474-1585


 

Comité permanent de la santé : Luc Thériault réélu à la vice-présidence du comité de la Santé!

Avec la reprise des travaux au Parlement d’Ottawa les comités parlementaires permanents sont reconstitués et à cette occasion le député du Bloc Québécois dans Montcalm, Luc Thériault, a de nouveau reçu une marque de confiance de la part des élus-es des différents partis qui l’ont réélu à la vice-présidence du Comité permanent de la santé à la Chambre des communes.

thumbnail
Porte-parole du Bloc Québécois en matière de santé et d’aide médicale à mourir, M. Thériault a su gagner l’estime de ses collègues par ses interventions passées et en s’imposant comme leader dans la gestion des dossiers prioritaires en santé. Reconduit dans ses fonctions, le député s’est engagé à poursuivre ses efforts pour faire avancer les dossiers sur lesquels il travaille.

« Sans présumer des décisions qui seront prises au niveau du plan de travail ou de nos échéanciers, je souhaite en ce début de la 44e législature que le travail colossal que nous avons effectué au cours des deux dernières années à propos des 4 premières vagues ne soit pas gaspillé » explique Luc Thériault.

Luc Thériault évoque notamment l’étude qu’il a menée sur les effets collatéraux de la pandémie sur les patients non-Covid. « Il faut tirer des leçons de cette pandémie pour éviter de refaire les mêmes erreurs. L’une d’elles, c’est de renforcer les réseaux de santé qui avaient été fragilisés par le sous-financement chronique des gouvernements successifs parce qu’Ottawa ne fait pas sa juste part, et assurer un financement récurrent et substantiel dès maintenant en répondant à l’appel du front commun du Québec et des provinces. Je pense aussi à ma proposition sur la réforme du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) pour permettre aux patients d’avoir un meilleur accès aux médicaments novateurs. Il y a une urgence d’agir que les libéraux ne semblent pas voir. Je vais me faire un devoir de leur rappeler », a conclu M. Thériault.

  • Créé le .