Qs Encart1Il ne reste que quelques jours à cette campagne électorale qui risque de passer à l’histoire : première élection à date fixe, débat télévisé en anglais et Québec Solidaire qui est enfin visible dans les médias.

"Nous voulons parler d’environnement, c’est un enjeu central de notre programme. J’enseigne la permaculture, j’enseigne comment concevoir des projets, agricoles, sociaux ou économiques en se basant sur trois grands principes : prendre soin des gens, prendre soin de la planète et redistribuer les surplus. Je reconnais ce souci dans tout ce que propose Québec Solidaire. C’est pour moi la seule façon de penser à un avenir durable pour l’humanité," affirme Hélène Dubé.

"C’est fascinant de voir comment Québec Solidaire a réussi à changer les choses avec seulement trois députés à l’Assemblée Nationale ces quatre dernières années. Les gens entendent notre message et réalisent que nous avons des idées concrètes et pertinentes pour l’avenir du Québec, pas juste pour gagner les élections. On ne change pas de discours, depuis la fondation du parti, nous luttons pour plus d’équité et de justice. On me fait remarquer régulièrement comment les autres partis copient nos idées. Pour moi, c’est une bonne chose, mais ça serait encore mieux d’avoir l’original," ajoute Hélène Dubé.

Alain Tremblay agent officiel de Québec solidaire