Nicolas Marceau photo elections 2018

Nous en sommes déjà dans la dernière ligne droite de la campagne et Nicolas Marceau, candidat du Parti Québécois dans Rousseau, est très heureux et satisfait de son déroulement.

Cette campagne électorale a permis au chef du parti, Jean-François Lisée, de démontrer toute sa compétence et sa stature d’homme d’État.  Il prouve jour après jour, avec toute l’équipe, que le Parti Québécois est la seule alternative crédible pour le Québec.

 « Les dernières semaines ont démontré qu’il y a un seul parti qui est clair avec les Québécois et c’est le Parti Québécois.  On ne vous fait pas accroire qu’on peut baisser les taxes et les impôts, et en même temps investir dans les services  », explique Nicolas Marceau.

« Il faut faire un choix, et le choix que le Parti Québécois vous propose, c’est d’améliorer les services pour nos enfants, nos familles et nos aînés », de poursuivre Monsieur Marceau. 

Dans Rousseau, nous avons eu cette semaine une rencontre des candidats qui s’est très bien déroulée.  Prévu sans échanges entre les candidats, cette rencontre a démontré hors de tout doute que le programme et les propositions du Parti Québécois sont de loin les seules qui rejoignent les priorités et les citoyens de Rousseau.

Les Québécois veulent que les politiciens arrêtent de les prendre pour des valises.  Ils ne croient pas les partis qui  leur promettent la lune !  Quand les libéraux et les caquistes disent dans la même phrase qu’ils vont baisser les impôts et améliorer les services, les Québécois savent que ce n’est pas possible et que ces partis manipulateurs de baguette magique tentent de leur en passer une petite vite.  Quant aux propositions de Québec Solidaire, elles sont radicales et irréalisables.  Ce parti semble évoluer sur une autre planète !

« Je suis convaincu que les Québécois sont tannés des coupures et c’est pour ça que nous, on vous propose d’investir dans des mesures concrètes qui vont faire une différence dans votre vie.  C’est simple, c’est clair, et c’est honnête ! », souligne en terminant Nicolas Marceau.

Source: Parti Québécois de Rousseau