Richard Désormiers, élu maire par la peau des fesses.

Bien malin, celui qui pouvait prédire l'élection à Sainte-Julienne, les 2 équipes en tête étaient nez à nez.

Richard Desormiers Sainte Julienne1
L'équipe des Citoyens avec François Drolet pouvait sérieusement changer la donne. À la mairie, il est allé chercher un peu plus de 17%, à qui ces votes ont été nuisibles? On ne le saura jamais.

Mise à part Enock-Robin Turcotte, dans le 5, Joël Ricard dans le 6, Claude Rollin dans le 1 et Stéphane Breault dans le 2, les résultats sont pratiquement égaux.

Dans une courte vidéo, M. Charron félicite ses candidats gagnants et mentionne qu'il est en réflexion avec ses avocats pour des demandes de recomptage. Il faut dire qu'il a perdu par 17 voix, et M. Martineau par seulement 6 voix à la faveur de la jeune Ariane Boyer. M. Charron a 4 jours après le dépouillement pour en faire la demande qui est quand même assez couteuse.

Du côté de l'équipe Richard Désormiers, Manon Desnoyers a pour sa part perdu par seulement 8 votes, en surprenant plusieurs, la surnommée Mère Thérésa de Sainte-Julienne a perdu aux mains de Benoit Ricard, de retour au conseil.

Dans le cas d'égalité de votes pour une décision, le maire pourra trancher.

Félicitations à tous les candidats.

  • Créé le .