Élection Québec 2022 - 3 octobre 2022

 elections 2022 800x600

 Parti Conservateur du Québec  Québec Solidaire  Coalition Avenir Québec  Parti Québécois Parti Libéral du Québec
 Gisèle Desroches   Ernesto Castro Roch  Louis-Charles Thouin (sortant) Pierre Vanier Estelle Regina Lokrou

Gisèle Desroches

Ermesto Castro Roch

Louis-Charles Thouin

Pierre Vanier

Estelle Regina Lokrou

GISELE DESROCHES ET LE PARTI CONSERVATEUR DU QUÉBEC EN SOUTIEN AUX FAMILLES DE ROUSSEAU

Gisèle DesRoches, la candidate du Parti conservateur du Québec dans Rousseau, fait part de ses engagements à soutenir les familles.

Gisèle Desroches
Bachelière en droit de l’Université de Montréal et formée en gestion des ressources humaines, Gisèle DesRoches cumule plus de 20 ans d’expérience en service-conseils en gestion de la rémunération et en équité salariale auprès des entreprises et de leurs dirigeants ainsi qu’auprès d’organisations publiques et parapubliques« Je désire servir mes concitoyens du comté de Rousseau, et ce plus que jamais dans la période tumultueuse actuelle. Il m’importe de travailler pour eux, de protéger leurs droits et leur avenir. J’ai à cœur leur sécurité personnelle et financière, et cela passe par des actions concrètes pour la reprise économique de notre belle région. »

« Nous souhaitons d’abord donner un peu de répit aux familles en suspendant rapidement la taxe sur l’essence et en réduisant de 2 % les impôts. Cette réduction d’impôts représente 3 500 $ pour une famille avec 2 enfants, gagnant environ 80 000 $. Il est inconcevable que la moyenne des taxes et des impôts payés par les familles québécoises soit plus élevée que les dépenses liées au logement, à l’alimentation et à l’habillement », a déclaré Gisèle DesRoches.

Le Parti conservateur du Québec souhaite également offrir une plus grande flexibilité, une diversité de solutions et de modèles en matière de service de garde et d’éducation qui s’adaptent mieux aux besoins des familles d’aujourd’hui. Malgré les nombreux investissements et changements au cours des dernières années, le manque de places en garderie est toujours criant. En effet, la liste d’attente pour obtenir une place comporte 52 000 noms actuellement.

« Nous offrirons aux jeunes familles un bon imposable de 200 $ par semaine, par enfant, permettant ainsi aux parents de choisir le mode de garde qui leur convient le mieux. Nous croyons qu’une saine concurrence aidera favorablement à diminuer les listes d’attente tout en nous assurant de la conformité et de l’excellence des services de garde offerts », ajoute le candidat du PCQ.

La santé au cœur des engagements du Parti conservateur du Québec

Évidemment, la pandémie a révélé la fragilité et les limites du système de santé québécois. En plus d’être extrêmement coûteux, 50 G$ par année, les gouvernements successifs ont fait bien des promesses qu’ils n’ont pu tenir. Le Parti conservateur du Québec s’engage à réformer le système de santé en s’inspirant de ce qui se fait le mieux dans le monde pour le moderniser, le rendre plus accessible et performant tout en maintenant une couverture universelle des soins.

« Nous donnerons notamment une plus grande place aux entrepreneurs et au secteur privé en santé comme le font l’Allemagne, le Danemark et plusieurs pays européens. Leur performance est de loin supérieure à celle du Québec! Nous avons l’absolue conviction que l’innovation et le mode de gestion des entreprises privées, additionnées aux talents et à la volonté des travailleuses et des travailleurs de notre système de santé actuel ne peuvent être que bénéfiques à l’ensemble de la population », a rajouté le chef du parti, Monsieur Éric Duhaime.

Mais la santé passe aussi par la prévention! C’est pourquoi le Parti conservateur du Québec a également élaboré un programme innovant de mise en santé avec six engagements visant principalement l’activité physique et sportive de nos jeunes.

Mettre fin à un gouvernement paternaliste

Madame DesRoches et le Parti conservateur s’entendent pour mettre fin à un gouvernement trop paternaliste. L’État doit être là pour soutenir sa population et non lui dicter sa façon de vivre.

« Nous croyons que chaque personne est la mieux placée pour savoir ce qui est bon pour elle et pour les membres de sa famille. Les dernières années, le gouvernement s’est ingéré plus que jamais dans la vie des Québécois et des Québécoises. Un gouvernement conservateur redonnera davantage d’autonomie à ses citoyens en matière de choix de santé, d’éducation, de service de garde. Il protégera également le pouvoir d’achat des ménages pour une meilleure qualité de vie et leur offrir une plus grande liberté de choix. Fini le temps où le gouvernement est maître chez vous! Le 3 octobre, nous serons libres chez nous! », s’exprime Gisèle DesRoches.

Pour en savoir plus sur la plateforme électorale du Parti conservateur du Québec, visitez le

conservateur.quebec/plateforme.

  • Créé le .