Saint-Alexis

DSC 0934Chaque année, le Festival de la Nouvelle-Acadie organise un souper homard au Club de Golf Montcalm. C'est un moyen d'amasser des fonds. Cette année, près de 9 000$ se sont ajoutés à la caisse.

La Nouvelle-Acadie comporte les municipalités de Saint-Jacques, Saint-Liguori, Saint-Alexis et Sainte-Marie-Salomé, mais plsuieurs familles Acadiennes se troiuvent aussi dans les environs.

C'est sous la présidence de M. Guy Tremblay, directeur général de la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Acadie que les festivités sont entamées.

D'ici quelques jours, la programmation complète sera dévoilée pour cette 17e édition.

À l'honneur cette année, la municipalité de Crabtree, qui accepte de hisser le drapeau acadien durant les festivités qui se dérouleront du 15 au 19 août prochain.

Particulièrement, cette année qui célèbre le 250e anniversaire du retour des Acadiens sur nos terres dans l'Assomption, les festivités seront nombreuses.

Mme Françoise Cormier, représentante de Crabtree, a reçu le drapeau qui flottera à la municipalité pendant le festival. 

Le Festival c'est une véritable fête qui nous rappelle nos origines et qui permet de souligner l'importance qu'ont eue pour nous les fondateurs de nos communautés.... Lorsque l'on a une forte identité, on est confiant pour l'avenir. C'est un privilège pour moi d'être président d'honneur pour cette 17e édition qui souligne les 250 ans du retour d'exil des Acadiens.
M. Guy Tremblay, dg de la Caisse Desjardins de la Nouvelle-Acadie.

Suivez Plume Libre Montcalm pour le dévoilement de la programmation.

Allocutions

DSC 030616e édition du Festival acadien de la Nouvelle-Acadie le 15 août et du 18 au 21 août 2016.

Le Festival acadien de la Nouvelle-Acadie dévoile sa programmation

Sous le thème Nos racines, sceau d’éternité, la 16e édition du Festival acadien prendra place dans les quatre municipalités de la Nouvelle-Acadie avec le lever du drapeau le 15 août et les festivités du 18 au 21 août 2016. Les principales activités seront de retour, en plus de quelques nouveautés. Le Festival se veut rassembleur et accessible pour tous, afin de célébrer ensemble les racines acadiennes de la région.

Des activités diversifiées

Cette année, une nouveauté apparaît au sein du festival, soit une session de cours de cuisine acadienne avec madame Jacqueline Mallet, originaire de Saint-Simon au Nouveau-Brunswick. Enfant et adolescent pourront apprendre deux recettes typiquement acadiennes. Nous invitons également les parents à se joindre à leur enfant. Les cours auront lieu au Vieux Collège de Saint-Jacques. Les réservations sont préférables à Cassandra au 450 834-6981 poste 230.

DSC 0309On renoue cette année le circuit guidé en autobus dans la Nouvelle-Acadie. Monsieur Clément Locat de Saint-Roch de l'Achigan, président du Comité du patrimoine de la Fédération Histoire-Québec, nous a préparé une visite commentée de la Nouvelle-Acadie à travers les maisons les plus anciennes des premiers Acadiens. Notre guide sera madame Sylvie Gagnon, membre de l'Association québécoise des interprètes du patrimoine. 

Une autre façon de célébrer en couleur

Une attention spéciale est dédiée à l’aspect plus festif. Le Festival encourage fortement les gens à participer à son concours de décoration de maison aux couleurs de l’Acadie. « La couleur des maisons décorées est une autre façon de célébrer ensemble nos racines dans une atmosphère culturelle et historique, mais aussi joyeuse. » observe madame Richard.

Le Festival conserve ses succès à saveur culturelle, notamment la Veillée des conteurs à SainteMarie-Salomé, le Salon des auteurs à Saint-Liguori et la messe acadienne à Saint-Alexis. Le Salon des auteurs nous réserve des surprises cette année. Parmi les trois lancements de livres projetés, deux ouvrages font état de recherches qui ont abouti sur des découvertes intéressantes concernant les pérégrinations des Acadiens revenus au Québec.

La fête au village

Encore une fois, on nous réserve toute une soirée le samedi 20 août. Venez déguster des hot-dogs d’ici bien sûr, mais également de la Louisiane avec des saucisses d’alligator et des maritimes avec la guedille au homard. Après avoir dégusté des hot-dogs à saveurs acadiennes, les spectateurs pourront assister aux performances de trois groupes. Il s’agit du groupe de musique traditionnelle d’ici, La Famille Cantin, de la musique louisianaise avec Grouyan Gombo et finalement le RAP de la Nouvelle- Écosse avec Arthur Comeau (anciennement membre de RADIO RADIO) et son groupe Le Tide School.

Pour de plus amples informations, consultez la programmation officielle sur le site web du Festival, au www.nouvelle-acadie.ca ou communiquez avec Cassandra au (450) 834-6981, poste 230.

Qu’est-ce que le Festival acadien de la Nouvelle-Acadie

Le Festival acadien de la Nouvelle-Acadie est un organisme sans but lucratif qui dessert le territoire des quatre municipalités de la Nouvelle-Acadie, soit Saint-Alexis, Saint-Jacques, Saint-Liguori et Sainte-Marie-Salomé. Il a pour objet de promouvoir la culture acadienne au sein de la région Lanaudière et s’est donné la mission d’organiser un événement culturel qui permet de faire connaître l’histoire et les origines acadiennes de plusieurs communautés villageoises de Lanaudière.

Le Festival acadien de la Nouvelle-Acadie existe depuis 2001 et attire actuellement plus de 2000 festivaliers annuellement, en plus des 70 bénévoles travaillant à sa réalisation. Bien établi dans la région, il est sans contredit un incontournable dans Lanaudière. Il a attiré par le passé des gens de Louisiane, de l’Acadie et des personnalités de renom. Il permet à tous de célébrer ou d’en apprendre sur la culture acadienne.

Programmation 2016

Saint-Liguori

Lundi 15 août              Levée du drapeau à 16:30 au Mémorial acadien de Saint-Liguori et tintamarre.

TINTAMARRE, ça veut dire faire du bruit. Nous ferons du bruit!

Saint-Alexis, Saint-Jacques, Saint-Liguori, Sainte-Marie-Salomé

Semaine du 15 au 20 août          

Décorez vos maisons aux couleurs acadiennes! Il y aura un champion dans        nos quatre municipalités. Les gagnants seront dévoilés après la messe à Saint-Alexis.

Sainte-Marie-Salomé

Jeudi 18 août              La Veillée des conteurs à 19:30 à l'église de Sainte-Marie-Salomé. Les textes sont de René Gareau; les comédiens professionnels et amateurs sont ses fidèles amis: Thérèse Brien, Pierre-Michel Gadoury, Charlotte Larochelle, Paul Léveillé, Jean Matte et Diane Ouimet. Cette année, la soirée sera agrémentée en musique par Olivier Brault, violoniste réputé dont les ancêtres étaient établis à Saint-Liguori; ils ont construit des moulins sur le site de l'ancien Camp Notre-Dame. Il nous fera connaître la musique de l'époque française en Acadie.

Saint-Jacques

Vendredi 19 août        Le Circuit guidé en autocar dans la Nouvelle-Acadie partira de Saint-Jacques à

9:00 pour revenir vers 16:30. Cette année, Clément Locat de Saint-Roch de l'Achigan, ex-président de l'APMAQ (Amis et Propriétaires de Maisons Anciennes du Québec) et président du Comité du patrimoine de la Fédération Histoire-Québec nous a préparé une visite commentée de la Nouvelle-Acadie à travers les maisons les plus anciennes des premiers Acadiens. Notre guide, Sylvie Gagnon est membre de l'Association québécoise des interprètes du patrimoine et elle a guidé plusieurs fois les premiers circuits acadiens. Elle s'appellera Julie,  elle est bien au fait de l'histoire acadienne de la région et connaît bien nos producteurs chez qui nous ferons quelques arrêts.

Saint-Jacques

Samedi 20 août                       À 14:30, au Vieux-Collège, il y aura un cours de cuisine acadienne pour les

adolescents, les enfants ainsi que leurs parents. Les inscriptions sont indispensables puisqu'il faut prévoir les quantités et faire les achats. Il y aura une présentation d'une recette plus compliquée au début, suivi d'une recette de collation acadienne qui pourrait être préparée par les plus jeunes. La cuisinière-conférencière est madame Jacqueline Mallet de Saint-Simon au Nouveau-Brunswick. Sa mère est une LeBouthillier, donc doublement acadienne. Elle habite maintenant Montréal. Il y aura de la place pour environ 30 personnes. Inscriptions 450 834-6981 poste 230, demandez Cassandra.

  • 13h00   Lancement de livres à la salle municipal de Saint-Liguori
    • Madame Jeannine (Les gens de Belle-Rive Tome 1 & 2)
    • Monsieur Claude Ferland (Cadiens et voyageurs)
    • Monsieur André-Carl  Vachon (Les Acadiens déportés qui acceptèrent l’offre de Murray)
  • 14h00                        Cours de cuisine acadienne pour enfants et adolescents  au vieux collège de  Saint-Jacques  Inscription au
  • 17h00                        Tintamarre & souper aux hot dogs devant la salle municipale de Saint-Liguori
    • Il y aura de l’animation pour enfant sur place.
  • 19h00                        La musique de chez nous avec La Famille Cantin
  • 20h00                        La musique de la Louisiane avec Grouyan Gombo
  • 21h00                        Le Rap d’Arthure Comeau et Le Tide School de la Nouvelle-Écosse

Apportez votre chaise

Dimanche 21 août:

9h30                           Café et beigne à l’église de Saint-Alexis

10h30                          Messe acadienne à l’église de Saint-Alexis

DSC 0159Pour faire suite de la rencontre des élus des Municipalités limitrophes de la route 158 avec le MTQ, nous avons rencontré M. Pierre La Salle, maire de Saint-Jacques,

Il devrait y avoir beaucoup de changements sur cette route entre St-Esprit et Joliette d'ici 10 à 15 ans.

Cinq points névralgiques avaient déjà été identifiés sur cette portion de la 158.

  1. 1) Carrefour 158-341
  2. 2) Carrefour 158-343
  3. 3) Carrefour 158-125
  4. 4) Carrefour 158-chemin Archambault à Crabtree
  5. 5) Manque de possibilité de dépassements sur toute la longueur

La première problématique est en phase de réalisation et devrait être terminée d'ici la fin de l'été avec le Carrefour giratoire à Saint-Jacques.

L'idée d'une autoroute n'est pas retenue et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord compte tenu des coûts il est fort à parié que le projet ne verrait jamais le jour. Deuxièmement le fait que les équipements agricoles ne peuvent circuler sur une autoroute est un entrave majeur dans une milieu hautement agricole.

Par contre il y a consensus entre tous les intervenants pour une route à quatre voies avec un centre fermé. Il y a aussi un consensus pour intervenir avec un échangeur à la hauteur de la route 343 à St-Paul et pour la création d'une sortie coté sud via la rue des Érables à Crabtree.

Pour ces deux projets le MTQ est rendu à la phase de conception et d'estimation des coûts et si tout va bien d'ici 3 à 4 ans les travaux devraient commencer.

Pendant ce temps nous travailleront la partie plus à l'ouest pour trouver une entente avec le MTQ concernant l'intersection du chemin St-Jacques (Crabtree-St-Liguori) et du rang de la Petite Ligne (St-Alexis).

J'estime à environ 6 mois le temps de trouver la meilleure solution en tenant compte du traffic routier, de la circulation agricole et des véhicules hors-route nombreux à ces 2 intersections.
Pierre La Salle

Ensuite devrait s'amorcer tout le processus pour cette partie, soit conception, estimation des coûts, plans et devis, etc....puis la construction.

Finalement en parallèle, si nous voulons 4 voies sur toute la longueur il faudra négocier l'acquisition des terrains entre St-Alexis et St-Esprit afin de compléter la phase finale.

Mais tout ceci reste lier à la volonté du conseil du trésor qui détient les cordons de la bourse et aux changements possibles de gouvernement dans le temps.

Mais le projet a vraiment plus de chance de réussir en le séparant en étape de cette façon et en lui donnant plus d'espace dans le temps.

Finalement le MTQ nous assure que des mesures ponctuelles peu coûteuses comme les vibreurs déjà installés au centre de la route, ou des barrières au centre dans les deux grandes courbes (St-Jacques et Crabtree) sont aussi possibles dans un futur rapproché.

Voilà en gros les propositions sur la table.

depouillement-acadie-2015 Les enfants de Saint-Jacques, Sainte-Marie-Salomé, Saint-Liguori et Saint-Alexis ont eu le privilège de rencontrer le bonhomme à barbe blanche à quelques jours de sa tournée mondiale.

Il a bien entendu et bien écouté tous les enfants qui avouaient avoir été si sages cette année. Nous verrons le 25 s’il a bien écouté les enfants!

Saint-Liguori
Saint-Alexis
Saint-Jacques

pierreLa Route 158 a été construite il y a 40 ans, depuis, nous sommes témoins d'accidents plusieurs fois par année.

L'émission publique JE a fait un reportage sur les routes les plus dangereuses du Québec, et la 158 est la grande gagnante du plus haut taux d'accidents mortels.

Le Ministère du Transport prévoit des travaux d'ici 2036, probablement que plusieurs d'entre-nous n'aurons plus le droit de conduire, si nous sommes toujours vivants !

Dans Montcalm, ce n'est pas la seule route qui demande l'attention du Ministère, il y a la voie de contournement à Saint-Lin-Laurentides, où le Ministère ne semble pas pouvoir s'entendre avec un propriétaire, le cas est devant les tribunaux depuis fort longtemps. Et bien sûr, le prolongement de la 25, où les terres ont été expropriées en 1958.

Bien que ces 2 routes soient moins meurtrières, elles occasionnent des bouchons presque à longueur de journée à Saint-Lin-Laurentides (Route 158 qui traverse le village) et de plus en plus fréquents dès l'approche de la 125 à Saint-Esprit.

Reste à voir ce que le Ministère décidera ! 

Source : http://www.tvanouvelles.ca/2017/01/10/portrait-des-routes-meurtrieres-du-quebec

 

IMG 4344L'organisme Les Petits Pas Jacadiens (PPJ) célèbre ses quarante ans de façon exceptionnelle le samedi 14 novembre prochain dès 17 h à la Cabane à sucre Lafortune à Saint-Alexis (70, rue Ricard). La célébration permettra les retrouvailles des forces vives de l’organisme. Cocktail d’accueil, musique d’ambiance, souper, veillée de danse, et plus encore, sauront vous divertir !

L’événement Mobilisation 40e, sous la présidence d'honneur de M. Bernard Landry, vise à mobiliser la population ainsi que les individus, les entreprises et les organismes (actuels et anciens danseurs, bénévoles, administrateurs, musiciens, partenaires) ayant contribués, de près ou de loin, au développement de l'organisme au cours de ces années. « Ensemble, célébrons quarante ans d'actions culturelles dans Lanaudière et aux quatre coins du globe ! », lance Philippe Jetté, président des PPJ.

Cette grande fête sera animée par le dynamique Bruno Ayotte. La veillée de danse, quant à elle, sera orchestrée par Jean-François Berthiaume au « câll », accompagné de Frédéric Bourgeois (accordéon, pieds), Stéphanie Lépine (violon) et Simon Marion (guitare). De plus, un encan silencieux offrira aux participants la possibilité de miser sur des articles et des morceaux de costumes ayant marqués l’imaginaire des PPJ.

Tu as déjà dansé dans l’école de danse, assisté à un spectacle ou participé à une veillée de danse des Petits Pas Jacadiens ? Tu souhaites soutenir l’organisme ? Achète ton billet en ligne au www.lespetitspasjacadiens.com/boutique, à la Librairie Martin (598, rue St-Viateur, Joliette) ou au Provigo à Saint-Jacques. Coût : 40 ans, 40 $, et 25 $ pour les 12 ans et moins. Réservation obligatoire avant le 11 novembre prochain.

Concours « Câll » la veillée chez vous !

Les familles et les groupes d’amis des communautés de Saint-Jacques, Rawdon, Crabtree, Sainte-Marie-Salomé, Saint-Liguori et Saint-Alexis courent la chance de gagner un musicien et un « câlleur » dans leur veillée du jour de l’An durant la période du 30 décembre 2015 au 2 janvier 2016. Ils ont jusqu’au 16 novembre prochain pour participer gratuitement au concours « Câll » la veillée chez vous !. Remplissez le formulaire en ligne au www.lespetitspasjacadiens.com/concours.

Rappelons que l’organisme Les Petits Pas Jacadiens a pour mission de valoriser, transmettre, promouvoir et diffuser la danse traditionnelle québécoise et acadienne.

 

uneLe vendredi 30 septembre, dans plus de 200 écoles, les élèves du Québec se rassemblent pour chanter la même chanson, spécialement composée pour eux par Koriass. Le thème? L’importance de la culture.  Du même coup, c’est à ces jeunes du primaire et du secondaire que revient l’honneur de donner le coup d’envoi des 20es Journées de la culture!

Le défi était lancé dans le cadre du 20e anniversaire des journées de la Culture. Mme Isabelle Marsolais, enseignante de 6e année à l'École Notre-Dame, a demandé si ses élèves voulaient relever le défi ! Ils étaient donc à la bibliothèque Marcel-Dugas pour l'enregistrement ! Bravo les jeunes !

S'en est suivi un atelier dont nous dévoileront le résultat prochainement lors du vernissage et l'exposition.

Audrey-Anne Bannon, Zachary Barbe-Savard, Gabriel Chatillon, Zachary Desroches, Daphnée Desrosiers, Félix Forget, Angélique Garceau, Isaac Gariépy, Rosalie Gauthier, Arianne Labrie, Olivier Leblanc, William Mailhot, Gabrielle Malenfant, Kary-Ann Mathier, Vincent Ménard, Mariane Perreault, Roxane Roberge et Alexis Simard.

Merci aux collaborateurs : Denis Marsolais et JoAnie Buisson, technicienne en culture à la municipalité de St-Jacques. 

Bravo aux nombreux enseignants qui profitent de ce projet très porteur pour créer d’autres activités culturelles, partout dans l’école: fabrication d’instruments farfelus pour accompagner la chanson, création collective, concours de dessins à la craie dans la cour d’école, exposition, improvisation...  Et merci à Koriass !

DSC 0768De nouveaux investissements gouvernementaux totalisant 46,6 millions de dollars seront faits au cours de l’année 2017 pour assurer le maintien en bon état et la réhabilitation des écoles de la région de Lanaudière. Au total, 81 projets de rénovation seront réalisés grâce aux fonds accordés par le Gouvernement du Québec.

La vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, a fait cette annonce au nom de M. Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine, lors de son passage à l’école Armand-Corbeil. Cette école recevra une aide financière de 1,1 million de dollars pour la réfection des murs de fondation et du parement de maçonnerie ainsi que pour la rénovation d’un laboratoire.

Les investissements prévus dans le cadre des mesures régulières et additionnelles de maintien des bâtiments et de résorption du déficit de maintien permettront aux commissions scolaires de la région d’effectuer 126 projets de rénovation ou d’entretien des bâtiments scolaires. Parmi les travaux qui pourront être réalisés, citons la mise aux normes de bâtiments; la réfection de toitures; le remplacement de portes, de fenêtres et d’installations sanitaires; et l’amélioration du système de chauffage, de ventilation ou de plomberie.

Voici la répartition du soutien financier :

cs

15 projets dans la MRC de Montcalm 4 286 210 $

Sainte-Julienne

Boutons d'Or - Réfection et mise aux normes du système de gicleurs 50 000 $
Boutons d'Or - Remplacement su système de communication 60 000 $
Havre-Jeunesse - Remplacement du rideau diviseur du gymnase 80 000 $
Havre-Jeunesse - Réfection de la toiture 1 016 210 $

Saint-Lin-Laurentides
Pavillon Arc-en-Ciel Rénovation des salles de toilettes 430 000 $

Saint-Roch-de-l'Achigan
École l'Achigan 
Réfection des accès piétonniers 320 000 $
Remplacement d'appareils d'éclairage d'urgence 775 000 $

Saint-Calixte
Pavillon Louis-Joseph Martel - Réfection de l'enveloppe du bâtiment 200 000 $

Saint-Liguori

Saint-Joseph - Réfection des cloisons intérieures 75 000 $
Saint-Joseph -Réfection de la cour d'école 160 000 $

Saint-Esprit

Dominique Savio - Réfection de l'enveloppe du bâtiment 100 000 $

Saint-Alexis

Notre-Dame - Réfection de l'enveloppe du bâtiment 600 000 $

Saint-Jacques

Grand-Pré - Remplacement des revêtements de plancher 70 000 $
Saint-Louis-de-France - Réfection de l'enveloppe du bâtiment 350 000 $

Sainte-Marie-Salomé 

Sainte-Marie-Salomé - Réfection de l'enveloppe du bâtiment 350 000 $

Total MRC de Montcalm 4 636 210,00 $ $

Citations :

« Je réitère l’importance de doter le Québec des écoles les plus belles et les plus attrayantes. Les écoles fermées ou en mauvais état sont inacceptables. Nous devons offrir des environnements sains, sécuritaires et stimulants aux élèves qui les fréquentent. Je suis convaincu que l’amélioration de leur milieu de vie favorisera leurs apprentissages, leur motivation et leur réussite éducative. L’annonce d’aujourd’hui pour la région de Lanaudière est un autre geste concret qui vise directement la réussite éducative des élèves et l’amélioration du quotidien du personnel travaillant dans les écoles québécoises. »

Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine

« Les mesures prises pour prévenir, détecter et corriger les problèmes dans les bâtiments scolaires sont très importantes, puisqu’elles permettent de planifier les travaux et de les entreprendre au moment opportun. L’aide financière accordée cette année permettra de réaliser les travaux jugés prioritaires pour que les jeunes puissent développer leur plein potentiel dans un environnement adéquat. Investir dans les écoles, c’est un choix porteur d’avenir pour nos enfants! »

Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants :

Le 24 mars dernier, le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre de la Famille, M. Sébastien Proulx, a annoncé des investissements gouvernementaux totalisant plus de 655 millions de dollars pour permettre aux commissions scolaires francophones et anglophones de réaliser des travaux de rénovation ou de mise aux normes de leurs établissements en 2016‑2017. Près de 2 300 projets de rénovation des infrastructures scolaires seront mis en œuvre grâce à cette somme.Ces investissements s’inscrivent dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2016-2026. Pour cette année seulement, l’annonce d’aujourd’hui porte à 1,058 milliard de dollars le montant annoncé pour la rénovation des écoles (mesure Maintien d’actifs), en plus de 553 millions pour la construction d’écoles (mesure Ajout d’espace) dans chacune des régions du Québec.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm