DSC 0156

DSC 0156
Sophie Venne et Vincent Ricard voulaient un enfant, ce jeune couple sympathique a dû utiliser la technique in vitro pour y arriver, et un jour la bonne nouvelle est arrivée, le couple aura un bébé.

Tout se passa bien jusqu’à la 32e semaine, Laurent allait naître, bien que prématuré tout semblait bien jusqu’à ce que le couple réalise que l’enfant semblait tarder à suivre le développement habituel d’un bébé. Les tests révèlent une paralysie cérébrale.

Le 25 août prochain, un souper spaghetti aura lieu à la Cabane à sucre Dupuis, au 1705 rang des continuations à Saint-Jacques. Vous pouvez joindre Sophie au 450 839-6013 ou par courriel à . De plus, il est possible de donner sur le site Internet gofundme au https://www.gofundme.com/aidez-notre-beau-laurent

 

 

La vie du couple a chamboulé, pour eux c’était impensable de baisser les bras. Ils font tout pour motiver Laurent et aider son développement. En début d’année, le couple a loué une chambre hyperbare, un appareil qui augmente l’apport en oxygène. Un traitement d’une heure 30 minutes chaque jour pour 40 jours, l’enfant avec un parent doivent alors être dans un genre de tente tout ce temps.

Bien que le traitement n’ait pas de répercussion pour tous les enfants, pour le couple le choix était évident, si l’enfant pouvait améliorer sa condition, il fallait au moins l’essayer! Et bien suite à ce premier traitement, Laurent commence à dire quelques mots, papa, maman, oui et non! Tous les espoirs sont maintenant possibles. Il faut dire que Laurent comprend bien, plusieurs de ses réactions sont tout à fait comme tous les enfants, il sourit lorsqu’on lui offre quelque chose qu’il aime, il veut dessiner, il veut marcher, mais ses membres ne répondent pas complètement. Pour le couple, il est impératif de renouveler l’expérience de la chambre hyperbare, mais les coûts sont très élevés, même en location, ils voudraient donc acheter l’équipement qui s’élève à plus de 27 000$.

De plus, Laurent grandi, il devient de plus en plus lourd, donc il devient pressant d’améliorer les installations pour le futur de Laurent, bien que le gouvernement aide, les besoins sont grands, chaise et fauteuil adaptés, etc. De plus, des travaux sont à réaliser pour toujours mieux aider l’autonomie du jeune garçon. Le couple remercie l’aide du Bouclier (Centre de réadaptation) à Joliette pour le soutien et l’aide au développement de l’enfant. Par contre, cela demande beaucoup de temps pour les parents, Sophie a donc diminué ses heures de travail (enseignante) et pour sa part Vincent (agriculteur) reprend ses heures le soir lorsque Sophie est disponible.

Malgré la tâche ardue, le couple est positif et souriant, chaque avancement leur donne tous les espoirs.

 Si vous étiez à la place de Sophie et Vincent, ne voudriez-vous pas tout essayer pour que les membres de Laurent suivent ses pensées?

En quittant, le jeune Laurent a répondu « Bye » à mon « Bye » , donnez-lui sa chance !

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm