jardin juliette tristani

jardin juliette tristani
2 VIDÉOS DANS CET ARTICLE.

C’est dans le cadre de sa Fête des voisins que le conseil municipal de Sainte-Julienne a procédé à l’inauguration du Jardin communautaire Juliette-Tristani. Famille et amis, membres de la Société d’horticulture et d’écologie de Sainte-Julienne Hortéco, représentants du groupe J’écris ma vie et plusieurs membres de la communauté juliennoise ont assisté au dévoilement du panneau de parc identifiant le jardin communautaire et collectif de Sainte-Julienne. Quelques témoignages ont rappelé le parcours marquant de cette grande dame qui a influencé positivement la collectivité. Impliquée auprès de la Société d’horticulture, cette amoureuse des fleurs et des plantes détenait plusieurs connaissances des plantes médicinales. L’écriture et l’art amérindien faisaient également partie de son univers artistique. Soucieuse des jeunes qu’elles côtoyaient dans les écoles de la région, elle partageait avec eux, lors d’ateliers supervisés, ses connaissances en horticulture et en généalogie. Elle leur transmettait sa passion et développait leur curiosité envers leur origine. Madame Tristani aura laissé sa trace…

Récipiendaire de la médaille du Lieutenant-gouverneur pour les aînées en 2016, la municipalité l’a également honorée à titre de bénévole s’étant engagée à part entière au sein de sa communauté au cours de la même année. Madame Tristani est décédée suite à une maladie que personne n'avait vue venir. Elle est partie dans la plus grande discrétion selon sa volonté le 23 janvier 2018 à l'âge de 79 ans.

Le jardin communautaire et collectif, ouvert en mai 2016, portera dorénavant son nom en mémoire de cette grande dame.

Son histoire
Originaire de Marseille en France, c’est en 1971 qu’elle se laisse charmer par sa nouvelle terre d’accueil : Sainte-Julienne. Peintre autodidacte et artisane en art amérindien, madame Tristani a le désir dès son arrivée, de s’impliquer dans son milieu de vie afin de mieux s’orienter dans ce nouveau village, mais elle veut avant tout établir des liens avec les résidents juliennois. (extrait du texte soumis par la municipalité dans le cadre du programme de distinctions honorifiques de la médaille du Lieutenant-gouverneur pour les aînés).

Le Jardin communautaire et collectif Juliette-Tristani
Le jardin a deux vocations. Le volet communautaire permet aux citoyens de louer un jardinet pour la saison au coût de 15 $ individuellement ou 20 $ pour une famille. Les locataires doivent assurer l’entretien de leur parcelle de terrain bien identifié. Ces potagers sont donc privés. Le volet collectif est ouvert à tous les juliennois. L’espace jardin est sans frais. Les citoyens sèment, entretiennent et cueillent les récoltes dans un esprit de partage et de bon voisinage.

Fête des voisins
 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm