capl

capl

Le Collectif anti-pauvreté Lanaudière a tenu une journée de réflexion sur le thème de la pauvreté intitulée « La pauvreté dans Lanaudière : En parler pour agir! ».

Dans le cadre des élections provinciales à venir cet automne, le Collectif anti-Pauvreté Lanaudière a décidé de consulter et de mobiliser des citoyens et citoyennes défavorisées et des groupes communautaires préoccupés par la pauvreté, afin de connaître leurs inquiétudes, d'identifier les enjeux, les solutions et les actions qui pourraient être mises de l'avant lors de la prochaine campagne électorale pour que la pauvreté devienne un thème majeur dans Lanaudière.

Selon Monsieur Sylvain Caron, du Groupe d'information et de défense des droits sociaux de Sainte-Julienne (GIDDS) responsable de l'organisation de l'événement, la journée a connu un vif succès, 62 personnes ayant répondu à l'appel.

Trois présentations se sont tenues en matinée. Madame Louise Lemire, agente de recherche pour la direction de la santé publique du CISSS de Lanaudière  a présenté un état de situation de la pauvreté dans Lanaudière, de ces causes et de ces impacts sur la santé des personnes.

Monsieur Jacques Deslauriers, militant à d'Action Dignité Lanaudière a fait par la suite, une présentation intitulé "À qui profite la pauvreté?" en nous témoignant des conséquences de la pauvreté lorsque les besoins fondamentaux comme le logement, l'alimentation, le transport et la santé ne sont pas satisfaits. Il a expliqué comment des décisions prises par les pourvoyeurs de services qui comblent ces besoins, pouvaient avoir parfois, des impacts négatifs sur les personnes en situation de pauvreté.

Finalement, Monsieur Serge Petitclerc, coordonnateur du Collectif pour un Québec sans pauvreté (CQSP) a présenté le dernier plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale (PAGIEPS) qui malgré certaines avancées pour les personnes ayant des contraintes sévères à l'emploi, ne réglait rien sur le fond, ce plan étant tout, sauf un véritable plan de lutte contre la pauvreté qui améliorerait la vie des gens défavorisés.

L'après-midi a été réservée à des ateliers de réflexions en petit groupe où les personnes en situation de pauvreté ont réagi aux présentations pour identifier les enjeux prioritaires concernant la pauvreté, formuler des revendications et des actions pour susciter l'adhésion des partis politiques à l'aube des élections.

Une plénière en fin de journée a permis de faire une synthèse des discussions en petits groupes et les personnes invitées à s'engager dans des actions.  Suite à cette journée, le "Collectif anti-pauvreté Lanaudière" (CAP-L) produira un rapport cet été. Une rencontre se tiendra avant les élections pour adopter une plateforme de revendications et un plan d'action définitif découlant de cette journée afin que la lutte à la pauvreté devienne un enjeu majeur pour nos politiciens lors de la prochaine campagne électorale dans Lanaudière.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm