Luc Thériault

aeroport mascouche
aeroport mascouche
 
Ce jugement démontre que le Québec est assujetti au bon vouloir d’Ottawa, qui décide seul, malgré une motion unanime de l’Assemblée nationale du Québec 

luc theriaultcommun

luc theriaultcommun
Au nom de l’aile parlementaire du Bloc Québécois, le député de Montcalm, Luc Thériault, a fait un bilan de la dernière session parlementaire marqué par les bons coups de son parti et la pauvre performance des députés libéraux du Québec à Ottawa.

 

 

B39W5026
B39W5026
 
« La loi québécoise doit s’appliquer »
                      – Luc Thériault, député de Montcalm

luc thǸriault photo

luc thǸriault photo
Voeux du député de Montcalm, M. Luc Thériault

Luc Theriault

Luc Theriault
Je souhaite que cette rencontre soit l`occasion pour vous et moi d`échanger sur les sujets d`actualité qui vous interpellent et vous préoccupent - Luc Thériault, député de Montcalm

luc theriault photo

luc theriault photo
« Alors que le Québec tout entier prend conscience de l’ampleur du phénomène des agressions sexuelles, un juge nous démontre qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire en terme de sensibilisation. C’est pourquoi nous exhortons le Sénat à procéder rapidement à l’adoption du projet de loi C-337 qui impose une formation aux juges sur le droit relatif aux agressions sexuels  », a déclaré Luc Thériault, député du Bloc Québécois.  

«  Il y a une grande mobilisation au Québec, un exercice d’introspection collectif nécessaire. La campagne #moiaussi a permis de révéler au grand jour des cas de harcèlements et d’agressions sexuels, ce qui fait que les victimes se sentent plus épaulées, plus soutenues que jamais. Mais il faut qu’on en fasse plus et c’est pourquoi nous demandons que le Sénat cesse de retarder indument l’adoption du projet de loi C-337 de Rona Ambrose », a-t-il continué.

C’est pourquoi le Bloc Québécois a fait adopter une motion à la Chambre des communes afin que celle-ci demande au Sénat d’adopter dans les meilleurs délais ce projet de loi.

 «Notre motion rappelle que nous avons collectivement un devoir de diligence sur la question des agressions sexuelles. Les victimes doivent se sentir appuyées dans l’ensemble de leur démarche. Il ne faut pas qu’elles se retrouvent devant un mur d’incompréhension dès qu’elles entrent dans un tribunal. Le Sénat doit lâcher la partisannerie et adopter ce projet de loi sans plus attendre  », a conclu Luc Thériault.

energieest

Un grand combat qui démontre la force des citoyens - energieest
Moins de 2 ans après son élection, Luc Thériault crie victoire! suite à l’abandon par TransCanada du projet de pipeline Énergie Est. Ce pipeline, qui devait transporter du pétrole dilué par des produits chimiques hautement toxiques, devait traverser les villes de Mascouche, Saint-Roch-de-l’Achigan et de L’Épiphanie (Paroisse).

« C’est une belle journée pour la démocratie, pour la participation citoyenne. C’est grâce à l’opposition des gens, des groupes de défense de l’environnement, des élus locaux et régionaux qu’aujourd’hui nous pouvons tous crier victoire! » a déclaré, radieux, Luc Thériault en marge des travaux à la Chambre des communes.

« Le projet menaçait nos terres, nos rivières et notre eau potable. Le Bloc Québécois est le seul parti qui s’est fermement opposé, avant, pendant et après les élections à la construction de ce projet néfaste autant pour l’environnement que pour l’essor de l’économie verte » a rappelé Luc Thériault.

Soulignons que lors de la campagne électorale de 2015, le Bloc Québécois avait collaboré à un grand rassemblement, le 26 septembre, visant à dénoncer le projet. Luc Thériault a aussi été promoteur, avec Christiane Crevier, une citoyenne de Mascouche, d’une pétition rassemblant plus de 25000 signatures demandant au gouvernement fédéral d’interdire le projet.

« La mort d’Énergie Est, c’est la victoire de ceux qui voient plus loin que le bout de leur nez, qui pensent aux générations futures » a conclu Luc Thériault.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm