planete
planete
planete
Depuis une vingtaine d'années, les gouvernements ne cessent de signer des accords de libres-échanges entre les pays de plus en plus éloignés l'un de l'autre. Or, le transport de marchandises, les voyages en avion et le transport en général ne cesse de croitre sans égard à la production de CO2 , qui escalade des sommets toujours plus hauts de production.

Un excellent texte à été produit à ce sujet https://www.planete-energies.com/fr/medias/decryptages/transports-mondiaux-des-emissions-de-co2-la-hausse

La seule solution, réduire notre consommation, acheter localement, produire localement et diminuer de façon drastique le transport.

Pas facile dans ce monde où seule la croissance économique mène le bal. Les gouvernements ne peuvent signer des accords de libres-échanges sans être conscient des répercussions à plus en plus court terme sur la qualité de l'air et la disparition des écosystèmes. Nous en sommes conscients, mais que fait-on ?

Le Canada: Un des pires exemples

Au Canada, la population au mètre carré est une des plus petites, donc pour survivre, il faut vendre à l'extérieur, ce qui veut dire plus de transport, plus de pipeline, plus de moyens pour se rendre le plus loin possible! Peut-on signer l'accord de Paris sans en être conscient?

On fait croire que l'on fait quelque chose, mais dans le fond on fait le contraire !

Pour compenser, le gouvernement fédéral pourrait offrir des incitatifs pour l'achat de véhicules électrique... mais non! Bien que dans le fond, la majorité des voitures parcourent d'assez longs trajets pour aller travailler, mais reste inutilisée une grande partie du temps.

On crée de l'emploi dans les grands centres et oublie la proximité de l'offre d'emploi.

On densifie le développement rural en oubliant l'objectif de réduire les ilots de chaleur. On coupe des arbres capteur de CO2 pour l'évolution économique.

Dans la MRC de Montcalm

Le schéma d'aménagement n'est toujours pas accepté par le ministère; la raison: Saint-Esprit veut agrandir son parc industriel pour des entreprises de transformation pour les produits de l'agriculture locale. Je vous donne un défi de trouver une raison logique.

Les gestes à poser, tous les connaissent, mais aurons-nous le courage d'enfin laisser les bottines suivrent les babines et vice-versa?

  

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm