Voici la résolution qui est envoyée aux députés et aux MRC de la région.

cannabis 0

cannabis 0
CONSIDÉRANT l'adoption du projet de Loi concernant le cannabis et modifiant la Loi réglementant certaines drogues et autres substances, le Code criminel et d'autres lois (projet C-45) à la Chambre des communes le 27 novembre dernier;

CONSIDÉRANT que le Président de la Commission scolaire des Samares a fait inscrire sa dissidence, lors du conseil général des 25 et 26 août derniers, en lien avec l'appui à la déclaration des partenaires de l'éducation concernant les encadrements sur le cannabis en milieu scolaire puisque son encadrement sous-entend que nous acceptons sa légalisation;

CONSIDÉRANT que le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Samares a appuyé à l'unanimité la décision du Président (C.C.-030-170925);

CONSIDÉRANT que le conseil des commissaires est contre la légalisation du cannabis;

CONSIDÉRANT que la mission du milieu scolaire prévoit également la formation de citoyens responsables, et ce, dans un milieu sain et sécuritaire;

CONSIDÉRANT que les principaux domaines de responsabilité des municipalités toucheront notamment le zonage;

CONSIDÉRANT le souci de partenariat entre le milieu scolaire et municipal;

IL EST PROPOSÉ par monsieur Jean-Guy Chartier jr et résolu unanimement :

QUE le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Samares fasse appel aux pouvoirs de réglementation des élus municipaux afin de s'assurer que les points de vente de cannabis soient éloignés des établissements scolaires;

QUE cette résolution soit envoyée à la Fédération des commissions scolaires du Québec, à la Fédération des comités de parents, à l'ensemble des commissions scolaires du Québec, aux maires des municipalités couvertes par la Commission scolaire, aux députés de la région, aux MRC de la région ainsi qu'aux médias.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm