Plume Libre Montcalm - Le CPSL invite les gens à la vigilance L’organisme tient à éviter toute confusion

suicideLe Centre de prévention du suicide de Lanaudière (CPSL) a été informé qu’une campagne de sollicitation par porte-à-porte visant à amasser de l’argent pour la cause de la prévention du suicide est en cours dans la région. Le CPSL tient à informer la population qu’il n’est aucunement lié à cette campagne ni à l’organisme qui la mène. Il rappelle par ailleurs qu’il ne procède jamais à de la sollicitation directe de dons auprès des citoyens lanaudois. Ainsi, lorsqu’un kiosque visant à recueillir des dons pour la prévention du suicide est installé à l’entrée d’un commerce, il ne s’agit jamais du CPSL. Les kiosques animés par l’organisme visent plutôt à sensibiliser la population et à encourager la demande d’aide.

Des sous qui voyagent

« Les gens sont évidemment libres de donner aux organisations de leur choix. Plusieurs Lanaudois souhaitent venir en aide aux personnes en détresse de LEUR région. Malheureusement, dans bien des cas, les sommes amassées par des organismes et individus dans des kiosques ou par colportage ne reviennent pas à notre région. Nous pensons que la population doit en être consciente » a affirmé Joyce Lawless, directrice du CPSL. L’organisme invite les gens qui souhaitent s’assurer que leurs dons soient utilisés dans la région de Lanaudière à visiter le http://cps-lanaudiere.org/je-veux-mimpliquer/#don.

Des services concrets, constants et gratuits

Seul organisme reconnu et soutenu par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière (CISSSL), le CPSL offre gratuitement ses services à tous les Lanaudois. En tout temps, les personnes en détresse, leurs proches, les personnes endeuillées par suicide, les intervenants et aux individus préoccupés par la question peuvent joindre l’organisme en composant le 1 866 APPELLE (1 866 277-3553), pour accéder à ces services.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm