luc theriault

M. Luc Thériault, Chambre des communes - luc theriault
Le député de Montcalm et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’institutions démocratiques, Luc Thériault, demande des explications à Justin Trudeau. Le Bloc Québécois s’interroge en effet à savoir comment sa circonscription de Papineau a pu amasser plus des deux tiers de son financement annuel de 2016, soit près de 70 000$, en dons de riches Chinois de Vancouver, dans les 48 h entourant le feu vert du gouvernement à une banque à charte chinoise, la Wealth One. La nouvelle banque vise spécifiquement les Sino-Canadiens et a pignon sur rue à Vancouver et en banlieue de Toronto.

« Les 6 et 7 juillet 2016, pendant que le gouvernement libéral autorise une banque chinoise à Vancouver, Justin Trudeau reçoit près de 70 000 $ de la communauté chinoise de Vancouver pour son comté. Ça représente deux tiers de son financement en moins de quarante-huit heures. Avec des coïncidences comme ça, tu devrais acheter un 6/49 ! », a déclaré Luc Thériault.

Au cours de l’année 2016, la circonscription de Papineau, dont Justin Trudeau est député, a recueilli près de 99 000 $ en 118 contributions politiques. Or, les dons provenant de l’extérieur du Québec représentent pas moins de 83 % des sommes récoltées.

Plus spécifiquement, 68 % des contributions reçues durant l’année 2016 ont été faites les 6 et 7 juillet, ce qui représente un montant de 67 079,70 $. Il s’agit de 45 dons, dont 41 proviennent de Vancouver et ses banlieues, et dont les montants varient entre 1 382,41 $ et 1 500 $, le montant maximal permis par la loi.

Ce même 7 juillet 2016, le surintendant des institutions financières, qui relève du ministre des Finances, donnait le feu vert au lancement de la nouvelle banque à charte Wealth One, une banque ciblant la communauté chinoise du Canada avec des succursales à Vancouver ainsi qu’en banlieue de Toronto.

« S’il veut se comporter en homme d’État, Justin Trudeau doit s’expliquer parce que de l’extérieur, ça donne l’impression qu’il y a eu un retour d’ascenseur entourant la création de cette banque. Comme premier ministre, il a le devoir, plus que quiconque, d’entretenir la confiance de la population envers ses institutions », a conclu M. Thériault. 

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm