Symposium

DSC 0012

DSC 0012
Les producteurs acéricoles de Lanaudière étaient réunis pour faire valoir l'importance du plan conjoint et de la réserve qui assure un prix stable et des revenus décents pour les agriculteurs.

Le rapport Gagné, que le ministre semble prendre en considération est un affront aux agriculteurs. 

Ils ont l'appui de toutes les MRC pour contrer les recommandations du rapport. 

Le président du Syndicat des producteurs acéricoles de Lanaudière, M. Rolland Urbain, n'y va pas de main morte.

Le ministre de l'agriculture n'est pas bon... si vous savez comment nous aider pour rencontrer le ministre, faites le nous savoir, car cela nous est impossible... le ministre a été dégommé par l'ancien gouvernement Libéral, réintroduit par M. Couillard, il n'est pas à l'écoute des agriculteurs, seulement pour quelqus-uns dont le producteur qui avait ajouté de l'eau dans son sirop.. un ami de Paradis. Il n'y a pas de libéraux ici aujourd'hui... juste le PQ est là !

Les députés Nicolas Marceau et André Villeneuve étaient représentés pas leurs attachés politiques. C'est à la Sucrerie des Aïeux, 8 générations de production acéricole qu'ils se sont rencontrés. M. Gaétan Morin, préfet de Matawinie et président de la Table des préfets a renouvelé l'appui aux producteurs de toute les MRC. 

Mise en marché collective du sirop d’érable
Les producteurs de Lanaudière, forts et unis pour développer l’acériculture

Les représentants des municipalités de Lanaudière et ceux de l’industrie acéricole ont uni leur voix pour affirmer la solidarité régionale et le désir de poursuivre ensemble le développement de ce secteur, qui s’avère des plus prospères. Le Québec étant d’ailleurs le leader en acériculture, et ce, depuis les années 50, avec une moyenne, sur 30 ans, de 72 % de la production mondiale. En matière de développement économique, « les vastes superficies boisées de Lanaudière, présentent des populations d’érables avec un très grand potentiel encore à développer » comme l’indique Gaétan Morin, préfet de la MRC Matawinie et président de la Table des préfets de Lanaudière.
Cette instance de représentation régionale appuie le président du Syndicat des producteurs acéricoles de Lanaudière, Rolland Urbain, de même que Marcel Papin, président de la Fédération de l’UPA de Lanaudière et les acériculteurs de la relève Guillaume Breault et Normand Urbain, lesquels souhaitent que les acteurs crédibles de la filière acéricole québécoise poursuivent l’amélioration des piliers du système de mise en marché du sirop d’érable québécois, dont le contingentement acéricole, l’agence de vente et la réserve stratégique de sirop d’érable.

L’industrie établit des records sans précédent

Dans Lanaudière, les 187 entreprises de la région ont eu une récolte record ce printemps, avec 2,7 millions de livres de sirop d’érable, pour un rendement moyen de 3,58 lbs/entaille, dépassant d’un dixième la moyenne provinciale. L’industrie acéricole québécoise ne fait que battre des records depuis les dernières années : augmentation de 29 % des exportations depuis 5 ans, dont un record historique de 92,8 millions de livres en 2015; augmentation des ventes de 75 % depuis 5 ans dont un record en 2015 avec 103 millions de livres; et, plus récemment, avec 148,2 millions de livres produits en 2016, un record de production sans précédent.

Au Québec, ce secteur en pleine croissance fait vivre 13 500 producteurs acéricoles, génère 10 000 emplois et contribue à la vitalité de nos régions. D’ailleurs, les acériculteurs québécois sont plus unis que jamais. Sondage à l’appui, qui est conduit annuellement, le taux de satisfaction des producteurs acéricoles envers leur Fédération est passé de 75 à 82 % en un an. Ce taux grimpe à 92 % pour les producteurs qui assistent aux différentes rencontres de leur syndicat régional ou de la Fédération.

Un modèle collectif qui contribue au développement d’entrepreneurs

Depuis l’instauration, par les producteurs acéricoles, des outils de mise en marché : réserve de sirop d’érable, agence de vente, contingentement, le développement de l’industrie acéricole a fait un bond considérable. « Ces conditions permettent aux entreprises de la relève, d’oeuvrer dans une industrie mieux organisée, plus stable et plus prospère. Cela permet d’investir avec de la nouvelle technologie pour être plus productif. L’avenir de notre industrie est très prometteur. » explique Guillaume Breault, jeune producteur en processus pour s’établir sur l’entreprise familiale.

L’acériculture est liée à la vitalité et à la prospérité des régions

Par l’entremise de tables de concertation, les producteurs acéricoles et les MRC lanaudoises travaillent en étroite collaboration depuis plusieurs années afin d’assurer la protection de cette richesse régionale et son développement à long terme. En exemple, pour accompagner la mise sur pied de nouvelles érablières, le Syndicat collabore à des projets faisant la promotion et facilitant l’accès à des services-conseils reconnus.

« L’appui de la Table des préfets de Lanaudière envers les outils de mise en marché des producteurs de sirop d’érable est une marque de confiance confirmant l’importance économique de l’industrie acéricole pour la région », déclare Marcel Papin, président de la Fédération de l’UPA de Lanaudière, précisant que les 5 millions d’entailles supplémentaires demandées à la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec permettraient des investissements additionnels de l’ordre de 100 M$ dans les érablières, en plus d’assurer au Québec son statut de leader mondial acéricole.

Pour assurer l’avenir, les acériculteurs lanaudois sont actifs en promotion et développement

Avec le travail effectué par leur Fédération, les producteurs acéricoles de Lanaudière, investissent collectivement dans le développement de nouveaux marchés dans plusieurs pays. En effet, l’or blond du Québec est exporté dans 53 pays où 80% de sa production est vendue. Ces dernières années, beaucoup de recherche ont été menées pour identifier les bénéfices santé de l’érable, ce qui a permis notamment de développer la commercialisation de l’eau d’érable, une boisson de choix, entre autres pour les sportifs. Grâce à un comité de promotion régionale, les administrateurs du Syndicat en font la promotion à l’occasion du Festival Ultimate XC, un grand évènement sportif regroupant près de 1500 coureurs qui se tiendra à St-Donat le samedi 25 juin prochain.

Le Syndicat est aussi présent à l’Expo Rive-Nord de Ste-Julienne (1,2 et 3 juillet 2016) où il tiendra, dans le cadre de cette exposition agricole régionale, un concours de qualité du sirop d’érable où les juges s’appuieront sur « la roue des flaveurs de l’érable », développée en partenariat avec Agriculture et Agroalimentaire Canada et le Centre ACER, un organisme de recherche mis sur pied par les producteurs acéricoles du Québec.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm