Symposium

oleoduc ottawa

oleoduc ottawa
Après un premier lancement réussi, à son bureau de circonscription, le 10 février dernier, le député Luc Thériault a transporté la pétition contre l'oléoduc Énergie Est à Ottawa, devant les médias nationaux.

Entouré d’Elizabeth May, chef du Parti vert du Canada, de JiCi Lauzon, humoriste, conférencier et militant environnementaliste, et de Christiane Crevier, initiatrice de la pétition et citoyenne de Montcalm, Luc Thériault a de nouveau invité les Québécois de toutes allégeances politiques et les organismes de tous les horizons à se mobiliser.

« Cette démarche est complètement non partisane. Le Québec entier doit faire entendre sa voix. Faisons comprendre une fois pour toutes au premier ministre Trudeau que c’est à nous de décider ce qui passe chez nous. Aujourd’hui, c’est à nous de dire non! », a-t-il déclaré.

« Il faut remettre en question le concept dépassé de "l’obligation nationale" de transporter des extraits des sables bitumineux vers nos côtes canadiennes pour exportation », a affirmé Mme May. « Pourquoi ne pas traiter les sables bitumineux en Alberta près des sites de production? Pourquoi se borner à vouloir transporter sur des milliers de kilomètres des produits bitumineux dangereux pour l’environnement plutôt que de les raffiner sur place et offrir des produits beaucoup plus sécuritaires ayant en plus une valeur ajoutée? Devant ces aberrations, les citoyennes et citoyens du Québec et de la Colombie-Britannique ont le droit de dire non aux projets de pipelines! ».

JiCi Lauzon milite depuis des années pour le respect de l’environnement. Son appui à la pétition lui est donc venu tout naturellement. « Je suis content qu’on fasse abstraction des différentes partisaneries, parce que je suis certain d'une chose : qu’on soit vert, bleu pâle, bleu foncé, rouge ou jaune-orange, tout le monde aime son eau de la même couleur, soit claire, transparente, limpide. Ce n’est pas une question de redevances pour moi. Aucune promesse de milliards de dollars ne pourra équivaloir à l’assurance d’un bon verre d’eau pour des siècles et des siècles, amen! »

Par ailleurs, JiCi Lauzon a conclu en lançant cette invitation toute spéciale : « j’invite toute la communauté artistique, sensible j’en suis sûr à la cause, à signer cette pétition ».

Finalement, Christiane Crevier, initiatrice de la pétition, a expliqué les raisons de son engagement. « J’ai décidé de me soulever contre cette absurdité de par mon devoir de mère et de citoyenne, de m’y opposer fermement et d’exiger que soit offert le meilleur héritage qui soit à nos enfants et nos générations futures, c’est-à-dire ce droit humain de respirer du bon air et de boire une eau potable. C’est non négociable! »

La pétition sera en ligne jusqu’au 1er juin 2016. Pour la signer, rendez-vous à l'adresse suivante : http://petitioncontreenergieest.quebec/

D’autres actions mobilisatrices seront organisées afin de permettre à un maximum de personnes d’exprimer leur opposition au projet Énergie Est de TransCanada.

 

 

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm