Montcalm

fadoqÀ quelques heures de l’abolition officielle des frais accessoires dans le secteur de la santé, le Réseau FADOQ somme le gouvernement du Québec de mettre de l’ordre une fois pour toutes dans ce dossier.

Depuis des semaines, des usagers sont pris en otage et font les frais des négociations entre le ministre Gaétan Barrette et différentes associations et fédérations de professionnels de la santé.

« Pendant qu’on négocie sur la place publique, des malades ne reçoivent pas, ou vivent sous la menace de ne pas recevoir les services auxquels ils ont droit, et leur santé s’en trouve menacée. Des cliniques ont cessé la prise de rendez-vous, d’autres ont annoncé qu’elles passaient au privé ou qu’elles fermaient tout simplement leurs portes. On a aussi parlé de la fin de certains soins.

Ce climat exécrable suscite des inquiétudes et sème la confusion », dénonce le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont.

Les négociations se déroulent à coups de demi-vérités, d’enflures verbales et de menaces. Il est grand temps de revenir à l’essentiel, d’élever le débat d’un cran et de cesser d’utiliser les patients comme des pions dans ce débat. «

Nous avons assez payé

» Le Réseau FADOQ tient à rappeler qu’en dépit de l’abolition des frais accessoires, les professionnels de la santé ont le devoir de continuer à offrir tous les soins et services, pas seulement ceux qu’ils jugent les plus avantageux.

« La rémunération des médecins représente près de 8 % de l’ensemble du budget du Québec. Le ministre doit tenir ses promesses et abolir les frais accessoires illégaux, sans investir un sou de plus. Pendant plus de 20 ans, les usagers ont payé de leur poche des frais qui n’auraient jamais dû être facturés, avec la complaisance des deux paliers de gouvernement et des groupes professionnels. Nous avons assez payé », insiste M. Dupont.

En septembre dernier, le ministre de la Santé s’était engagé à abolir les frais accessoires en janvier 2017. Il avait le temps de négocier et de mener ce dossier à bon port. Et il avait le devoir d’éviter le triste dérapage auquel nous assistons.

Grâce au Réseau FADOQ

Rappelons que le ministre Barrette et le fédéral n’auraient pas bougé dans ce dossier si le Réseau FADOQ n’avait pas déposé en 2016 un recours en mandamus pour forcer Ottawa à faire appliquer la Loi canadienne sur la santé et à faire cesser la surfacturation aux patients. Déposé en Cour fédérale par Me Jean-Pierre Ménard, ce recours a été couronné de succès, la ministre Jane Philpott ayant acquiescé aux demandes du Réseau FADOQ. Québec a été sommé de mettre un terme aux frais accessoires, qui vont à l’encontre de la loi fédérale, dont deux des piliers sont l’accessibilité et l’universalité.

Le Réseau FADOQ rassemble et représente les personnes de 50 ans et plus dans le but de conserver et d’améliorer leur qualité de vie. Le Réseau défend et fait la promotion de leurs droits, valorise leur apport dans la société et les soutient par des programmes, services et activités. Le Réseau FADOQ compte à ce jour plus de 475 000 membres et est le plus grand organisme d’aînés au Canada.

fest hiver 2017 point de presse

fest hiver 2017 point de presse
C'est à l’extérieur, sur le site même des festivités du Fest’Hiver, que le comité organisateur a dévoilé le contenu complet de sa 6e édition du Fest’Hiver. Ce festival hivernal se tiendra sur 2 jours au Parc 4-Vents à Sainte-Julienne le vendredi 10 et le samedi 11 février 2017. Pour une deuxième année consécutive, les familles juliennoises peuvent s’inscrire au concours de fort intitulé : « Joue dehors, construis un fort! ». Les familles peuvent s’inscrire jusqu’au 1er février prochain. Plusieurs prix à gagner, dont un séjour de deux nuitées dans l’une des « cabanes d’ici » offert par Chalets Lanaudière, 4 laissez-passer pour les glissades sur tube à St-Jean-de-Matha, ainsi qu’un panier cadeau MD Sports Rawdon. Tous les détails du concours sont disponibles au www.sainte-julienne.com

Cette année, quelques nouveautés s’ajoutent à la programmation :

  • Marche nocturne lors de la pleine lune des neiges en collaboration avec les Scouts de Sainte-Julienne;
  • Projection du film La légende de Sarila;
  • Tour de traîneau à chien pour les enfants;
  • Grands Jeux extérieurs organisés en collaboration avec le FC Ste-Julienne;
  • Entraînement Cardio Plein Air.

D’autres activités seront également au programme :

  • Tournoi de ballon-balai (adultes / adolescents et joute junior pour les enfants âgés de 7 à 12 ans);
  • Le traditionnel golf sur neige;
  • Démonstration d’une sculpture sur neige effectuée par le sculpteur professionnel Jonathan JOBI Bouchard;
  • Concours de sculpture sur neige familial;
  • Maquillage pour les enfants;
  • Glissade;
  • Patinage libre.

Le Fest’Hiver se terminera par un souper spaghetti où les gagnants des différentes activités seront dévoilés. Les billets sont disponibles au coût de 15 $, les enfants âgés de 11 ans et moins et accompagnés d’un adulte mangeront gratuitement.

Pour s’inscrire à l’une ou l’autre des activités, veuillez communiquer avec les responsables aux coordonnées suivantes :

CONCOURS DE FORT
Amélie Huneault | 450 831-2688 #7163

MARCHE NOCTURNE | BALLON-BALAI ADULTE ET JUNIOR
Steve Lespérance | 450 831-2688 #7171

GOLF SUR NEIGE
Michel Moreau | 450 831-2688 #7140

CONCOURS DE SCULPTURE SUR NEIGE FAMILIAL ET BILLET DU SOUPER SPAGHETTI
Nathalie Lépine | 450 831-2688 #7170

fest hiver 2017 commanditaires

fermeture

fermeture
Aujourd'hui le 24 janvier 2017 à 5 h 51 - Info-tempête

Tous les établissements scolaires et le centre administratif sont fermés.

TRESL quill o thon jan 2017

TRESL quill o thon jan 2017
«Dimanche 15 janvier 2017 – Au Salon de Quilles L’Acadien à St-Jacques que c’est tenu le premier Challenge de Quilles de la Table Régionale de l’Économie sociale da Lanaudière (TRESL), une activité de financement venant appuyer le réseau régional d’entreprises collectives d’économie sociale de Lanaudière.

Des 6245$ amassés lors de cet après-midi à saveur familiale qui avait pour thème « Défiez votre député! », 5750$ iront directement au soutien de la mission de la TRESL. En effet, les députés fédéraux de la région, M. Gabriel Ste-Marie, M. Luc Thériault et M. Michel Boudrias ont relevé les défis lancés par leurs concitoyens dans une ambiance tout à fait ludique. Mme Ruth-Ellen Brosseau et Mme Monique Pauzé ont été respectivement représentées par leur attaché M. Denis McKinnon et Mme Caroline Mireault. Chaque personne sur place pouvait en fait défier son député en tentant de faire tomber le plus de quilles possible. Le défi donnait accès au tirage d’un passeport saison familial au Parc Aquatique Atlantide de St-Calixte valide pendant la saison 2017. Ce dernier a été remis à Stella Mireault-Legaré, félicitations!

Nous tenons à remercier M. Roger Gaudet, Président du comité de financement de la TRESL, pour son implication formidable dans l’organisation de cette merveilleuse activité, de même que Mme Darllie Pierre-Louis et Mme Johanne Meilleur, présidente et vice-présidente de la TRESL pour leur implication sur place. Nous remercions aussi Mme Andrée St-Georges, administratrice à la TRESL et directrice générale de Culture Lanaudière pour sa participation et pour avoir facilité les rencontres du comité.

Nous souhaitons aussi remercier nos 4 commanditaires principaux, la Caisse d’économie solidaire Desjardins, le Havre Familial, les Services d’aide à domicile du Rousseau et les députés du Bloc Québécois, de même que nos autres commanditaires, le Parc Aquatique Atlantide, MP2B assurances, le Groupe Jetté assurances, Maurice Chiasson CPA, Fleetinformatique, le CERESO, la Coop de services à domicile D’Autray, la résidence funéraire de Lanaudière, Atelier Spécialisé Les Moulins, Buffet Accès Emploi, la SPCA Lanaudière-Basses-Laurentides, les MRC de L’Assomption et de Montcalm, la municipalité de St-Calixte et Meubles JC Perreault. C’est avec fierté que nous soulignons que la moitié des organisations impliquées dans cette activité sont étrangères à l’économie sociale, mais ont tout de même souhaité collaborer au soutien du réseau d’entreprises collectives lanaudois.

Nous tenons évidemment aussi à remercier les 72 joueuses et joueurs qui sont venues s’amuser avec nous!»

AfficheDrapeauBasserésolution 707x1024Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé prenait la place de l’Union Jack, drapeau britannique, au sommet de la tour centrale de l’Assemblée nationale. Par décret, le gouvernement du Québec lui avait accordé, le matin même, le statut de drapeau officiel du Québec. C’est pour souligner cette cérémonie que le 21 janvier a été décrété le jour du Drapeau.

Le drapeau représente l’un des plus puissants moyens de communication d’une nation. De tout temps et dans toutes les civilisations, il a été un élément d’identification permettant de reconnaître les siens, d’attirer l’attention, d’identifier une juridiction. Les gens sont sensibles et intéressés à tout ce qui touche leur drapeau, et c’est aussi vrai pour les Québécois.

À titre d’emblème national, le drapeau du Québec doit être déployé de façon officielle par une institution publique ou un établissement relevant de l’Administration gouvernementale afin de marquer son appartenance à cette dernière.

L’année 2017 correspond au 69ᵉ anniversaire du drapeau du Québec. Pour consulter la programmation, http://jourdudrapeau.quebec/activites/programmation. Célébrons fièrement le jour du Drapeau.

Source : http://www.drapeau.gouv.qc.ca/

 

SMS 250e 2

SMS 250e 2
6 vidéos dans cet article

Dimanche avait lieu le lancement des célébrations pour souligner l'arrivée des Acadiens en Nouvelle-Acadie, déportés pour la plupart aux États-Unis en 1755 lors du grand dérangement.

SMS 250e 1

Comité organisateur et bénévoles : Gisèle Granger, Lucie Martin, Lise Mireault, Lucie Houle, René Gareau, Olivia Pelka, Elisabeth Bourgeois et Nadine Brien. - SMS 250e 1
Un peuple courageux et toujours fiers, bien enracinés dans les municipalités de Saint-Jacques, Saint-Alexis, Saint-Liguori et Sainte-Marie-Salomé qui accueillait Acadiens et visiteurs pour une messe suivie d'un repas dans l'église multifonctionnelle en présence du Curé Paul Léveillé et de Monseigneur Raymond Poisson, évêque de Joliette, qui en a surpris plus d'un par son ouverture, son humour et ses talents à l'orgue...

Voir dernière vidéo : Un passage de l'histoire avec Emmanuel Séguin, Thérèse Brien et Roger Richard.

Tout au cours de l'année, plusieurs activités se déploieront dans les quatre municipalités. La Nouvelle-Acadie vous attend cet été, redécouvrez vos racines!

 

DSC 0028

Un magnifique travail : Réalisation par le Maître de cérémonie M. René Gareau - DSC 0028
«C'est un honneur de vous avoir réuni aujourd'hui au premier événement de l'année 2017 qui souligne l'arrivée des Acadiens. En 1767, le Québec a ouvert la porte à des familles démantelées pour qu'ils s'installent en nos sols québécois, fertiles et de bonnes fortunes. Il n'y a rien de plus actuel que l'histoire d'un peuple qui doit tout reconstruire pour s'enraciner dans une nouvelle vie.»
Véronique Venne - Mairesse | Sainte-Marie-Salomé

«Les Acadiens qui sont venus ici sont un exemple de courage et de résistance, et nous les Québécois, nous sommes ensembles des exemples de courage et de résistances pour notre lutte constante pour préserver notre langue, notre identité notre culture dans cette mer d'anglophones d'Amérique du Nord.»
Véronique Hivon - Députée de Joliette

«C'est une grande fierté pour moi de pouvoir représenter cette réalité politique, sociologique et historique à la Chambre des Communes... Les Acadiens, des gens fiers d'être ce qu'ils sont, fiers d'apporter leur couleur, leur apport dans cette diversité et qui vont assurément faire partie du Québec, du Nouveau-Brunswick et de Nouvelle-Écosse.»
Luc Thériault | Député de Montcalm

«La chaleur du peuple acadien c'est une chaleur qui est contagieuse, et à chaque fois que je viens ici dans la belle région de Lanaudière je retrouve cette chaleur-là... chaque fois que je fais des activités ici à connotation acadienne, je ne peux pas faire autrement que de penser à la résillance de ces Acadiens qui ont été déraciner et qui ont pris leur courage à deux mains pour se trouver une nouvelle terre d'accueil et à tous ceux qui les ont accueillis.»
Lise Thériault - Ministre responsable de Lanaudière

Véronique Venne
Mairesse
Sainte-Marie-Salomé
Véronique Hivon
Députée de Joliette
Luc Thériault
Député de Montcalm
Lise Thériault
Ministre
responsable de Lanaudière
Et la fête continue...
Monseigneur Poisson sur l'orgue!

Un sketch
«Qui sont les Acadiens?»
avec
Emmanuel Séguin
Thérèse Brien
Roger Richard

DSC 0094

DSC 0094

Pour la deuxième année le Club de patinage artistique Tourbillon, à Saint-Lin-Laurentides organise un souper spaghetti suivi d'un spectacle de l'humoriste Étienne Langevin le samedi 28 janvier à partir de 17h30 à la Salle l'Opale.

Nous avons rencontré Karine Girard, responsable du financement, et Marie-Lise Gendron, présidente.

Les fonds amassés servent à minimiser les coûts des athlètes qui souvent finissent par se démarquer à Saint-Lin-Laurentides.

D'ailleurs nous avons été témoins d'une performance de Marie-Lou Pepin 19 ans : Lors des compétitions régionales Lanaudière, elle a remporté la première place. Elle a dépassé son record personnel cela lui a permis de se qualifié pour la finale Star Michel Proulx, compétitions provinciales. Bravo Marie-Lou !

Réservez vos billets dès maintenant auprès de Karine Girard, responsable du financement.

Coût : 30$
Réservations : 514-293-6366

http://etiennelangevin.ca/

Depuis déjà plus d’un an, le spectacle les « Mésaventures d’un père espiègle » séduit le public des quatre coins de la province. Des spectateurs de tous âges sont venus en grand nombre apprécier le talent d’Etienne Langevin. D’ailleurs, plusieurs diffuseurs de spectacle n’ont pu résister à l’envie de débloquer d’autres dates pour des supplémentaires. En tout, plus de 20000 billets ont été vendus au cours de l’année, ce qui laisse présager hors de tout doute une explosion au cours de l’an 2014.

DSC 0068

DSC 0068
Le député de Rousseau a entrepris la visite de classes pour souligner l'importance d'aller voter ainsi que pour expliquer aux jeunes ce qu'est la démocratie au Québec.

Il a expliqué comment le système gouvernemental fonctionne.

L'enseignant, M. Guy Boucher, nous a demandé si nous pouvions faire un petit reportage, bien voilà !

Titulaire d'une maîtrise en économie, M. Marceau est enseignant en économie de profession, à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). D'entrée de jeu, il avouait que l'enseignement auprès des jeunes lui manquait.

M. Marceau a rencontré 3 classes d'histoire à l'École Secondaire Havre-Jeunesse.

Nous avons rencontré le groupe 53, de 10h50 à 12h15.

Des étudiants quand même intéressés malgré le sujet qui peut être un peu lourd, mais si important.

Sous-catégories

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm