Montcalm

ACEF Lanaudiere gris 267% des familles québécoises à budget modeste sont dans cette situation car elles ignorent ou méconnaissent le Bon d’études canadien (BEC). Selon un rapport annuel de 2015 de Statistique Canada, ce bon d'études permet à ces familles de recevoir une somme de 500$ du fédéral dès l'ouverture d'un Régime enregistré d’épargne-étude (REÉÉ) sans aucune obligation de cotiser. Par la suite, le gouvernement peut verser annuellement une somme de 100$ au compte REÉÉ jusqu’à ce que l’enfant ait 15 ans.

Êtes-vous parmi les 33% des familles qui vont chercher ce 2000$? L’ACEF Lanaudière constate sur le terrain que les familles à faible revenu croient à tort qu’elles sont obligées de déposer de l’argent. C’est donc pour cette raison qu’elles n’ouvrent pas de REÉÉ. Mais il n’est pas trop tard pour agir. Selon les critères d’admissibilité, ces sommes peuvent être rétroactives si le compte de l’enfant est ouvert avant ses15 ans. Renseignez-vous!

D’autres subventions sont aussi offertes par les gouvernements pour encourager tous les parents à cotiser au REÉÉ de leurs enfants soit l’Incitatif québéçois à l’épargne-études et la Subvention canadienne pour l’épargne-études. L’ACEF vous conseille de bien choisir votre fournisseur et d’opter pour un régime souple sans aucune obligation d’y verser même 1$. Pour répondre à toutes vos questions, consultez le site de l’Union des consommateurs : www.reee-info.net

 

comm lancement prog cult 16 17

comm lancement prog cult 16 17
Loisir et Sport Lanaudière est heureux d’annoncer le lancement du programme de soutien au développement de la relève culturelle en loisir 2016-2017. Une enveloppe de 15 310 $ est disponible pour cet appel de projets. Cette aide financière est conditionnelle à la signature de l’entente de partenariat avec le ministère de la Culture et des Communications.

Ce programme vise à soutenir financièrement les différents organismes dans la réalisation d’activités de la relève culturelle (12-35 ans) dans la région de Lanaudière.

Pour vous procurez le document d’information et le formulaire de demande, veuillez nous contacter par courriel à :  afin de vous transmettre le formulaire en format électronique. La date limite pour déposer une demande est fixée au mercredi le 8 mars 2017 à 16 h 30.

Pour de plus amples informations, contacter Loisir et Sport Lanaudière au : 450 588-4443 ou 1 866 588-4443.

Claudette.Carbonneau 3

Claudette.Carbonneau 3
Les Organisations unies pour l’indépendance (OUI Québec) de Lanaudière en collaboration avec le Cégep régional de Lanaudière à Joliette invitent la population à une conférence ayant pour thème « Sexes, médias et indépendance » le mardi 7 mars 2017 à midi à la salle Calimarose du Cégep.

Seront réunies sur un même panel pour l’occasion Flavie Payette-Renouf, réalisatrice du documentaire Lise Payette : un peu plus haut un peu plus loin sur sa grand-mère, de même que le film 75e : elles se souviennent sur le droit de vote des femmes et Claudette Carbonneau, syndicaliste, présidente des OUI Québec et ancienne présidente de la CSN.

flavie payette renouf

flavie payette renouf
« Cette activité est née de l’initiative de quatre citoyennes de la région qui avaient le goût de souligner la Journée internationale des femmes cette année dans une perspective indépendantiste et féministe », a déclaré la présidente des OUI Québec Lanaudière, Claire Aubin. « Nous souhaitions rejoindre particulièrement les jeunes, celles et ceux qui ont peut-être parfois moins conscience des luttes passées menées par des femmes. C’est pourquoi la collaboration avec le Cégep nous paraissait évidente », a poursuivi Mme Aubin.

Le panel sera animé par Flavie Trudel, enseignante en sociologie au Cégep régional de Lanaudière à Joliette, qui offre notamment le cours Culture et médias. « L’accent sera mis sur la façon dont la représentation des femmes, des féministes, des militantes politiques est traitée dans les médias, particulièrement lorsque celles-ci sont indépendantistes. Les deux conférencières, elles-mêmes des figures médiatiques de deux générations différentes, répondront à des questions pertinentes des étudiants et étudiantes et du public après leur allocution.

L’évènement est gratuit et ouvert à tous et à toutes.

fest hiver 2017

fest hiver 2017
6 vidéos dans cet article.

L'édition 2017 du Fest'Hiver avec des tournois de ballon-balai, incluant les tout-petits grâce Au Vieux Cartier et la Station-Service Crevier, tour en traîneaux à chiens, maquillages, sculptures de neiges et concours de forts ont rassemblé les Julienois, sans oublier le fameux Golf d'hiver.

Le tout s'est terminé avec un souper à l'école Havre-Jeunesse suivi de la remise des prix.

La Plume Libre Montcalm fière partenaire Média de l'événement.

La soirée du vendredi
Randonnée de raquettes
Cinéma
10 Finalistes
Concours
« Joue dehors,
construis un fort
»
Sculptures de neige
Ballon balai
Remise des prix

16722673 562196887310329 1999970376376062395 o

16722673 562196887310329 1999970376376062395 o
British Home Children

De 1869 à 1948, plus de 100 000 enfants britanniques ont été arrachés à leur famille et déportés au Canada.

Le 16 février 2017, grâce à une motion unanime, initiée par le député de Montcalm et leader parlementaire du Bloc Québécois, Luc Thériault, et approuvée par l'ensemble des députés de tous les partis, la Chambre des communes a présenté ses excuses pour les mauvais traitement subis par ces enfants migrants. – avec Jenny Kwan, Elizabeth May, Sandra Joyce (British Home Chlidren Advocacy and Research Association), Judy Sgro etKaren Mahoney (British Home Child Group International).

Denise Bouchard, Emmanuelle Waters, Émilie Ruiz et Kathleen Blanchette

Les dames du projet « Retracer » : Denise Bouchard, Emmanuelle Waters, Émilie Ruiz et Kathleen Blanchette - Denise Bouchard, Emmanuelle Waters, Émilie Ruiz et Kathleen Blanchette

Du 28 janvier au 30 avril 2017, le MAJ rend hommage à l’artiste Normand Forget, récemment disparu. C’est dans la perspective d’honorer l’artiste et l’homme que le MAJ a choisi de présenter, en étroite collaboration avec sa famille, une sélection des oeuvres les plus emblématiques de son parcours.

Un homme impliqué dans sa communauté, qui a défini la culture, particulièrement dans la MRC de Montcalm, des vestiges de son art dans plusieurs lieux publics..

À compter du 4 février prochain, quatre nouvelles expositions seront lancées simultanément. Cette programmation temporaire inclut des expositions et des projets solos consacrés aux artistes Marion Wagschal, Normand Forget, Kelly Richardson et Louis Comtois. De plus, l’exposition dédiée à la collection du MAJ, Les îles réunies, et l’installation de Pierre Ayot, Femmes de toilettes, continueront d’être accessibles. De la peinture de Wagschal aux oeuvres sculpturales de Forget, de la vidéo engagée de Richardson aux jeux dynamiques de couleurs des collages de Louis Comtois, ce programme, riche et varié, fait du MAJ un attrait incontournable de cette saison culturelle. Bref, il y en aura pour tous les goûts au Musée cet hiver!

La trace aura été son principal objet de recherche, la trace du temps sur la matière, la trace de la guerre sur le corps d'un homme, la trace des hommes sur la nature, de l'artiste sur le paysage, la trace ultime c'est la nôtre
Normand Forget, 1953-2015

En 2017, l’offre du MAJ sera aussi très attrayante en ce qui concerne les programmes éducatifs. Par exemple, cet hiver, afin de simplifier la vie aux visiteurs et de dynamiser le MAJ, nous proposons des super dimanches débordants d’activités éducatives, de l’ouverture à la fermeture. Ateliers, conférences, visites, présentations de films et autres activités se succèderont lors de ces dimanches MAJ-iques. À l’image du nouveau MAJ, l’hiver 2017 sera une saison ouverte sur sa communauté.

Autre nouveauté marquante de cette programmation, le premier grand bal annuel de la Fondation du MAJ qui se tiendra le 13 mai 2017. Transformées pour l’occasion, les salles du Musée pourront accueillir plus de 200 personnes qui ont à coeur le développement des initiatives éducatives du MAJ. Organisée par Mme Line Guillemette, nouvelle directrice générale de la Fondation du MAJ, cette soirée sera assurément un moment fort de l’année philanthrope lanaudoise.

Le MAJ fête ses cinquante ans aujourd’hui-même. Au fil des ans, il a réussi à se positionner comme l’un des musées d’arts visuels les plus réputés au pays. La programmation remarquable, diversifiée et finement fignolée que nous vous présentons aujourd’hui sera, je l’espère, à l’image des prochaines cinquante années du Musée. Je vous invite donc personnellement à venir découvrir ces artistes exceptionnels que nous exposons, et à participer à la vie active de votre MAJ.

Au plaisir de vous revoir ou vous rencontrer dans nos salles ou lors d’un de nos évènements.

 

...téléchargement des images...

DSC 0506

Pierre-Luc Bellerose (conseiller politique de Lise Thériault, ministre responsable de la région), Ghislaine Pomerleau (mairesse de Saint-Liguori), Louis-Charles Thouin (maire de Saint-Calixte), Etienne Baillargeon (vice-président du CREVALE), Ann-Marie Picard (CREVALE), Pierre La Salle (maire de Saint-Jacques), Danielle H. Allard (préfète de la MRC de Montcalm), Robert Prreault (maire de Saint-Alexis), Patrick Massé (maire de Saint-Lin-Laurentides), Normand Renaud (maire de Saint-Roch-de-L'Achigan), Véronique Venne (mairesse de Sainte-Marie-Salomé) - DSC 0506
La MRC de Montcalm, en collaboration avec le Comité régional pour la valorisation de l'éducation (CREVALE), a tenu une conférence de presse ce matin à Sainte-Julienne pour présenter la journée « Montcalm : priorité à la réussite éducative » et pour procéder au lever de drapeau avec les municipalités de la MRC.

La préfète de la MRC, madame Danielle H. Allard, a fait l'annonce que « la MRC, avec ses partenaires, tiendra une journée sur la réussite éducative « Montcalm : priorité à la réussite éducative » le mercredi 29 mars prochain au Club de golf Montcalm, à Saint-Liguori.

Priorité à la réussite éducative » le mercredi 29 mars prochain au Club de golf Montcalm, à Saint-Liguori.

Cette journée vise, entre autres, à:

  • maximiser les interventions concertées de la MRC et de ses partenaires en matière de réussite éducative;
  • permettre à la MRC de s'outiller dans le cadre du financement des projets de persévérance scolaire et de réussite éducative;
  • soutenir une réflexion partagée avec les bailleurs de fonds et les acteurs locaux et régionaux sur les interventions en matière de projets et d'actions dédiés à la réussite éducative.

Madame Allard a rappelé, malgré de nombreuses interventions au cours des dernières années, et une amélioration de nos acquis, que le taux de décrochage qui est de 21,6 % dans notre MRC est encore trop élevé, alors qu'au Québec ce taux est de 15,3 %. Il reste donc encore beaucoup de boulot pour améliorer cette situation, et c'est la raison pour laquelle la MRC a fait de la valorisation de la réussite éducative une de ses priorités. Pour la supporter dans la réalisation de cette priorité, la MRC a réservé une enveloppe annuelle de 100 000 $, à même son Fonds de développement des territoires, pour la réalisation de projets favorisant la réussite éducative. La préfète souhaite, par la tenue de la journée du 29 mars, qui s'adresse aux intervenants de Montcalm directement engagés dans la réussite éducative, que la MRC puisse être en mesure de mieux cibler ses interventions afin de maximiser les retombées des sommes qui sont investies annuellement dans des projets de réussite éducative.

Monsieur Pierre La Salle, président de Développement régional Montcalm (DRM), a souligné que les coûts économiques de l'échec scolaire sont un passif pour la MRC. Les dernières données, publiées en décembre 2016 par l'Institut de la statistique du Québec, révèlent que notre MRC sera appelée à connaître l'une des plus fortes croissances démographiques au Québec. Ce contexte favorisera l'arrivée et le développement de nouvelles entreprises à travers notre territoire. Il rappelle que le marché du travail exige de plus en plus de solides compétences de base de la part des travailleurs et des futurs travailleurs pour évoluer dans des économies axées sur le savoir.

Un taux élevé de décrochage scolaire risque donc de priver nos entreprises de travailleurs productifs en mesure de s'ajuster aux changements. S'il n'est pas contrôlé, le taux de décrochage se fera ressentir par une pénurie de main-d'oeuvre compétente pour occuper des professions hautement qualifiées.

Il souligne que les défis de la réussite éducative doivent dépasser les enjeux corporatifs et que le partenariat entre tous les intervenants concernés est la solution sur laquelle nous nous devons de miser.

Mise en garde aux propriétaires de terrains touchés par la servitude d’Hydro-Québec

Hydro-Québec cherche à faire signer une entente appelée « convention d’indemnité additionnelle » avec les propriétaires de terrains sur lesquels il y a une servitude pour la ligne à 735 kV existante Jacques-Cartier─Duvernay. Elle prétend que cette servitude peut être utilisée pour le projet Chamouchouane─Bout-de-l’Île, sans préciser le voltage de cette ligne additionnelle dans la convention.

Il faut se demander pourquoi Hydro-Québec demande aux propriétaires de signer une quittance si elle possède déjà des droits de servitude sur votre terrain.

Notez que la convention dit qu’en encaissant le chèque, vous donnez une quittance totale et finale en faveur d’Hydro-Québec. Cela signifie que vous n’aurez plus d’autre recours contre Hydro-Québec si vous signez la convention et que vous encaissez le chèque.

À notre avis, il est prématuré de donner une quittance à Hydro-Québec à ce stade. Deux causes vont être entendues devant la cour en février. La première cause a un lien direct avec les droits de servitude qu’Hydro-Québec prétend avoir pour la ligne à 735 kV actuelle (Jacques-Cartier─Duvernay) et pour la ligne à 735 kV Chamouchouane─Bout-de-l’Île qu’elle veut construire sur la même servitude. La deuxième cause, celle de Citoyens Sous Haute-Tension, vise à faire stopper le projet de ligne Chamouchouane─Bout-de-l’Île parce qu’il n’est pas conforme aux lois et à la réglementation. Les travaux pour cette ligne sont loin d’être terminés, il est encore temps d’arrêter ce projet!

Comme vous voyez, la bataille n’est pas finie!

Constance Durocher,
Secrétaire, Citoyens Sous Haute-Tension
www.citoyenssoushautetension.org
https://www.facebook.com/groups/451374011560171/

Sous-catégories

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm