Suivez-nous !


        Inscrivez-vous à l'Infolettre
Pour accéder à plus de 3500 vidéos, abonnez-vous à notre chaine Youtube

img 0428

img 0428
Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Théâtre du Vieux-Terrebonne (CSN) a signé sa première convention collective avec l’employeur le 10 novembre dernier.

Les syndiqués affiliés à la CSN obtiennent un ajustement salarial de l’ordre de 3 %, l’établissement d’un régime volontaire d’épargne retraite avec une participation de l’employeur de 1 %. Le régime de vacances annuelles s’est vu amélioré ainsi qu’un ajout de deux jours de congés personnels par année.

Un comité de relation de travail voit le jour et permettra le maintien de saines relations de travail.  De plus, le syndicat obtient des libérations syndicales payées pour voir aux différentes priorités syndicales.

« Le chemin de la négociation fut long et sinueux, mais le résultat est satisfaisant » explique le président du syndicat, Jacques St-Denis.

À propos

Le Syndicat des travailleuses et travailleurs du Théâtre du Vieux-Terrebonne (CSN) regroupe 58 salariés dans diverses fonctions liées aux activités du Théâtre du Vieux-Terrebonne et de l'Ile-des-Moulins (Société de développement culturel de Terrebonne- SODECT) et est affilié à la Fédération nationale des communications (FNC-CSN) qui regroupe des syndicats autonomes de salarié-es ainsi que des travailleuses et des travailleurs contractuels de l’industrie des communications et de la culture. Ce regroupement permet aux quelque 6 000 membres regroupés dans 88 syndicats de se donner des outils pour assurer leur représentation, pour négocier des ententes collectives de travail qui assurent le respect de leurs droits et de leur indépendance journalistique. Dans une perspective du droit public à l’information, la fédération défend également les libertés de presse et d’expression. Le syndicat est également affilié au Conseil central de Lanaudière-CSN qui représente près de 12 000 membres répartis en plus de 81 syndicats sur son territoire.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm