Suivez-nous !


        Inscrivez-vous à l'Infolettre

Mme Manon Perreault, députée de Montcalm

Manon Perreault, députée de Montcalm. écrit au Ministre

À l’intention du Ministre de l'Emploi et du Développement social

Monsieur le Ministre,

Je vous écris, par la présente, pour vous demander de faire pression sur votre collègue du Cabinet, la ministre des Transports, afin d’annuler la décision de réduire les services postaux offerts aux Canadiens.

Les changements proposés au service de distribution de Postes Canada visent la fin de la livraison à domicile du courrier, ce qui occasionnera des problèmes pour tous les Canadiens à mobilité réduite ou atteints d’une déficience visuelle. Ces changements auront pour effet de transformer le simple fait de recevoir du courrier en une tâche ardue ou coûteuse, en compliquant les communications et en accroissant la dépendance et l’exclusion sociale.

Ce que l’on entend par « distance de marche » varie selon l’âge, le handicap ou la santé de chacun. Actuellement, les personnes à mobilité réduite ou malvoyantes peuvent penser que le fait de devoir se rendre jusqu’à une boîte postale communautaire est un exercice impossible à cause de la distance. Cela signifie que davantage de personnes dépendront des autres et devront possiblement payer pour accéder à leur courrier.

Comme vous le savez bien, les Canadiens à mobilité réduite ou malvoyants doivent utiliser des moyens de transport adaptés pour se déplacer au sein de leur communauté. Devront-ils y recourir aussi pour aller jusqu’à leur boîte aux lettres? Cela aurait pour effet de monopoliser indûment ces services qui, dans bien des communautés, ne répondent déjà pas adéquatement aux besoins de leur clientèle.

Comme l’a fait justement remarquer le Conseil des Canadiens avec déficiences, un très grand nombre de personnes handicapées sont pauvres et ne peuvent probablement pas se procurer les outils remplaçant le courrier traditionnel qui leur permettraient de communiquer autrement. Ce ne sont pas tous les Canadiens qui ont renoncé à recevoir leurs factures et leurs lettres par la poste, parce que ce ne sont pas tous les Canadiens qui ont les moyens de s’acheter un ordinateur personnel ou un téléphone intelligent.

Les citoyens les plus vulnérables continuent de dépendre de la poste, et leur enlever ce service reviendrait à augmenter leur isolement et à les rendre plus pauvres encore. Les priver de quelque chose d’aussi fondamental que la livraison du courrier à domicile ne servira qu’à limiter l’accessibilité et l’inclusion sociale, en plus de faire porter à ces personnes un fardeau supplémentaire en les rendant davantage dépendantes des autres pour quelque chose d’aussi essentiel que le ramassage de leur courrier.
Pour toutes ces raisons, je vous demande de discuter de la question avec la ministre des Transports, afin de la convaincre d'annuler cette décision. Je suis sûre que nous trouverons une solution en travaillant en collaboration avec les Canadiens.

Je vous remercie de votre attention et je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments respectueux.

MANON PERREAULT
Députée de Montcalm
Porte-parole pour les personnes vivant avec une limitation fonctionnelle
Nouveau Parti démocratique
______________________________________________________
(TÉL) 613-992-0164

 

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm