Saint-Liguori

DSC 070410 000 $ pour soutenir les activités de la Maison des jeunes de Saint-Liguori

La Municipalité de Saint-Liguori est heureuse d’annoncer que la Caisse Desjardins de Kildare a consenti une somme de 10 000$ pour soutenir les activités de la Maison des jeunes de Saint-Liguori.

Cette importante annonce a été faite dans la foulée de la mise en place de ce nouvel  organisme communautaire voué au mieux-être des jeunes de 11 à 17 ans de la municipalité. Soutenu par la communauté, cette initiative permet déjà à plus de cinquante jeunes Liguoriens et Liguoriennes de bénéficier d’activités encadrées par deux intervenants compétents.

Ghislaine Pomerleau, mairesse de Saint-Liguori a mentionné « nous sommes fiers de constater qu’un partenaire aussi important que la Caisse Desjardins de Kildare soutien cette initiative qui répond à un réel besoin dans notre municipalité. Ce partenariat confirme que collectivement, nous croyons à notre jeunesse qui est aussi, le futur de notre municipalité ».

Déjà une cinquantaine de jeunes s'approprie de façon régulière le Squat à Saint-Liguori

La somme octroyée permettra, entre autres, de soutenir la réalisation d’ateliers et d’activités visant à stimuler une participation saine et active des jeunes à la communauté. Pour sa part, Daniel Samson, parent et membre du comité d’implantation de la Maison des jeunes a mentionné que « c’est important de permettre à nos jeunes d’avoir accès à des activités directement dans leur milieu de vie. Aussi l’encadrement et le soutien fournis par nos intervenants permettront à nos jeunes de se divertir dans un milieu sain tout en bénéficiant d’un enrichissement divertissant et formateur ».

Aussi, le soutien de la Caisse Desjardins de Kildare ne s’arrête pas là. En effet, madame Carmen Grenier viendra gracieusement offrir à nos jeunes des ateliers d’éducation financière. Au-delà de la somme offerte, la Caisse Desjardins de Kildare s’implique donc activement aux activités de la Maison des jeunes.

En terminant, Ghislaine Pomerleau a tenu à rajouter « le Conseil municipal a à coeur l’épanouissement des jeunes. Pour moi, nos jeunes sont l’avenir de notre village et jamais nous n’en ferons trop pour eux et soyez assurés que nous avons d’autres projets pour le futur. »

La Maison des jeunes de Saint-Liguori est un organisme issu de la volonté de la communauté et offre des activités depuis le début de l’été 2017.

DSC 0419Rarement le 15 août, Fête des Acadiens, autant de personnes étaient présentent pour le tintamarre à Saint-Liguori.

Des gens d'un peu partout dans la MRC et de l'extérieur ont fait le trajet du monument historique jusqu'à l'église au son du clocher.

Nouveauté cette année, guédilles, hot-dogs et galette de sarrasin attendaient les bruyants marcheurs.

Bravo aux cuistots qui ont su répondre à la demande malgré l'affluence surpassant énormément les attentes.

Le tout était suivi d'Yves Lambert et ses acolytes dans une église bondée...

Un immense succès !

Dernière avtivité, c'est ce Samedi 19 août à 19h30 : Grand concert « Chantons l’Acadie en chœurs » à l’église de Saint-Jacques. Il y aura trois chorales : Le Chœur Chanterelle du Collège Laval, la chorale Voidunor de Bathurst (N.B.) et Le Chœur du Moulin de Rockland (ON).

2 VIDÉOS DANS CET ARTICLE.

DSC 0235C’est le mardi 29 août dernier que le Comité des Loisirs et la Municipalité annonçaient fièrement l’inauguration de la Promenade du Marché, aménagement situé au parc Pied du Courant à Saint-Liguori.

Le projet

DSC 0234Le projet consiste à développer le parc du Pied du courant afin qu’il soit structuré et sécuritaire, et ce, dans le but de bien accueillir la population et les touristes. L’aménagement d’une magnifique promenade permettra de donner un accès à la rivière Ouareau, offrir une halte aux piétons et nombreux cyclistes en étant à l’abri des intempéries. Par ce projet, le comité désirait offrir un lieu propice à plusieurs activités tel que l’ouverture d'un marché public, l’implantation de ventes de garage communautaires, un festival de musique, etc.

Dès la fin de l’automne, la promenade se transformera ensuite en sentier pédestre qui permettra de favoriser la descente et d'établir un accès sécuritaire jusqu'aux galets de la rivière Ouareau. Les nouveaux accès permettront de nombreuses activités telles que la baignade et le kayak. Afin de découvrir différents points de vue, sur le site, un belvédère devrait être aménagé être siégeant tout près des assises de l’ancien pont. Les acteurs du projet spécifient que le site sera réaménagé afin d’y maintenir son état naturel et enchanteur.

« Ce nouveau projet s’inscrit parfaitement dans la vision politique de la municipalité : développer la qualité du milieu de vie de Saint-Liguori. Nous sommes fiers de pouvoir offrir cela à nos citoyens. Notre équipe ainsi que nos partenaires cherchent à évoluer vers cette tendance en rendant accessibles les infrastructures de manière sécuritaire à nos citoyens et aux touristes de la région et d’ailleurs. » explique Ghislaine Pomerleau, Mairesse de Saint-Liguori.

Investissement Grâce au Programme d’infrastructure communautaire de Canada 150, la contribution fédérale maximale ne pouvait excéder 50 % des coûts admissibles du projet. C’est donc un montant de 150 000$, contribution maximale proposée par le fédéral, qui sera remis pour la mise en oeuvre de ce projet. Notons que le programme appuyait la remise en état et l’amélioration d’un milieu. Également, un montant de 24 529.64$ a été affecté pour l’aménagement de ce milieu provenant de l’enveloppe budgétaire ‘’Parc rural’’. Finalement, soulignons que la municipalité participe financièrement en contribuant plus de 125 000$ au projet. Avec l’ensemble des partenaires, c’est un investissement de 300 000$ pour l’aménagement du parc Pied du Courant.

Les travaux devront être exécutés avant le 31 mars 2018.

Dominique Laroche
Laroche architecte

20882043 10154882532095954 3082087114202826144 nPendant longtemps j'ai recherché mes racines acadiennes. J'ai trouvé il y a 5 ans, elles étaient assez flagrantes, mon arrière grand-mère du côté paternel était une Leblanc, descendante de Francoise Gaudet de Port-Joli en Acadie dans les années 1700.

Une grande majorité de Québécois ont des souches acadiennes, ce peuple dont la subsistance fut grandement frappé par le Grand Dérangement qui les exportaient en Nouvelle-France, en Angleterre et en Europe.

De ces expulsés, 47 familles se sont installés ici en Nouvelle-Acadie il y a 250 ans, dont des Leblanc et des Gaudet.

Ce soir à 18h, devant la Salle municipale de Saint-Liguori, il y aura une grand tintamarre et des guédilles pour tous, accompagné du jovial Yves Lambert.

Prenez quelques minutes pour venir célébrer le courage et la persévérance d'un peuple dont nous devons être fiers, car plusieurs d'entre-nous serions probablement américains, anglais ou autre sans le désir de ce peuple de vivre en terre francophone ! 

Profitez-en pour découvrir Saint-Liguori, ses rivières et ses citoyens

10 VIDÉOS DANS CET ARTICLE.

DSC 0567Pour la 17e édition le Festival Acadien nous raconte l'histoire d'un peuple que l'on a tenté de détruire.

Que ce soit par la découverte de Sainte-Marie-Salomé, le tintamarre, la veillée des conteurs, la messe, le salon des auteurs, chaque année il offre les outils pour découvrir ses racines et l'épopée de ce grand peuple.

Le 15 août à 18h... les cloches et le tintamarre ont raisonné à  travers le monde, partout où des Acadiens ont élus domicile, cette année à Saint-Liguori, guédilles au homard suivi d'un spectacle dans une église pleine à craquer.

Que dire de l'excellente idée de Mme Michelle Roy, réunir des chorales de différentes provinces, un projet de 2 ans, qui s'est concrétisé en ce 250e anniversaire du retour des Acadiens.

La Chorale Voidunor de Bathurst au Nouveau-Brunswick, le Choeur du Moulin, de Rockland Ontario et le Chœur Chanterelle du Collège Laval se sont réunis à l'église de Saint-Jacques pour offrir un concert unique!

Levée du drapeau
Tintamarre
En cadeau,
3 chansons de Yves Lambert
avec son
humour ensoleillé!
Messe acadienne
Salon des auteurs
Mme Simone Lapalme
présente son livre
« LeBlanc de l'Acadie
à Lanaudière »
Veillée des conteurs
(extraits)
Exposition
ceintures fléchées

Bibliothèque
Ste-Marie-Salomé
Découvrons l'église
de Ste-Marie-Salomé
Village miniature
de Ste-Marie-Salomé
Claudette Roberge
Artisane de
ceinture fléchée
« Évangéline »
(version intégrale)
Extrait de
« Chantons l’Acadie
en chœurs » 2017

Le gouvernement du Québec octroie une aide financière maximale de 824 517 $ à la municipalité de Saint-Liguori, située dans la région de Lanaudière, pour la réfection de la montée et du rang de la Rivière Nord.

C'est la vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, qui en a fait l'annonce au nom du ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, M. Laurent Lessard. Le coût total de ce projet s'élève à 1 649 034,28 $. Pour sa part, la municipalité participe au financement de ce projet pour un montant représentant 50 % du coût total.

Les travaux consistent principalement à paver certaines routes et visent à maintenir en bon état ces infrastructures et à assurer la sécurité des usagers qui empruntent ces routes. Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme Réhabilitation du réseau routier local - Volet Accélération des investissements sur le réseau routier local.

Citations :

« Notre appui financier à la voirie locale nous permet d'accompagner les municipalités dans leurs besoins en matière de maintien et d'amélioration des infrastructures routières locales. Je suis heureux aujourd'hui que le gouvernement apporte ce soutien financier à la municipalité de Saint-Liguori », Laurent Lessard, ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports

« Grâce à cet appui financier, notre gouvernement collabore à la réalisation de plusieurs projets, dont celui-ci, permettant d'agir concrètement, notamment en améliorant les infrastructures locales et en venant en aide à cette municipalité via ce levier financier. D'ailleurs, lorsque ce projet sera terminé, les usagers auront un accès à des routes plus sécuritaires qui permettront de maintenir le lien avec les autres municipalités situées à proximité. Il s'agit donc d'une excellente nouvelle pour les citoyennes et citoyens de Saint-Liguori et je suis certaine que ces travaux routiers favoriseront les déplacements entre les municipalités.», Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants :

Le programme Réhabilitation du réseau routier local :

  • est doté d'une enveloppe de 50 millions de dollars pour 2017-2018;
  • comprend deux volets :Accélération des investissements sur le réseau routier local,
  • Redressement des infrastructures routières locales;
  • vise à financer des travaux d'amélioration et à assurer la sécurité des usagers sur le réseau routier local de niveaux 1 et 2;
  • s'adresse aux municipalités de moins de 100 000 habitants, de même qu'aux MRC qui ont des interventions à réaliser sur leurs territoires non organisés.

Lien connexe :
Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports : transports.gouv.qc.ca

DSC 0346Vingt ans pour faire revivre l'épopée des « Leblanc de l'Acadie à Lanaudière». La famille Leblanc fait partie de ces acadiens qui ont choisi de revenir au Québec, et plus particulièrement dans notre région pour fonder la Nouvelle-Acadie.

Cette enseignante retraitée, a retracée photos et faits de la Famille de son mari. Plusieurs citoyens de la Nouvelle-Acadie ont des racines de Leblanc, moi-même, qui ai finalement découvert mes racines acadiennes, descendant de mon arrière grand-mère, Émilie Leblanc (Carleton), décendante de Joseph Leblanc en Acadie.

DSC 0347Plusieurs auteurs étaient sur place, de merveilleux auteurs acadiens ainsi que des auteurs qui parlent de l’Acadie étaient présents. Parmi ceux-ci, Claude Ferland, Jeannine Beauséjour Riopel, Kathleen Juneau Roi, Monique Michaud, René Forget, Roger Léger, Robert Leblanc, Marie-Soleil Roy, Benoît Séguin, Olivier Pelka, Cajetan Larochelle.

Le Salon de auteurs est une occasion de faire la découverte de notre histoire. 

Vous pouvez vous procurer le livre au Golf Montcalm.

 

 

LA GÉNÉALOGIE EN VEDETTE AU SALON DES AUTEURS.

14962648 993003320826202 8319729256946388655 nSamedi le 12 août prochain, le Festival Acadien de la    Nouvelle-Acadie accueillera plusieurs auteurs qui ont écrit sur la Nouvelle-Acadie et l'Acadie, en sont natifs ou y résident aujourd’hui. Dès 10:00, à la Salle municipale de Saint-Liguori (750, rue Principale), les visiteurs pourront rencontrer ces écrivains.

Parmi ceux-ci, Simone Lapalme fera le lancement de son deuxième livre portant sur la généalogie des Leblanc. Nouvellement édité, ce livre s’intitule « LeBlanc de l’Acadie à Lanaudière ». Originaire de Saint-Alexis, madame Lapalme est une enseignante à la retraite. Son premier livre, de 2012, porte sur l’histoire de la famille Lapalme. Dans l’ouvrage qui sera lancé ce 12 août, elle a de plus fait la lignée généalogique des femmes qui ont épousé les LeBlanc de sa lignée et elle a écrit leur histoire.

Pour la 7e édition, la généalogie sera mise de l’avant avec la généalogiste Monique Leblanc, épaulée de son époux Roland Guilbeault. Madame Leblanc est une passionnée de la généalogie de la Nouvelle-Acadie. Auteure principale du « Répertoire de baptême, mariages, sépultures et annotations marginales de la Paroisse de Saint-Alexis-de-Montcalm, 1852-1993 », paru en 2001, elle a permis à plusieurs familles de retrouver leurs ancêtres, avec l’aide de son mari.

Kathleen Juneau Roy, généalogiste en chef à la Société acadienne Port-Royal, auteure du livre « L’Épopée, la traversée en Acadie » et auteure de plusieurs chroniques historiques pour différentes sociétés d’histoire et de généalogie, sera également présente.

Plusieurs autres auteurs partageront leurs écrits avec les visiteurs le 12 août. L’un d’eux, Cajetan Larochelle, est un poète, philosophe et conteur. Résident de Saint-Liguori, il a récemment publié son livre « Compagnon de la terre ». Les visiteurs auront également la chance de rencontrer Benoit Séguin (représentant de Gabriel Leblanc), Claude Ferland, Jeannine Beauséjour Riopel, Marie-Soleil Roy, Monique Michaud, Olivia Pelka, René Forget, Robert Leblanc, Roger Léger ainsi que Yolande Gingras.

La 17e édition du Festival acadien de la Nouvelle-Acadie se déroulera entre le 10 et le 19 août 2017. Plusieurs activités prendront place dans les quatre municipalités de la Nouvelle-Acadie. La programmation complète est disponible sur le site web du Festival : www.nouvelle-acadie.ca

 

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm