Saint-Liguori

DSC 0743Madame Claudette Barabé, de Saint-Liguori, donne un terrain de 1,38 hectare à la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière (FCEL).

« Je suis très heureuse de contribuer par mon geste à la protection des milieux naturels dans Lanaudière, a souligné madame Barabé. Chaque parcelle de nature protégée, si petite soit-elle, est un pas dans la bonne direction car plusieurs milieux, surtout les milieux humides, disparaissent rapidement dans notre région ».

« Le terrain offert par madame Barabé à la Fiducie se trouve dans la zone inondable de la rivière Ouareau, a précisé Réjean Dumas, biologiste et également fiduciaire au sein de la FCEL. Il fait partie d’un corridor faunique reliant les îlots forestiers de la plaine du Saint-Laurent à ceux du piémont des Laurentides. Ce secteur est très fréquenté par les oiseaux migrateurs au printemps et à l’automne. »

La forêt de la propriété est dominée par l'érable argenté ; le sous-bois abrite plusieurs peuplements de fougères typiques de tels milieux. En bordure d’un ancien bras de la rivière Ouareau, le site est également d’intérêt pour la reproduction de plusieurs espèces de poissons.

Pour son don, madame Barabé s’est vu remettre un reçu officiel d’impôt sur le revenu établi à la juste valeur marchande du terrain. La FCEL a le statut d’organisme de bienfaisance auprès de Revenu Canada, de Revenu Québec et est admissible au programme de don écologique d’Environnement Canada.

À propos de la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière

La FCEL est une fiducie d’utilité sociale dédiée à l’ensemble de la région. Sa mission est de Protéger, conserver à perpétuité et mettre en valeur des milieux naturels et des paysages à haute valeur écologique, patrimoniale ou esthétique situés prioritairement dans la région de Lanaudière, et ce, au bénéfice des communautés locales et du public en général.

La gestion du patrimoine immobilier de la FCEL est confiée à un groupe de sept fiduciaires. Ces personnes sont issues de différents secteurs du milieu.

Le patrimoine de la FCEL comprend désormais sept territoires situés dans différentes municipalités de la région de Lanaudière et qui totalisent 36 hectares. La superficie des aires naturelles protégées par la Fiducie est appelée à croître substantiellement dans les mois et les années à venir.

Les citoyens intéressés à poser un geste pour la biodiversité et faire en sorte que leur propriété soit protégée à perpétuité peuvent visiter le site web de la FCEL ( www.fcelanaudiere.ca ) ou communiquer avec le Conseil régional de l’environnement (CREL) qui abrite le siège social de la FCEL. Tél. : 450 756-0186 ou www.crelanaudiere.ca

DSC 0116Tout était en place et les jeunes étaient bien préparés pour l'ouverture officielle de la Maison des Ados de Saint-Liguori.

DSC 0112Dorénavant, les jeunes sa Saint-Liguori sont invités à s'approprier leur espace et nous épater avec des projets de toutes sortes. La tâche a été ardue pour en arriver à cette ouverture. Le Comité des Loisirs en rêvait depuis longtemps, d'ailleurs la participation de Sébatien Brière et d'Annie Lemarbre a été soulignée.

Bien entendu, sans l'appui du Conseil, l'aventure n'aurait pu voir le jour. Les jeunes ont tenu à remercier Mme Ghislaine Pomerleau, mairesse et tout le Consei pour leur soutien. Le local est situé sous la Caisse Desjardins de Kildare, sur la rue Principale, pour l'instant l'endroit est ouvert les vendredis dès 18h pour les jeunes de 12 à 17 ans.  Donc vous êtes invités tous les vendredis avec Carl Paradis et Stéphanie Matte, les intervenants, qui sont fort sympathiques.

Longue vie au Squat !

15032206 1141748119212571 1217077829681612967 nMardi 27 juin, à la salle municipale de Saint-Liguori à 20 heures, la municipalité de Saint-Liguori et le Comité acadien auront l’immense honneur d’accueillir Phil Comeau, cinéaste acadien reconnu. Souvenons-nous qu’il a tourné en 2010 « Les Acadiens du Québec » dont le deuxième volet se déroulait ici en Nouvelle-Acadie. Il viendra présenter et commenter ses deux derniers films.

Tout d’abord, le film « Zachary Richard, toujours batailleur ». Ce long métrage porte sur la résilience du peuple acadien. Zachary Richard, célèbre chanteur louisianais, part à l’aventure en Acadie et en Louisiane afin de retracer ses origines acadiennes. Il cherche à comprendre de quelle façon l’histoire du peuple acadien a influencé sa culture et il se questionne sur son identité. Ce film qui suscite beaucoup d’émotions s’est mérité trois prix dans des festivals : Prix du public et Prix du Meilleur long métrage au Festival FICFA et Grand Prix Director’s Choice au Cinema on the Bayou Festival en Louisiane. Le film a aussi été présenté aux Nations-Unies à Genève, à Vienne et à Paris.

En première partie, le court métrage « Belle-Île-en-Mer, Île bretonne et acadienne » sera  présenté aux visiteurs. Ce documentaire porte sur le 250e anniversaire de l’arrivée en 1766 des Acadiens réfugiés du Canada à Belle-Île-en-Mer, en Bretagne. Gagnant de 11 prix dans des festivals entre autres, prix du Meilleur court métrage au Festival FICFA, mention spéciale du jury au Festival Cinéma Bayou, prix Platinium au WorldFest Houston et 8 Prix d’excellence au Southern Shorts Awards, on peut affirmer que vous ne serez pas déçus.

C’est avec un immense plaisir que Saint-Liguori vous attends à venir célébrer le 250ième anniversaire de l’arrivée des Acadiens en Nouvelle-Acadie en visionnant ces deux films de Phil Comeau. Quel meilleur moyen de célébrer nos origines et nos racines ! Fierté et émotions seront au rendez-vous, c’est à ne pas manquer.

Entrée gratuite. Venez en grand nombre.

Informations : 450 753-3570

DSC 0750Sur les 8 projets dans Lanaudière, à elle seule Saint-Liguori ramasse 8 212 020 $ sur les 22 469 914 $ annoncés, la plus forte somme, pour son programme de réfection des égouts. Un projet qui devrait coûter entre 14 et 18 millions de dollars. Toutes les installations seront refaites à partir du 8 août prochain.

L'on sait que depuis son élection, Mme Ghislaine Pomerleau, mairesse, a travaillé ardemment afin d'obtenir ces subventions. 4 947 000 $ provient su fédéral et 3 265 020 $ du provincial, c'est un grand gain pour les citoyens de Saint-Liguori. 

Les gouvernements du Canada et du Québec protègent la santé de la population et contribuent à la préservation des cours d'eau en investissant dans des projets qui garantissent le maintien et l'efficacité des réseaux d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées et s'assurent ainsi de répondre aux besoins croissants des collectivités. Ces investissements permettront aussi de créer des emplois et de faire croître l'économie régionale.

DSC 0762Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, M. Marc Miller, et la vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, au nom du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, annoncent un investissement de plus de 22,4 millions de dollars pour huit projets liés à l'eau dans la région de Lanaudière, dans le cadre du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU). L'aide financière accordée à sept municipalités de la région contribuera à maintenir, à renouveler ou à développer leurs infrastructures afin d'assurer la production et la distribution d'une eau potable de qualité aux résidents ou à assurer l'évacuation et le traitement des eaux usées.

M. Marc Miller
Secrétaire parlementaire
du ministre de l’Infrastructure
et des Collectivitéslm
Mme Ghislaine Pomerleau
Mairesse de Saint-Liguori

Le gouvernement du Canada investira plus de 13,5 millions de dollars pour ces projets et le gouvernement du Québec accordera une aide financière de plus de 8,9 millions de dollars, pour une contribution totale conjointe de plus de 22,4 millions de dollars. Les municipalités compléteront le financement.

Rappelons que l'approbation de ces projets a été rendue possible grâce à la signature de l'entente de financement bilatérale Canada-Québec en juillet 2016 qui permet de financer des projets liés à l'eau dans l'ensemble du Québec.

Citations

« Nous sommes engagés à investir dans des infrastructures locales qui permettent aux Canadiens d'avoir accès à des services de traitement de l'eau et des eaux usées fiables et modernes. Ces nouveaux projets dans la région de Lanaudière permettront de protéger l'environnement ainsi que la santé et le bien-être des résidents. Nous continuerons de collaborer étroitement avec nos partenaires pour réaliser des investissements judicieux dans les infrastructures afin de protéger l'environnement et de préserver la santé publique tout en favorisant la croissance économique et la création d'emplois bien rémunérés pour la classe moyenne. »

Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, M. Marc Miller

« Grâce à l'entente fédérale-provinciale relative au Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées, sept municipalités de la région de Lanaudière pourront réaliser d'importants projets répondant à leurs besoins en matière d'infrastructures liées à l'eau potable et au traitement des eaux usées et ayant des effets bénéfiques sur l'environnement. L'appui financier annoncé aujourd'hui démontre que c'est en travaillant en partenariat que nous améliorons la qualité de vie des citoyens et que nous générerons des retombées sur le plan économique local et régional. »

La vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, au nom du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux

Faits en bref

Rappelons que grâce à son taux d'aide de base de 83 %, le Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées permet aux municipalités de réaliser des investissements de près de 800 millions de dollars. Le fonds comporte une enveloppe d'aide financière de 363,8 millions de dollars provenant du gouvernement du Canada à laquelle s'ajoute une contribution du gouvernement du Québec de 300 millions de dollars, ce qui porte le montant global de l'aide à près de 664 millions de dollars, pour la période de 2016 à 2018.Ce fonds fait partie du plan Investir dans le Canada, le plan historique de plus de 180 milliards de dollars du gouvernement du Canada visant à améliorer le transport en commun, les infrastructures vertes et sociales, les corridors de transport et les portes d'entrée qui appuient le commerce ainsi que les collectivités rurales et les collectivités du Nord.Le Budget 2017 du gouvernement du Canada propose 21,9 milliards sur 11 ans pour des investissements dans les infrastructures vertes. Ce montant comprend 5 milliards de dollars qui seront disponibles aux fins d'investissements par l'entremise de la Banque de l'infrastructure du Canada.

Produits connexes

Renseignements financiers et liste des projets

Liens connexes

Pour de plus amples renseignements sur le plan d'infrastructure de plus de 180 milliards de dollars du gouvernement du Canada dans le Budget 2017 : http://www.budget.gc.ca/2017/docs/plan/chap-02-fr.html
Voyez comment les investissements dans le cadre du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées sont utilisés au Québec et partout au pays : http://www.infrastructure.gc.ca/pt-sp/index-fra.html
Investissements fédéraux dans les projets d'infrastructure au Québec : http://www.infrastructure.gc.ca/map-carte/index-fra.html
Le programme d'aide financière FEPTEU : http://www.mamot.gouv.qc.ca/infrastructures/programmes-daide-financiere/fonds-pour-leau-potable-et-le-traitement-des-eaux-usees-fepteu/

Document d'information

Les gouvernements du Canada et du Québec financent huit projets pour améliorer les réseaux d'aqueduc et d'égout dans la région de Lanaudière
Investissement totalisant plus de 22,4 millions de dollars

Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent 22 469 914 $ dans huit projets visant l'approvisionnement en eau potable et le traitement des eaux usées pour que les gens de la région de Lanaudière aient accès à des sources fiables d'eau potable. Le financement de ces projets a été rendu possible grâce à la signature de l'entente bilatérale le 5 juillet 2016.

Le gouvernement du Canada verse une contribution de 13 536 092 $, ce qui représente 50 % des coûts admissibles totaux et la province verse une somme de 8 933 822 $. Les municipalités complèteront le financement.

Liste des nouveaux projets.

egout

18589082 1885328345021274 8966239374091880199 oChaque année, Saint-Liguori offre une journée pour se procurer du compost gratuitement, des pousses d'arbres, des arbres et cette année une bonne variété de fleurs.

Le Squat (Maison des jeunes) a grandement participé la veille pour ensacher les pousses d'arbres. Quelques-uns étaient aussi présents lors des remises aux citoyens.

Bon début pour le Sqaut ! Bravo les jeunes.

DSC 0008

DSC 0244Saint-Liguori se lance dans l'élaboration de sa politique familiale ainsi que sa politique de Municipalité amie des aînés.

Du 10 au 30 avril, vous êtes invités à faire connaître votre opinion sur différents sujets. Les formulaires est disponibles en ligne au http://www.saint-liguori.com/index.php/loisirs-et-cultures/11-loisirs-culture/53-sondages

Vous pouvez aussi vous le procurer à la municipalité. Votre participation vous donne la chance de gagner 2 prix de 75$.

Les aînés sont invités à la Salle municipale le 25 avril de 9h à 13h. Le repas du midi vous sera fourni.

 

DSC 0221C’est le vendredi 12 mai dernier que la Municipalité de Saint-Liguori avait réuni conseillers, collaborateurs, partenaires et les médias pour annoncer leur tout nouveau projet : le Prêt-Ô-Sports.

Prêt-Ô-Sports est un projet qui met à la disposition de l’équipement sportif et récréatif aux citoyens et aux différents organismes de la Municipalité. Dans la boîte, nous pourrons y retrouver du matériel pour jouer au baseball, au hockey, au football, au badminton, etc. afin de pouvoir s’amuser en famille ou entre amis. 

Affiche offiSituée au parc des Loisirs à Saint-Liguori, la boîte du Prêt-Ô-Sports est verrouillée par un cadenas à combinaison. Le citoyen qui désirera utiliser le service pourra se présenter à la Municipalité pendant les heures d’ouverture afin d’obtenir le code qui lui permettra d’utiliser le matériel sur le site du parc. Tous les utilisateurs se doivent de rapporter l’équipement emprunté afin de pouvoir permettre à d’autres personnes d’utiliser le matériel à des fins récréatif.
Mme Ghislaine Pomerleau, mairesse de Saint-Liguori, affirme que le projet comprend plusieurs objectifs bénéfiques : fournir à l’ensemble de la population du matériel de loisirs pour l’initiation de différentes disciplines sportives; offrir la possibilité pour les personnes plus démunies d’avoir accès à du matériel de loisirs; promouvoir l’implication et la responsabilité sociale et, finalement, de faire la promotion des saines habitudes de vie en favorisant l’accès à du matériel sécuritaire.

C’est grâce au soutien de Loisir et Sport Lanaudière, en collaboration avec Kino-Québec, que le projet a pu être possible. En effet, une somme de 3000,58$ a été offerte à la Municipalité pour l’achat de matériel durable.
Le Prêt-Ô-Sports sera à la disposition dès mai jusqu’au 30 octobre 2017

DSC 0100Philippe Jetté est passé maître dans la transmission des traditions. Ce samedi, avec l'aide de plusieurs bénévoles, il a entrepris de faire revivre une soirée Mi-Carême.

DSC 0103La Mi-Carême est une fête carnavalesque traditionnelle, d'origine française. Fêter la Mi-Carême est une pratique qui remonte au Moyen Âge et se perpétue jusqu'à nos jours aux Antilles, dans certains villages de France (par exemple à Équihen-Plage) ainsi que dans les anciennes colonies françaises (comme au Québec, dans l'ancienne Nouvelle-France ou à Saint-Martin). La Mi-Carême était aussi jadis en France la Fête des blanchisseuses, des débitants de charbon et des porteurs d'eau.

Une centaine de personnes ont accepté l'invitation à la Salle municipale de Saint-Liguori.

Le tout a commencé par un souper spaghetti suivi de danse avec l’énergique violoneux Michel Bordeleau accompagné du Calleur Philippe Jetté.

Jeunes et moins jeunes ont entrepris le plancher de danse rapidement après le souper.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm