Saint-Liguori

LA GÉNÉALOGIE EN VEDETTE AU SALON DES AUTEURS.

14962648 993003320826202 8319729256946388655 nSamedi le 12 août prochain, le Festival Acadien de la    Nouvelle-Acadie accueillera plusieurs auteurs qui ont écrit sur la Nouvelle-Acadie et l'Acadie, en sont natifs ou y résident aujourd’hui. Dès 10:00, à la Salle municipale de Saint-Liguori (750, rue Principale), les visiteurs pourront rencontrer ces écrivains.

Parmi ceux-ci, Simone Lapalme fera le lancement de son deuxième livre portant sur la généalogie des Leblanc. Nouvellement édité, ce livre s’intitule « LeBlanc de l’Acadie à Lanaudière ». Originaire de Saint-Alexis, madame Lapalme est une enseignante à la retraite. Son premier livre, de 2012, porte sur l’histoire de la famille Lapalme. Dans l’ouvrage qui sera lancé ce 12 août, elle a de plus fait la lignée généalogique des femmes qui ont épousé les LeBlanc de sa lignée et elle a écrit leur histoire.

Pour la 7e édition, la généalogie sera mise de l’avant avec la généalogiste Monique Leblanc, épaulée de son époux Roland Guilbeault. Madame Leblanc est une passionnée de la généalogie de la Nouvelle-Acadie. Auteure principale du « Répertoire de baptême, mariages, sépultures et annotations marginales de la Paroisse de Saint-Alexis-de-Montcalm, 1852-1993 », paru en 2001, elle a permis à plusieurs familles de retrouver leurs ancêtres, avec l’aide de son mari.

Kathleen Juneau Roy, généalogiste en chef à la Société acadienne Port-Royal, auteure du livre « L’Épopée, la traversée en Acadie » et auteure de plusieurs chroniques historiques pour différentes sociétés d’histoire et de généalogie, sera également présente.

Plusieurs autres auteurs partageront leurs écrits avec les visiteurs le 12 août. L’un d’eux, Cajetan Larochelle, est un poète, philosophe et conteur. Résident de Saint-Liguori, il a récemment publié son livre « Compagnon de la terre ». Les visiteurs auront également la chance de rencontrer Benoit Séguin (représentant de Gabriel Leblanc), Claude Ferland, Jeannine Beauséjour Riopel, Marie-Soleil Roy, Monique Michaud, Olivia Pelka, René Forget, Robert Leblanc, Roger Léger ainsi que Yolande Gingras.

La 17e édition du Festival acadien de la Nouvelle-Acadie se déroulera entre le 10 et le 19 août 2017. Plusieurs activités prendront place dans les quatre municipalités de la Nouvelle-Acadie. La programmation complète est disponible sur le site web du Festival : www.nouvelle-acadie.ca

 

DSC 0743Madame Claudette Barabé, de Saint-Liguori, donne un terrain de 1,38 hectare à la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière (FCEL).

« Je suis très heureuse de contribuer par mon geste à la protection des milieux naturels dans Lanaudière, a souligné madame Barabé. Chaque parcelle de nature protégée, si petite soit-elle, est un pas dans la bonne direction car plusieurs milieux, surtout les milieux humides, disparaissent rapidement dans notre région ».

« Le terrain offert par madame Barabé à la Fiducie se trouve dans la zone inondable de la rivière Ouareau, a précisé Réjean Dumas, biologiste et également fiduciaire au sein de la FCEL. Il fait partie d’un corridor faunique reliant les îlots forestiers de la plaine du Saint-Laurent à ceux du piémont des Laurentides. Ce secteur est très fréquenté par les oiseaux migrateurs au printemps et à l’automne. »

La forêt de la propriété est dominée par l'érable argenté ; le sous-bois abrite plusieurs peuplements de fougères typiques de tels milieux. En bordure d’un ancien bras de la rivière Ouareau, le site est également d’intérêt pour la reproduction de plusieurs espèces de poissons.

Pour son don, madame Barabé s’est vu remettre un reçu officiel d’impôt sur le revenu établi à la juste valeur marchande du terrain. La FCEL a le statut d’organisme de bienfaisance auprès de Revenu Canada, de Revenu Québec et est admissible au programme de don écologique d’Environnement Canada.

À propos de la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière

La FCEL est une fiducie d’utilité sociale dédiée à l’ensemble de la région. Sa mission est de Protéger, conserver à perpétuité et mettre en valeur des milieux naturels et des paysages à haute valeur écologique, patrimoniale ou esthétique situés prioritairement dans la région de Lanaudière, et ce, au bénéfice des communautés locales et du public en général.

La gestion du patrimoine immobilier de la FCEL est confiée à un groupe de sept fiduciaires. Ces personnes sont issues de différents secteurs du milieu.

Le patrimoine de la FCEL comprend désormais sept territoires situés dans différentes municipalités de la région de Lanaudière et qui totalisent 36 hectares. La superficie des aires naturelles protégées par la Fiducie est appelée à croître substantiellement dans les mois et les années à venir.

Les citoyens intéressés à poser un geste pour la biodiversité et faire en sorte que leur propriété soit protégée à perpétuité peuvent visiter le site web de la FCEL ( www.fcelanaudiere.ca ) ou communiquer avec le Conseil régional de l’environnement (CREL) qui abrite le siège social de la FCEL. Tél. : 450 756-0186 ou www.crelanaudiere.ca

RS559329 sm zachary20Le réalisateur Phil Comeau, qui était venu présenter son film "Les Acadiens du Québec : Lanaudière, mémoire vivante d’Acadie" avec plusieurs personnages de la région il y a quelques années, était invité dans le cadre du 250e anniversaire du retour des acadiens au Québec, pour présenter "Zachary Richard, toujours batailleur" et "Belle-Île en mer, Île bretonne et acadienne".

Encore une fois, 2 films documentaires qui relatent la mémoire d'un peuple persévérant et déterminé.

Belle-Île en mer, relate l'implantation des Acadiens déportés en Angleterre, leurs souvenirs et leurs attachements à leur histoire et tradition. Des images merveilleuses entrecoupées de témoignages. Un court métrage de 26 minutes.

Les Acadiens à Belle-Île-en-Mer célèbrent en grand le 250e anniversaire de l'installation des Acadiens au large des côtes de la Bretagne. Le film explore le lien émotif et puissant qu'ont les insulaires Bellilois avec l'Acadie des provinces maritimes, malgré deux siècles et demi de séparation et une distance de 4500 km entre les deux côtes de l'Atlantique. Un film lyrique, il révèle cette diaspora Belliloise acadienne qui continue d'entretenir des liens avec leurs cousins et cousines acadiennes du monde entier. Source : Festival international du cinéma francophone en Acadie

Et puis, "Zachary Richard, toujours batailleur" :

L’auteur-compositeur-interprète Zachary Richard questionne la pertinence de l’identité acadienne d’aujourd’hui. Il retrace le parcours fascinant de ceux qui l’ont précédé, en parcourant les trois provinces maritimes et la Louisiane, cherchant à comprendre comment l’Histoire a façonné sa culture acadienne.

Zachary fait d’étonnantes découvertes sur ses propres ancêtres, les Richard et les Boudreaux, qui ont habité l’Acadie pendant un siècle et demi avant de s’opposer aux occupants britanniques, déjouant ainsi les déportations de 1755 et de 1758. Il visite pour la première fois les anciens villages acadiens de ses ancêtres, puis les trois camps de réfugiés où ils ont dû survivre à la famine. Finalement capturés et emprisonnés sur l’Île George à Halifax, ses ancêtres furent du premier grand voyage de migration vers la Louisiane.

Dans une Louisiane considérablement métissée depuis 250 ans, Zachary interroge son entourage cadien sur la pertinence de l’appartenance à leurs racines. Malgré les nombreux événements douloureux de son histoire, le « batailleur » Zachary arrivera-t-il à se réconcilier avec son passé pour pardonner ses bourreaux et se tourner vers l’avenir ?
Source : Unis TV

Lina Boudreau
Hymne national acadien

15032206 1141748119212571 1217077829681612967 nMardi 27 juin, à la salle municipale de Saint-Liguori à 20 heures, la municipalité de Saint-Liguori et le Comité acadien auront l’immense honneur d’accueillir Phil Comeau, cinéaste acadien reconnu. Souvenons-nous qu’il a tourné en 2010 « Les Acadiens du Québec » dont le deuxième volet se déroulait ici en Nouvelle-Acadie. Il viendra présenter et commenter ses deux derniers films.

Tout d’abord, le film « Zachary Richard, toujours batailleur ». Ce long métrage porte sur la résilience du peuple acadien. Zachary Richard, célèbre chanteur louisianais, part à l’aventure en Acadie et en Louisiane afin de retracer ses origines acadiennes. Il cherche à comprendre de quelle façon l’histoire du peuple acadien a influencé sa culture et il se questionne sur son identité. Ce film qui suscite beaucoup d’émotions s’est mérité trois prix dans des festivals : Prix du public et Prix du Meilleur long métrage au Festival FICFA et Grand Prix Director’s Choice au Cinema on the Bayou Festival en Louisiane. Le film a aussi été présenté aux Nations-Unies à Genève, à Vienne et à Paris.

En première partie, le court métrage « Belle-Île-en-Mer, Île bretonne et acadienne » sera  présenté aux visiteurs. Ce documentaire porte sur le 250e anniversaire de l’arrivée en 1766 des Acadiens réfugiés du Canada à Belle-Île-en-Mer, en Bretagne. Gagnant de 11 prix dans des festivals entre autres, prix du Meilleur court métrage au Festival FICFA, mention spéciale du jury au Festival Cinéma Bayou, prix Platinium au WorldFest Houston et 8 Prix d’excellence au Southern Shorts Awards, on peut affirmer que vous ne serez pas déçus.

C’est avec un immense plaisir que Saint-Liguori vous attends à venir célébrer le 250ième anniversaire de l’arrivée des Acadiens en Nouvelle-Acadie en visionnant ces deux films de Phil Comeau. Quel meilleur moyen de célébrer nos origines et nos racines ! Fierté et émotions seront au rendez-vous, c’est à ne pas manquer.

Entrée gratuite. Venez en grand nombre.

Informations : 450 753-3570

Soiree Phil Comeau

Le 27 juin prochain, jour de mon anniversaire, je vous propose une sortie à Saint-Liguori - M. Phil Comeau raconte Zachary Richard.

En effet, M. Comeau, cinéaste engagé, présente 2 films "Zachary Richard, toujours batailleur" et Belle-Île en mer, Île bretonne et acadienne.

Venez rencontrer notre ami Phil, dictionnaire historique et ce gratuitement à la Salle Municipale de Saint-Liguori à 20h dans le cadre des festivités du 250e anniversaire de l'arrivée des Acadiens en Nouvelle-Acadie.

 

18589082 1885328345021274 8966239374091880199 oChaque année, Saint-Liguori offre une journée pour se procurer du compost gratuitement, des pousses d'arbres, des arbres et cette année une bonne variété de fleurs.

Le Squat (Maison des jeunes) a grandement participé la veille pour ensacher les pousses d'arbres. Quelques-uns étaient aussi présents lors des remises aux citoyens.

Bon début pour le Sqaut ! Bravo les jeunes.

DSC 0008

complexeHier avait lieu la 3e édition du Golf annuel aux profits du Complexe JC Perreault.

Cela prend toujours un peu de temps à prendre sa place pour une nouvelle entreprise, mais le Complexe semble se diriger vers des sommets.

Déjà, la 2e année avec plus de 25 spectacles, en plus de location de glaces et autres, le Complexe s'installe à tout jamais au coeur de Montcalm. Le golf-bénéfice en est la preuve, à sa 3e année, plus de 57 équipes de 4 et plus de 270 personnes pour le repas.

M. Marin Perreault et son acolyte Benoît Ricard se dirigent vers un grand succès pour encourager la réussite scolaire. 

Au point de vue des spectacles, ce week-end, Country Forever, dès 17h avec les meilleurs airs country, et le 16 juin, une première, le premier combat MMA, qui se dirige vers une salle comble.

De plus, suite à la soirée-bénéfice avec Marie Mai l'an dernier, la Fondation Maman Dion, revient le 30 septembre prochain avec nulle autre que Véronique Dicaire, son seul spectacle cette année, dépêchez-vous les billets s'envolent !

http://www.complexejcperreault.com/index.asp

Nous tenons à remercier M. Perreault de sa compréhension, nous ne pouvions être présents afin de couvrir la réussite scolaire avec le Gala des Flammes à Havre-Jeunesse et à Esther-Blondin pour le Gala Excellence, il approuvait notre choix, nous avons le mêmes objectif soit mettre en valeur les réussites des jeunes.

 

DSC 0221C’est le vendredi 12 mai dernier que la Municipalité de Saint-Liguori avait réuni conseillers, collaborateurs, partenaires et les médias pour annoncer leur tout nouveau projet : le Prêt-Ô-Sports.

Prêt-Ô-Sports est un projet qui met à la disposition de l’équipement sportif et récréatif aux citoyens et aux différents organismes de la Municipalité. Dans la boîte, nous pourrons y retrouver du matériel pour jouer au baseball, au hockey, au football, au badminton, etc. afin de pouvoir s’amuser en famille ou entre amis. 

Affiche offiSituée au parc des Loisirs à Saint-Liguori, la boîte du Prêt-Ô-Sports est verrouillée par un cadenas à combinaison. Le citoyen qui désirera utiliser le service pourra se présenter à la Municipalité pendant les heures d’ouverture afin d’obtenir le code qui lui permettra d’utiliser le matériel sur le site du parc. Tous les utilisateurs se doivent de rapporter l’équipement emprunté afin de pouvoir permettre à d’autres personnes d’utiliser le matériel à des fins récréatif.
Mme Ghislaine Pomerleau, mairesse de Saint-Liguori, affirme que le projet comprend plusieurs objectifs bénéfiques : fournir à l’ensemble de la population du matériel de loisirs pour l’initiation de différentes disciplines sportives; offrir la possibilité pour les personnes plus démunies d’avoir accès à du matériel de loisirs; promouvoir l’implication et la responsabilité sociale et, finalement, de faire la promotion des saines habitudes de vie en favorisant l’accès à du matériel sécuritaire.

C’est grâce au soutien de Loisir et Sport Lanaudière, en collaboration avec Kino-Québec, que le projet a pu être possible. En effet, une somme de 3000,58$ a été offerte à la Municipalité pour l’achat de matériel durable.
Le Prêt-Ô-Sports sera à la disposition dès mai jusqu’au 30 octobre 2017

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm