DSC 0413

DSC 0413

Le président de la Fédération Québécoise des Municipalités (FQM), M. Jacques Demers, était de passage la semaine dernière pour rencontrer les élus de Lanaudière.

Le but de la rencontre: mieux ciblé les préoccupations des municipalités en vue des élections le 1er octobre dernier, la rencontre avait lieu à Saint-Lin-Laurentides, nous les avons rencontrés quelques heures avant la rencontre avec les élus de Lanaudière.

M. Demers semblait très au fait des problématiques pour les municipalités en région. Maire de  Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog  il a énuméré plusieurs irritants touchants les municipalités, entres-autres, la lourdeur administrative dans la plupart des dossiers et la main mise des différents ministères qui ralenti la prise de décision pour les élus locaux.

M. Louis-Charles Thouin, préfet de la MRC de Montcalm donnait comme exemple le schéma d'aménagement qui selon la Loi devrait être mis-à-jour tous les 5 ans, mais qui dans les faits la majorité des municipalités n'en sont qu'à la 2e version depuis 1982, à la création des MRC qui avaient comme premier mandat la mise en place et la mise à jour de ces schémas. Dpuis prèes de 10 ans, les élus de la MRC Montcalm travaille à grands coûts l'élaboration de ce schéma qui attend toujours son approbation. Pendant ce temps, plusieurs municipalité ne peuvent plus développer tant aux niveaux résidentiel industriel et commercial.

Pour sa part, M. Patrick Massé, maire de Saint-Lin-Laurentides, est fier du développement qui se poursuit tant résidentiel que commercial depuis les dernières années. Il faut dire que pour la seule ville de la MRC, les changements au schéma d'aménagement le touche moins.

De plus, le manque de personnel compétent empêche souvent les municipalités de se développer, le pouvoir d'attraction des familles issues de l'immigration est aussi un problème majeur. La survie des municipalités dépend grandement de son développement.

La décentralisation des pouvoirs semble aussi préoccuper grandement la FQM, la réalité des municipalités est différente selon l'endroit, les décisions mur-à-mur ne peuvent convenir à tous.

En bref, les municipalités demandent plus d'écoute des différents ministères et surtout l'allègement des procédures pour faire avancer les projets.

Un autre point en litige, ils voudraient que le gouvernement les consulte avant de prendre des décisions drastiques comme le démantèlement des Centres Locaux de Développement (CLD) et des Conférences régionales des élus (CRÉ).

De plus, ils exigent que lors de ces grands changements des solutions de rechange soient proposées. 

M. Thouin ajoute que Lanaudière a été privilégié, car les élus ont rapidement remplacé en partie le CRÉ pour Lanaudière et le CLD dans Montcalm avec les moyens du bord (financé par les MRC) ce qui a aidé lorsque le gouvernement a décidé de réinvestir dans les régions administratives.

Finalement, les municipalités désirent avoir la possiblité de prendre des décisions sans toujours avoir l'obligation de faire approuver chaque fois par les ministères.

Souhaitons maintenant que les Partis politiques s'engagent à répondre aux attentes des élus municipaux.

 

 

     

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm