Symposium

 DSC0330

M. Pierre-Luc Bellerose, représentant la vice-première ministre, Mme Lise Thériault, M. Patrick Massé, maire de Saint-Lin-Laurentides, Mme Maryse Pilon, responsable de la Société d'histoire, M. Michel Campeau, sculpteur de l'oeuvre et M. Luc Thériault, député fédéral de Montcalm. - DSC0330
Plusieurs personnes étaient rassemblées pour souligner le 175e anniversaire de Sir Wilfrid Laurier, premier francophone à être élu premier ministre du Canada, le 23 juin 1896 soit près de 30 ans après la Confédération de 1867.

La Confédération est la seconde étape sur la route de l'anglification [sic] --- tracée par Lord Durham [...] Nous sommes livrés à la majorité anglaise. [Il faut] user de l'influence qui nous reste pour demander et obtenir un gouvernement libre et séparé.
Laurier, source livre souvenir 

 DSC0321

DSC0321
Laurier a été un grand défenseur du respect de l'autonomie des provinces, il a aussi défendu le fait français au Canada.

Un autre fait marquant a été lors de la condamnation et l'exécution de Loui-Riel. Laurier à prononcé plusieurs discours enflammés pour dénoncer ce "meurtre judiciaire".

Saint-Lin-Laurentides est privilégié d'avoir sur son territoire la maison qui a vu naître Wilfrid Laurier.
Patrick Massé, maire

Pour le 175e, une plaque souvenir sera apposée sur la maison et un immense portrait sculpté par M. Michel Campeau, artiste sculpteur de renommée.

De plus, un livret souvenir de grande qualité a été produit pour souligner l'anniversaire. On n'y retrouve son parcours et ses combats au fil des ans.

Élu député pendant 44 ans, il reste l'un des premiers ministres qui s'est acharné le plus pour soutenir le fait français au Canada.

Visitez le site au 945, 12e avenue, vous y trouverez un bel exemple des maisons des familles 1u 17e siècle... les salons étaient plus petits que plusieurs salles de bain d'aujourd'hui ! Et découvrez l'histoire canadienne au début de la confédération !

Bonne découverte !

 

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm