Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Politique

theriaultGrâce au nouveau Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR), une somme de 30 millions de dollars sera disponible cette année pour soutenir des projets régionaux. Cette enveloppe sera progressivement bonifiée pour atteindre 100 millions de dollars annuellement à partir de 2021-2022. Au total, ce sont 310 millions de dollars sur cinq ans qui seront investis dans le développement régional par le biais du FARR dont 20 403 369 $ pour la région de Lanaudière.

Aujourd'hui, Mme Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la région de Lanaudière, a annoncé que la région de Lanaudière bénéficiera d'une somme de 1 974 520 $ pour l'année financière 2017-2018. Cette somme sera progressivement bonifiée pour atteindre 6 581 732 $ en 2021-2022.

Le FARR favorisera la mobilisation et la concertation régionales en vue d'appuyer la réalisation de projets ayant des retombées à l'échelle de toute une région ou du moins dans plus d'une municipalité régionale de comté (MRC). Choisis et priorisés en région, ces projets sauront répondre aux particularités régionales et contribuer à l'occupation et à la vitalité des territoires.

Citation :

« Grâce au FARR, le gouvernement investira dans des projets mobilisateurs qui auront été sélectionnés sur le terrain par les élus locaux. Désormais, grâce à la nouvelle stratégie OVT, les priorités régionales viendront directement alimenter les orientations des ministères et des organismes gouvernementaux pour assurer la vitalité des territoires du Québec. Cette approche innovante s'inscrit dans notre démarche de la plus grande décentralisation des pouvoirs vers les municipalités de l'histoire du Québec. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

« Le FARR est un bel outil pour soutenir et promouvoir Lanaudière. Cette approche inédite permettra de mieux cibler les enjeux spécifiques de notre région. Le gouvernement financera ainsi des projets porteurs qui auront des retombées significatives pour la région, et ce, comme nous l'aurons déterminé ensemble. Cette démarche rendra possible la concrétisation de ces projets avec plusieurs acteurs qui seront consultés et de les adapter aux réalités des citoyens. »

Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants :

Le FARR s'inscrit dans la foulée du projet de loi no 122, Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter à ce titre leur autonomie et leurs pouvoirs, déposé le 6 décembre dernier.Le FARR vise toutes les régions du Québec, à l'exception des régions de la Capitale-Nationale et de Montréal pour lesquelles d'autres fonds sont prévus. Il sera administré par le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire.Dans chacune des régions administratives, les MRC et le ministre responsable de la région, avec le soutien de la conférence administrative régionale, ont été appelés à convenir d'une démarche de réflexion et de concertation.Les projets seront choisis et priorisés par un comité régional de sélection en fonction de critères tels que la cohérence avec les priorités régionales et l'importance des retombées prévues dans l'ensemble de la région.

Lien connexe :
Fonds d'appui au rayonnement des régions :
http://www.mamrot.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr/

 

dsc 0288 1c605

Les député(e)s Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau), Mathieu Traversy (Terrebonne) et André Villeneuve (Berthier) étaient réunis en caucus régional à Joliette, le 23 octobre. Cette séance a été l’occasion de rencontrer plusieurs intervenants du milieu de la santé et des services sociaux, d’échanger et de prendre le pouls du réseau dans la région.

Les député(e)s ont d'ailleurs fait le point sur le sous-financement de Lanaudière en matière de santé. Cette iniquité, qu'ils dénoncent ardemment depuis trois ans, s'élève toujours à plusieurs dizaines de millions de dollars. La situation est alarmante, puisque la région continuera de connaître augmentation des besoins dans les prochaines années, dû à une croissance démographique fulgurante.

Véronique Hivon, Nicolas Marceau, Mathieu Traversy et André Villeneuve ont également présenté localement les premiers volets d'engagement du Parti Québécois en matière de santé et de services sociaux.

  1. Décloisonner les professions en donnant plus d’autonomie aux 200 000 professionnels de la santé, garantir l’accès à des soins de santé de première ligne de qualité, geler le salaire des médecins;
  2. Réinvestir 500 M$ sur 5 ans en soutien à domicile pour permettre aux personnes aînées de demeurer à la maison, soulager les proches aidants en offrant huit heures de répit par semaine, assurer un environnement respectueux et sécuritaire au moyen de logements supervisés et sécuritaires
  3. Soutenir les personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme et leurs familles en offrant du répit et en aidant les organismes, réduire les délais d’attente pour un diagnostic, renforcer l’aide pour les jeunes de 21 ans et plus et étendre l’éligibilité du Supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels.

 À moins d'un an de l'élection du prochain gouvernement, les député(e)s du Parti Québécois sont en mode propositions pour répondre aux besoins des familles Québécoises.

theriaultLa vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, a profité de l'ajournement des travaux parlementaires pour dresser le bilan des initiatives du gouvernement du Québec qui ont eu un effet positif sur la région lanaudoise et l'ensemble de la population québécoise au cours des derniers mois.

« Ces derniers mois, notre gouvernement a encore une fois posé de nombreux gestes concrets pour répondre aux priorités des Québécois et de la population de la région de Lanaudière : nous travaillons pour favoriser une économie propulsée par l'innovation et ouverte sur le monde, la réussite des jeunes et un meilleur accès aux soins de santé pour tous. Grâce à nos efforts de saine gestion des finances publiques, nous avons pu présenter un troisième budget équilibré. Les marges de manœuvre financières dégagées nous permettent de réinvestir dans l'économie, l'éducation et la santé, trois axes qui représentent les priorités des Québécois. Le climat économique généré par l'action du gouvernement a redonné confiance à nos entrepreneurs ainsi qu'aux agences de notation. Nos actions portent fruit puisque l'économie du Québec s'accélère, comme en témoignent le marché de l'emploi et le faible taux de chômage. »

Lise Thériault, vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière

L'économie s'accélère et des emplois sont créés
Depuis notre arrivée au gouvernement, près de 164 000 emplois ont été créés, principalement à temps plein et dans le secteur privé, ce qui représente la création de plus de 1 000 emplois, en moyenne, par semaine au Québec. Le taux de chômage est de 6 %, soit le taux le plus bas enregistré depuis quarante ans. Celui-ci a d'ailleurs diminué dans l'ensemble des régions du Québec, passant de 8,1 % en avril 2014 à 5,7 % en mai de cette année pour la région de Lanaudière. De plus, le salaire minimum a été augmenté à 11,25 $, au bénéfice de plus de 350 000 salariés québécois.

Une économie propulsée par l'innovation
Partout au Québec, le gouvernement travaille chaque jour à amener les secteurs d'activité traditionnellement au cœur de l'économie à se moderniser, tout en encourageant l'essor de nouveaux créneaux d'excellence. Pour ce faire, le gouvernement base sa stratégie sur trois piliers : encourager nos manufacturiers à innover, stimuler l'exportation et encourager l'entrepreneuriat. Depuis le début de l'année 2017, la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation 2017-2022, pour laquelle 585 millions de dollars seront investis au cours des cinq prochaines années, a été dévoilée. La Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027, à laquelle une enveloppe de 205 millions de dollars sera consacrée au cours des cinq prochaines années, a également été lancée.

Les entreprises, dont celles du secteur manufacturier, sont aux premières loges d'une économie québécoise innovante en plein essor. Cela se concrétise par le Rendez-vous national sur la main-d'œuvre, organisé pour trouver des solutions aux défis de l'emploi; la bonification du programme ESSOR pour appuyer l'industrie forestière; la modernisation des entreprises manufacturières grâce à une enveloppe supplémentaire de 125 millions de dollars. Mentionnons également la poursuite de la mise en œuvre de la Stratégie maritime, laquelle compte 203 initiatives confirmées, ce qui laisse entrevoir la création de plus de 8 000 emplois dans l'ensemble des régions du Québec.

Dans la région de Lanaudière, au cours de 2017, plusieurs investissements ont été annoncés pour soutenir l'économie, entre autres :

  • une aide financière de plus de 3,5 millions de dollars accordée à trois entreprises de la région pour la réalisation de projets d'efficacité énergétique;
  • une contribution financière de 249 000 $ versée à l'entreprise Dianova Canada dans le cadre du Programme d'immobilisation en entrepreneuriat collectif;
  • la priorisation de quatre entreprises de la région de Lanaudière lors de la cinquième et de la sixième sélection de projets dans le cadre de la stratégie performe. Ces initiatives permettront des investissements totalisant 4,5 millions de dollars de la part des entreprises ainsi que la création et la consolidation de plus de 500 emplois.

De meilleures conditions de réussite pour les jeunes
Le Plan économique du Québec de mars 2017 prévoit, pour les cinq prochaines années, des investissements supplémentaires totalisant 3,4 milliards de dollars afin d'encourager la réussite éducative, de mieux accompagner les élèves, d'améliorer la qualité de la formation, de relever le taux de diplomation aux études supérieures et de soutenir davantage les étudiants financièrement. Ces sommes portent à plus de 20 milliards de dollars les budgets consacrés aux jeunes, de la petite enfance jusqu'aux études supérieures, en 2017-2018.

Ces investissements permettront entre autres d'ajouter 1 500 ressources professionnelles pour accompagner les élèves vers la réussite ainsi que 100 nouvelles classes de maternelle 4 ans en milieu défavorisé et de faire des écoles des milieux de vie plus stimulants.

En ce qui a trait à l'enseignement supérieur, 500 personnes de plus viendront, dès septembre, accompagner les étudiants dans les cégeps et les universités. De plus, afin d'accroître l'accessibilité aux études, l'aide financière aux étudiants a été bonifiée de 80 millions de dollars.

Concrètement, pour la région de Lanaudière, cela signifie :

  • des investissements de 46,6 millions de dollars pour favoriser la rénovation des écoles de la région;
  • des investissements de 220 000 $ en vue d'appuyer la réalisation de 13 projets d'embellissement de cours d'école;
  • un ajout de 200 000 $ sur un investissement de plus de 800 000 $ afin de soutenir les actions en matière de persévérance scolaire et de réussite éducative dans la région.

Un meilleur accès aux soins de santé
Les Québécois bénéficieront d'un meilleur accès aux soins de santé. Depuis décembre 2014, ce sont 710 000 personnes qui ont désormais accès à un médecin de famille. Par ailleurs, la création de 14 supercliniques facilitera l'accès aux services professionnels de la santé et 2 000 infirmières praticiennes spécialisées seront formées d'ici 2025 pour donner des soins de santé partout au Québec.

Le soutien à domicile a été bonifié grâce à un investissement supplémentaire de 69 millions de dollars, lequel permettra d'engager du personnel et ainsi d'offrir une meilleure qualité de vie aux aînés et aux personnes vulnérables. De plus, 26,5 millions de dollars supplémentaires ont été investis pour bonifier les soins et mieux accompagner 5 500 jeunes et adultes ayant des problèmes de santé mentale. Le Plan d'action sur le trouble du spectre de l'autisme 2017-2022 a également été dévoilé. Celui-ci permettra de rehausser les services offerts aux personnes autistes et à leur famille, tels que les services de réadaptation, le répit, le dépannage et le gardiennage. Enfin, un projet de loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité a été adopté.

Plus particulièrement, dans la région lanaudoise, notre gouvernement :

  • a procédé à des investissements de 7,11 millions de dollars pour soutenir les services de santé;
  • a investi plus de 500 000 $ pour favoriser le mieux-être des aînés et lutter contre l'intimidation;
  • a injecté près de 900 000 $ afin d'améliorer l'accessibilité aux services psychosociaux et de protection de la jeunesse.

Des projets porteurs pour la région
Au cours des six derniers mois, notre gouvernement a effectué d'importantes annonces, qui correspondent aux priorités des gens de la région.

Rappelons également que depuis le début de l'année 2017 :

  • plus de 900 000 $ ont été attribués à 14 organismes communautaires Famille et haltes-garderies de la région pour les deux prochaines années;
  • plus de 700 000 $ ont été alloués afin d'appuyer la réhabilitation du réseau routier de la municipalité de Sainte-Béatrix, pour un investissement total de 1,4 million de dollars;
  • à Repentigny, des investissements totalisant plus de 700 000 $ ont été réalisés pour l'aménagement du Créalab et une aide financière de 150 000 $ a été accordée à CIENOV pour le développement d'un quadrilatère numérique;
  • un investissement totalisant plus de 6,5 millions de dollars a été consenti pour favoriser la réalisation d'un projet de tronçon cyclable d'une longueur de 9,2 km à Terrebonne;
  • près de 5 millions de dollars ont été investis pour favoriser la réhabilitation du réseau routier de la municipalité de Saint-Ambroise-de-Kildare, pour un investissement totalisant 10 millions de dollars.

« Ces dernières années, considérant que notre gouvernement a su développer l'économie et bien gérer les finances publiques, nous avons retrouvé les moyens de réaliser partout au Québec des projets d'envergure pour les différentes communautés. Nous sommes très fiers de nos réalisations, et ce bilan des six derniers mois, qui concerne notamment la région lanaudoise, démontre une fois de plus que nous sommes à l'écoute de la population et que nous respectons nos engagements envers les citoyens. Ensemble, comme nous avions promis de le faire, nous avons mis le Québec sur la bonne voie. »

Lise Thériault, vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière

Equipe-VHivon3 1La députée de Joliette, Véronique Hivon, est fière d’annoncer l’arrivée d’un nouvel attaché politique au sein de son équipe, Mathieu Marsolais, qui agira comme responsable du bureau de circonscription. « Nous sommes vraiment heureux d’accueillir Mathieu, avec son parcours, son expérience et ses connaissances, il sera un bel ajout et un excellent complément à la dynamique équipe qui est déjà en place! », souligne la députée, avec enthousiasme.

Natif de Crabtree, M. Marsolais apporte avec lui un riche bagage, notamment comme gestionnaire au sein du réseau de la santé et des services sociaux, de la fonction publique ainsi que dans le milieu municipal. Il a également œuvré au Centre de développement local de Joliette, lui conférant une autre corde à son arc, en plus de ses compétences en communications, lui qui est diplômé dans ce domaine. « Mathieu est vraiment quelqu’un de très polyvalent, humain et fort d’une belle expérience, dans différents secteurs d’activités. Je suis heureuse de pouvoir compter sur ses services pour répondre aux besoins des citoyens et citoyennes de Joliette », de mentionner la députée, ajoutant que M. Marsolais sera notamment responsable des dossiers liés à la santé, à l’économie, aux transports, aux municipalités et à l’environnement, au sein du bureau.

« Je suis privilégiée d’être appuyée et entourée d’une équipe aussi formidable, avec Valérie Roy et Pascale Sévigny, qui sont mes attachées politiques et Annie Laurier, qui nous fournit un soutien administratif précieux. Elles sont compétentes, dévouées et font un travail exceptionnel au quotidien auprès des gens », note la députée. Responsable du Programme de soutien à l’action bénévole (PSAB) et des dossiers touchant les organismes communautaires, Mme Roy s’occupe également de tout ce qui concerne la culture, les services sociaux, l’immigration et les évènements en circonscription. Mme Sévigny, pour sa part, est responsable des communications, de même que des dossiers justice, éducation, familles et soins de fin de vie.

« Tous ensemble, nous formons une équipe qui se veut présente pour l’ensemble des citoyens et des organismes de la circonscription, et nous sommes plus déterminés que jamais à travailler tous les jours, pour améliorer la qualité de vie des gens d’ici », de conclure Véronique Hivon.

DSC 0184 2

CONTENU DE LA VIDÉO
00:00 Mme Danielle H. Allard - Préfète | MRC de Montcalm
06:00 M. Louis-Charles Thouin - Maire | St-Calixte
09:30 Mme Véronique Venne - Mairesse | Ste-Marie-Salomé
10:25 M. Pierre La Salle - Maire | St-Jacques
12:00 M. Patrick Massé - Maire | St-Lin-Laurentides

La préfète de la Mrc de Montcalm nous conviait avec tous les maires pour une annonce importante.

En effet, après 21 ans de vie politique, soit 13 ans comme mairesse de Saint-Esprit et 8 ans comme élue à la préfecture, Mme Allard a pris la décision de ne pas renouveler sont mandat en novembre prochain.

Décision que Mme Allard a prise durant le temps des fêtes, avec les enfants aux États-Unis, la passion de la famille pour les chevaux, la conciliation travail famille devenait de plus en plus difficile. 

DSC 0178Elle laisse avec le sentiment du devoir accompli, c'est quand même avec un certain pincement au coeur qu'elle a livré son discours.

Vous pouvez lire son discours complet ICI !

Elle nous propose le maire de Saint-Calixte, préfet suppléant depuis 6 ans pour la prochaine élection.

Rapidement après l'avoir annoncé aux maires, ceux-ci ont rapidement organisé une rencontre et tous se sont ralliés à l'idée.

Après un hommage à Mme Allard et M. Thouin a remercié les maires de leur appui pour enfin faire un résumé de ces apprentissages et son intérêt pour le poste.

Les maires Véronique Venne, Pierre La Salle et Patrick Massé ont par la suite rendu aussi un hommage à la préfète et concrétisé l'appui de tous les maires à Louis-Charles Thouin.

 

v hivonLe chef du Parti Québécois lui confie le dossier de la famille

À l’aube de la rentrée parlementaire, la députée de Joliette, Véronique Hivon, s’est vu confier des responsabilités supplémentaires d'importance par le chef du Parti Québécois, Jean-François Lisée : en plus de la justice et des soins de fin de vie, elle portera désormais le dossier névralgique de la famille, à titre de porte-parole de l’opposition officielle.

« C’est un dossier qui me tient énormément à coeur. Les familles, c’est ce qui fait battre le coeur du Québec, c’est un dossier qui touche, concrètement, la vie des gens au quotidien. Je suis très heureuse de ce nouveau mandat qui m’est confié, de la confiance que le chef me témoigne et je vais me battre bec et ongles pour les familles du Québec », a commenté la députée.

Véronique Hivon entend bien talonner le gouvernement libéral qui a, selon elle, fait reculer les familles de plusieurs pas et bradé la politique familiale du Québec, un « joyau que nous avions sculpté par des gestes forts et qui fait pourtant l’envie des sociétés partout à travers le monde », évoque-t-elle. Elle pointe le cas du réseau des centres de la petite enfance (CPE), des services de garde éducatifs qui ont permis d’aplanir les inégalités sociales en donnant une chance égale aux enfants en bas âge, et à plus de 70 000 femmes d’avoir accès au marché du travail, grâce à un tarif abordable.

« C’est littéralement un saccage qui a été opéré dans le réseau, au nom d’une idéologie. On a un ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, qui se targue de faire de la réussite une priorité, qui prétend reconnaître l’importance de l’intervention éducative précoce mais qui a complètement délaissé les CPE et les a asphyxiés. L’éducation, ça commence à la petite enfance et si le ministre y croit, il doit passer de la parole aux actes! », le presse la députée de Joliette.

La nouvelle porte-parole de l’opposition officielle pour les familles n’a toutefois pas seulement l’intention de critiquer; elle veut proposer : « Le Québec a été un précurseur en matière de politiques familiales et on peut encore innover. Il y a tellement de choses qu’on peut faire, pour favoriser la conciliation travail-famille, offrir une plus grande flexibilité, des milieux de vie adaptés, mieux soutenir les organismes communautaires famille et halte-garderie, ça fait partie des clés. Le programme que nous allons adopter au congrès renferme une foule de propositions, que j’ai hâte de présenter aux Québécoises et aux Québécois! »

« Je serai la porte-parole des familles québécoises, de toutes les familles, parce qu’il n’y a pas qu’un seul modèle. Je serai leur voix et leur alliée », promet Véronique Hivon.

DSC05701Dans la foulée de la révision de la stratégie pour assurer l’occupation et la  vitalité des territoires du gouvernement du Québec et de l’implantation du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), la Table des préfets de Lanaudière, en collaboration avec  la vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière, Madame Lise Thériault et le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, a entamé une démarche afin d’identifier les priorités régionales. Dans cette optique, une journée de réflexion s’est tenue le 12 mai dernier. Agissant comme leader de cette démarche suite à un consensus régional, la Table des préfets souhaitait ainsi établir, avec les acteurs du développement de la région, des constats guidant les investissements du FARR pour les prochaines années.

DSC05708Cette importante rencontre a permis de réunir les élus municipaux, les partenaires socio-économiques à mandats régionaux et les ministères intervenant dans Lanaudière afin de discuter des grands enjeux de développement de la région de Lanaudière et d’identifier ceux qui seront prioritaires au cours des 5 prochaines années. Ce sont plus de 140 personnes qui ont participé à cette journée de réflexion. Suite à leur adoption par la Table des préfets, ces priorités seront incluses dans la stratégie pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires.  Elles s’inscriront dans un chapitre réservé à la région de Lanaudière.

Pour Gaétan Morin, président de la Table des préfets : « Il est primordial pour les élus représentant la région au sein de la Table de réaliser une démarche concertée avec les partenaires afin de s’assurer de consulter l’ensemble des acteurs concernés avant de déterminer les priorités de développement de la région. Afin d’atteindre cet objectif, nous avons souhaité réunir les partenaires régionaux pour une importante journée de réflexion. Ce fut l’occasion de dresser un bref état de situation, mais surtout de favoriser l’échange et la réflexion sur les enjeux structurants pour le dynamisme de notre territoire. » Le président de la Table a également tenu à souligner sa fierté quant au fait que la ministre responsable de la région ait mentionné la grande qualité de la démarche lanaudoise comme un exemple dont pourront s’inspirer les autres régions du Québec.

Pour Madame Lise Thériault, vice-première ministre et ministre responsable de la région de Lanaudière : « Cette démarche s’inscrit en cohérence avec les récentes décisions gouvernementales en lien avec la nouvelle gouvernance de proximité, plaçant les élus locaux au cœur des décisions relatives au développement de la région. Le FARR permettra de soutenir et de propulser  Lanaudière selon les priorités qui auront été déterminées par la Table des préfets, suite à une réflexion partagée avec  les partenaires de la région. »

Au cours des prochaines semaines, la Table des préfets de Lanaudière se réunira afin d’adopter les priorités régionales. Celles-ci seront annoncées au cours du mois de juin et permettront d’enclencher le processus d’investissement du FARR.

Pour toutes questions relatives à la démarche de priorisation régionale, les partenaires sont invités à communiquer avec la coordonnatrice de la Table des préfets, Madame Dominique Masse, au .

À PROPOS DE LA TABLE DES PRÉFETS DE LANAUDIÈRE :

La Table des préfets de Lanaudière, formée depuis 1995, est une instance politique ayant pour principal objectif de permettre aux MRC du territoire lanaudois de se concerter sur des dossiers régionaux et d’échanger sur des enjeux communs aux MRC de Lanaudière. Elle a aussi pour mandat de maintenir un lien avec les organismes socio-économiques du territoire et d’assumer la gestion de l’enveloppe de soutien aux projets structurants régionale.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm