La source d'information dans Montcalm

Tenez-vous informé, enregistrez-vous à l'infolettre

Vidéos de Nicolas Marceau

Budget 2017-2018 Après trois ans de démolition, le budget du rafistolage

nmarceau
« Nous avons ici le budget de l’année préélectorale.  Après trois ans de démolition, les libéraux promettent de rafistoler.  Après avoir coupé dans les services et augmenté le fardeau fiscal de 1500 $ par famille, le gouvernement libéral promet aujourd’hui un remboursement partiel.  Grosses coupes, puis réparation partielle : c’est la recette libérale !  Ce budget est clairement un aveu de culpabilité des libéraux, mais leurs excuses sont bien insuffisantes », a déclaré Nicolas Marceau, député de Rousseau.

Réinvestissement incomplet en éducation et en santé

En 2014, Philippe Couillard s’était engagé à maintenir un rythme de 3,5 % d’augmentation des dépenses en éducation, et de 4 % en santé. S’il avait respecté sa promesse, il y aurait, en plus des remboursements annoncés, 1 G$ de plus alloué à l’éducation cette année, et 1,4 G$ à la santé.  Les patients et les élèves vont encore souffrir de ce manque à gagner.

Après avoir remercié pendant trois ans des professionnels de l’éducation, les libéraux promettent d’en réembaucher une partie.  Ils n’auraient jamais dû les congédier.  « Un an sans service pour un élève en difficulté, c’est un an de perdu à jamais.  Même chose pour les services de garde; les libéraux ont coupé environ 300 M$ et ne réinvestissent même pas la moitié de cette somme.  Après avoir coupé à la scie à chaîne, ils réinvestissent au compte-gouttes », a ajouté Nicolas Marceau.

Après avoir nié les effets de l’austérité sur les soins aux patients, ils promettent un réinvestissement que partiel. Or, ce réinvestissement dépend entièrement de l’obtention d’une nouvelle entente avec les médecins ce qui est purement hypothétique.  Cette année, le budget pour les soins aux patients augmente de 3,6 %.  Mais cela deviendra seulement 1,7 % si les médecins conservent leurs privilèges.  Il y a deux budgets pour la santé : le budget prioritaire, c’est celui des médecins, et le budget secondaire, c’est celui des soins aux patients !

Il a aussi déploré le très faible investissement pour les organismes communautaires, car seulement 10 M$ sont prévus cette année.  « Nous avions également proposé d’augmenter le crédit d’impôt pour solidarité, d’abord de 100 $ immédiatement, afin de pallier la hausse du coût du panier alimentaire. Le gouvernement a préféré baisser les impôts des riches. » a souligné le député de Rousseau.

Le fardeau fiscal augmente encore

Depuis l’arrivée des libéraux au pouvoir, les Québécois ont subi une augmentation du fardeau fiscal de 900 M$ par année.  Après avoir pris 1500 $ dans les poches des familles québécoises depuis trois ans, les libéraux promettent de leur remettre que 500 $ en abolissant la taxe santé libérale et en réduisant les impôts. « Le budget le précise noir sur blanc : la baisse d’impôt sera de seulement 55 $ par personne.  L’augmentation du fardeau fiscal représentera encore 1000 $ de plus par famille », a dit Nicolas Marceau en terminant.

ImprimerCourriel

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm