Plume Libre Montcalm - Développement économique des régions : Moins d’emplois et d’entreprises ou des hausses de taxes

 DSC0053

DSC0053
Le député de Rousseau, Nicolas Marceau, joint sa voix à celle des nombreux élus et intervenants locaux qui demandent au gouvernement libéral de maintenir les centres locaux de développement (CLD), outils de développement essentiels à l’économie des régions du Québec.

Les CLD soutiennent les communautés et les entrepreneurs dans le démarrage d’entreprises et le développement de projets économiques porteurs.  « Les libéraux font encore une fois la preuve que le développement économique des régions n’est pas une priorité pour eux. Derrière les grands discours d’appui aux régions, nous constatons que les mesures d’austérité libérale leur sont dommageables », a déclaré Nicolas Marceau.

Moins d’emplois ou des hausses de taxes

Le gouvernement libéral a déjà coupé 8 millions dans les CLD et il envisage maintenant de transférer leurs activités aux MRC, mais avec un budget réduit de moitié. Ce transfert avec un financement réduit aura de graves conséquences pour les citoyens.  Ou bien les MRC fonctionneront avec la moitié des fonds et il y aura moins d’emplois et d’entreprises créés dans notre région, ou bien le manque de fonds sera compensé par des hausses de taxes municipales.  « Moins d’emplois et moins d’entreprises ou des hausses de taxes, voilà le choix que nous propose le gouvernement libéral », a expliqué le député de Rousseau.

« Depuis avril, l’effet libéral signifie des pertes d’emplois et le ralentissement de notre économie. Plutôt que d’agir sur la croissance économique et sur les revenus de l’État, le gouvernement sabre dans les dépenses et enlise le Québec dans l’austérité. Le parti québécois préconise une autre approche : agir sur la croissance économique et l’emploi par le maintien des CLD, notre principal levier de développement économique régional », a conclu Nicolas Marceau.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm