La source d'information dans Montcalm

Tenez-vous informé, enregistrez-vous à l'infolettre

Vidéos Luc Thériault

Traitement de José Bové : indigne d'une démocratie — Luc Thériault

LucThériault
Le député de Montcalm et porte-parole du bloc québécois en affaires étrangères, Luc Thériault, dénonce la réception indigne d’un parlementaire qu’a offert le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, au député européen José Bové.

« Sans être d’accord avec toutes les positions de M. Bové, il est un parlementaire européen dûment élu qui vient discuter d’un accord majeur pour l’Europe et le Canada. Je vois mal comment l’on peut lui interdire de venir donner une conférence. Il a des objections au traité de libre-échange? C'est d'intérêt public.  Au train où vont les choses, la société civile ne pourra plus inviter personne, incluant des députés, qui ne seront pas en parfait accord avec le gouvernement libéral. La politique n’a pas sa place aux douanes », a déclaré M. Thériault.

José Bové devait prononcer une allocution au Centre Saint-Pierre de Montréal lorsqu’il a été intercepté aux douanes. Après cinq heures de détention à l’aéroport, il a été envoyé à son hôtel en attendant son traitement dans le premier vol disponible vers Paris, aujourd’hui à 13 h. Le gouvernement canadien reproche à José Bové des gestes de désobéissance civile dont les plus célèbres sont le démantèlement d’un restaurant McDonald’s en 1999 et la destruction de deux champs de maïs transgénique expérimental de la multinationale Monsanto en 2008.

À la dernière minute, le gouvernement fédéral a finalement autorisé M. Bové à rester au Canada pour une durée de sept jours.

« J’estime que c’est dans l’intérêt général que des points de vue différents soient entendus. Quant aux frasques de M. Bové, elles remontent à plus d’une quinzaine d’années. Je ne crois pas que qui que ce soit pense qu’il puisse être un danger public. Le traitement réservé à M. Bové est un grave impair diplomatique qu’on aurait plutôt associé aux conservateurs qu’à des libéraux qui se vantent du retour du Canada à l’international », a conclu le député bloquiste.

ImprimerCourriel

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm