La source d'information dans Montcalm

Tenez-vous informé, enregistrez-vous à l'infolettre

Vidéos Luc Thériault

Ces consultations ne sont que du mauvais théâtre

DSC 0008
Alors que les audiences de l’Office national de l’énergie (ONÉ) sont suspendues, le porte-parole du Bloc Québécois en matière de pipelines, Luc Thériault, soutient les propos du maire de Montréal, Denis Coderre, qui déclarait ce matin qu’en ce qui le concerne, «  on n'a pas besoin d'un nouveau pipeline qui va passer par Montréal ».

« À force de parler des problèmes de transparence et d’efficacité de l’Office, on en oublie le véritable enjeu. Énergie Est vise à contraindre le Québec à participer à l’expansion de l’industrie du pétrole bitumineux, une des plus polluantes au monde, au péril de nos cours d’eau et de nos terres agricoles. Nous n’avons rien à espérer d’un processus d’évaluation arrangé avec le gars des vues », a déclaré M. Thériault.

Le processus d’évaluation de l’ONÉ n’en est pas à ses premiers ratés. Après avoir vu son pouvoir d’action largement restreint par le gouvernement Harper, l’ONÉ s’est vu sévèrement blâmé l’hiver dernier par la vérificatrice générale à l’environnement. Celle-ci lui reprochait d’être incapable de faire respecter les conditions selon lesquelles les projets de pipelines sont approuvés. Au début du mois, le National Observer faisait état d’une rencontre privée entre Jean Charest, alors consultant pour TransCanada, le président de l’ONÉ et deux des trois commissaires chargés d’étudier le projet Énergie Est. Le processus d’évaluation est aujourd’hui suspendu jusqu’à nouvel ordre afin que lumière soit faite sur cette rencontre.

Par ailleurs, le 15 août dernier, les libéraux ont annoncé la création d’un comité d’experts ayant justement pour mandat d’examiner l’ensemble du processus d’évaluation. Il doit livrer son rapport d’ici le 31 janvier prochain. « Le fait que les libéraux aient tout de même tenté d’aller de l’avant avec les audiences à Montréal en dit long sur le sérieux de leur démarche. En maintenant la cadence malgré l’inaptitude évidente de l’ONÉ, ils ont prouvé que ces consultations ne sont que du mauvais théâtre. Les libéraux ont fermement l’intention de l’enfoncer dans la gorge des Québécois, leur pipeline, et l’obtention ou non de notre consentement ne les empêche pas de dormir. Nous devrons être réalistes, solidaires et résilients si nous voulons éviter d’être le dindon de cette grande farce fédérale », a conclu Luc Thériault.

ImprimerCourriel

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm