• Saint-Alexis
  • Saint-Calixte
  • Saint-Lin-Laurentides
  • Saint-Esprit
  • Saint-Jacques
  • Saint-Liguori
  • Saint-Roch-de-l'Achigan
  • Saint-Roch-Ouest
  • Sainte-Julienne
  • Sainte-Marie-Salomé

La source d'information dans Montcalm

Tenez-vous informé, enregistrez-vous à l'infolettre

Vidéos Luc Thériault

L’acceptabilité sociale n’est pas au rendez-vous au Québec — Luc Thériault, député de Montcalm

13458774 467753493421336 1871333087967155258 o

Le député de Montcalm, Luc Thériault a déposé la pétition d’initiative citoyenne pour réclamer l’abandon du projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada. Le dépôt s’est fait à la Chambre des communes, le 14 juin, quatre mois après sa mise en ligne.

À l’initiative d’une résidente de Mascouche, Christiane Crevier, la pétition parrainée par le député bloquiste Luc Thériault a recueilli quelque 25 000 signatures de gens fermement opposés au projet. Il s’agit de la pétition la plus populaire au Québec que la Chambre des communes a reçue à ce jour.

« Les Québécoises et les Québécois affirment aujourd’hui que c’est à nous de choisir ce qui passe ou non chez nous. Justin Trudeau a promis qu’il respecterait leur volonté à l’égard du pipeline ; voyons voir s’il défendra le choix du Québec avec le même acharnement qu’il met à défendre son engagement à vendre des armes à l’Arabie saoudite. Quant au premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, qui persiste à vouloir nous faire la leçon, j’ai un conseil pour lui, moi aussi : il devrait songer à joindre le 21e siècle et commencer à penser à des solutions de rechange, parce que le pétrole sale de l’Ouest, ça ne passera pas chez nous», a déclaré M. Thériault.

La démarche d’opposition non partisane mise de l’avant par le Bloc Québécois a été appuyée par le Parti vert du Canada, Greenpeace, Équiterre, la Fondation David Suzuki, le Regroupement vigilance hydrocarbure, UPA Lanaudière, Stop oléoduc Outaouais, ainsi que le comédien et environnementaliste JiCi Lauzon.

« La pétition demande à la Chambre de respecter la volonté des Québécoises et des Québécois et de l’Assemblée nationale du Québec de ne pas transformer le Québec en autoroute du pétrole des sables bitumineux, de respecter les pouvoirs du Québec en environnement, de mettre un terme au projet Énergie Est de TransCanada, car ce sont les Québécois qui doivent décider de ce qui se passe sur le territoire du Québec», a conclu le député de Montcalm.

Au cours des prochains jours, des milliers de signatures-papier s’ajouteront aux 16 822 signatures électroniques, portant au final à plus de 25 000 le nombre de personnes qui auront manifesté leur opposition au projet.

ImprimerCourriel

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm