Plume Libre Montcalm - Projet d’oléoduc Énergie Est
Suivez-nous !


        Inscrivez-vous à l'Infolettre

Luc ThériaultLe porte-parole du Bloc Québécois en matière de pipelines, Luc Thériault, et le porte-parole en matière de finances, Gabriel Ste-Marie, ont vivement dénoncé les propos tenus par des élus provinciaux comme fédéraux des provinces de l’Ouest à la suite de la prise de position de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) contre le projet Énergie Est de TransCanada.

« En se prononçant contre le projet de pipeline Énergie Est, les maires des 82 municipalités représentées à la CMM ont adopté la position qui s’imposait et joignent leurs voix à celles d’opposants déjà très nombreux. Je salue leur grand sens des responsabilités envers la population du Québec et les assure de tout notre appui », a déclaré le député de Montcalm, Luc Thériault. « Le président de la CMM et maire de Montréal, Denis Coderre, a fait valoir le même constat auquel les groupes environnementaux, les citoyens et leurs élus sont déjà arrivés : le projet de pipeline laisse courir de trop nombreux dangers et offre des retombées économiques dérisoires », a poursuivi M. Thériault.

« Les Québécois ne se sont jamais laissé intimider et pourront toujours compter sur le Bloc Québécois »
-Luc Thériault

« Le mépris exprimé par certains élus de l’Ouest est grotesque, lorsqu’ils soutiennent que le Québec est entièrement redevable pour les paiements de péréquation qu’il reçoit. Le gouvernement fédéral et l’ensemble de l’appareil de l’État canadien se sont mis au service de l’exploitation pétrolière et ont du même coup délaissé des pans complets de l’économie québécoise, que l’on pense au secteur manufacturier, aux hautes technologies ou à l’économie verte. Si le fédéral avait offert un soutien équitable à ces industries, notre économie en aurait bénéficié et les paiements de péréquation auraient diminué par le fait même. Il faut aussi mentionner que ces paiements de péréquation sont en bonne partie payés par les impôts des Québécois », a fait valoir Gabriel Ste-Marie.

« Certains élus de l’Ouest auront beau rivaliser de hargne et de mesquinerie, ils devront finir par comprendre qu’il revient au Québec, et à lui seul, de déterminer ce qui passe ou non sur son territoire. Le Québec ne deviendra pas une autoroute pour le pétrole bitumineux de l’Ouest au nom du développement à tout prix d’un secteur économique en déclin et incompatible avec la lutte aux changements climatiques. Les Québécois ne se sont jamais laissé intimider et pourront toujours compter sur le Bloc Québécois pour rappeler au ROC que nous n’abdiquons pas devant de tels marchés de dupes », a conclu M. Thériault.

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm