La source d'information dans Montcalm

Tenez-vous informé, enregistrez-vous à l'infolettre



      Espaces partenaires
partenaire MRC
partenaire desjardins
partenaire marceau
partenaire Luc

Suivez-nous !
Cette semaine : Plus de 90 000 pages vues sur notre site Internet.
Plus de 25 500 visiteurs uniques
Plus de 130 300 vues sur Facebook
Plus de 145 000 vues de vidéos
election

138 hectares de milieux naturels désormais protégés à Sainte-Émélie-de-l’Énergie

Vidéo gracieuseté 

cfel 024a1

La Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière (FCEL) est heureuse d’annoncer aujourd’hui la protection de 138 hectares (341 acres) de forêts, de lacs, de rivières et de milieux humides dans le corridor de la rivière Noire à Sainte-Émélie-de-l’Énergie.

« Nous sommes rassurés de savoir que cette mosaïque de milieux naturels sera protégée à perpétuité », ont indiqué les donateurs France Bourdon et Larry Conochie. Ce vaste territoire de 1,38 km2 compte plusieurs milieux d’intérêt, dont une grande rivière – la rivière Noire –, des ruisseaux, des lacs, des étangs, un marécage, une tourbière et plusieurs peuplements forestiers (22 types recensés, dont une érablière à sucre et diverses forêts mixtes).

Ces différents milieux abritent une faune diversifiée : 18 espèces de mammifères y ont été répertoriées – dont la chauve-souris cendrée, une espèce susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec ; 91 espèces d’oiseaux ; 8 espèces de reptiles et d’amphibiens. 

 « Ce riche ensemble naturel nord-sud sert de corridor de migration pour plusieurs espèces animales au printemps et à l’automne, a précisé Yannick Bilodeau, biologiste et fiduciaire au sein de la FCEL. La protection d’une telle superficie est une excellente nouvelle en matière de conservation des habitats. »

« La générosité et la détermination de France et Larry à compléter le processus de don écologique, sont très inspirantes, a ajouté Réjean Dumas, également biologiste et fiduciaire. On peut imaginer que plus d’un seront enclin à emprunter la voie ainsi tracée et joindre les efforts de conservation dans Lanaudière. »

« Les milieux naturels disparaissent rapidement, a pour sa part souligné monsieur Gaétan Morin, maire de Sainte-Marcelline-de-Kildare, préfet de la MRC de Matawinie et aussi fiduciaire de la FCEL. Il est important d’agir maintenant, et ce, pour le bénéfice de tous les citoyens. »

À propos de la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière       

La FCEL est une fiducie d’utilité sociale dédiée à l’ensemble de la région. Sa mission est de Protéger, conserver à perpétuité et mettre en valeur des milieux naturels et des paysages à haute valeur écologique, patrimoniale ou esthétique situés prioritairement dans la région de Lanaudière, et ce, au bénéfice des communautés locales et du public en général.

La gestion du patrimoine immobilier de la FCEL est confiée à un groupe de sept fiduciaires bénévoles. Ces personnes sont issues de différents secteurs du milieu.

Le patrimoine de la FCEL comprend désormais huit territoires situés dans différentes municipalités de la région de Lanaudière et qui totalisent 174 hectares. La superficie des aires naturelles protégées par la Fiducie est appelée à croître substantiellement dans les mois et les années à venir.

La FCEL a le statut d’organisme de bienfaisance auprès de Revenu Canada, de Revenu Québec et est admissible au programme de don écologique d’Environnement Canada. Elle peut donc émettre des reçus d’impôt pour les dons qu’elle reçoit des citoyens et des entreprises.

Les personnes intéressées à poser un geste pour la biodiversité et faire en sorte que leur propriété soit protégée à perpétuité peuvent visiter le site web de la FCEL (www.fcelanaudiere.ca) ou communiquer avec un représentant de la Fiducie au

(450) 756-0186.

ImprimerCourriel

DANY CÔTÉ NOMMÉ DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA COOP NOVAGO

novago 50927Le conseil d’administration est heureux d’annoncer la nomination de Dany Côté à titre de directeur général de La Coop Novago.

Titulaire d’un baccalauréat en Gestion et économie agroalimentaire de l’Université Laval et ayant complété le programme L’essentiel d’un MBA du HEC Montréal, monsieur Côté est également membre de l’Ordre des agronomes du Québec. Il a évolué au sein du réseau La Coop au cours des 15 dernières années, notamment en tant que directeur général de La Coop CoopPlus et depuis sept ans au sein de La Coop Univert.

Au fil des années, monsieur Côté a fait preuve d’un sens des affaires qui a permis une croissance soutenue des ventes ainsi que des parts de marchés et a acquis une solide expérience en consolidation. « Son leadership collaboratif, sa grande connaissance des secteurs dans lesquels nous sommes impliqués, ainsi que son expérience dans le réseau La Coop sont des atouts qui lui permettront de remplir son nouveau mandat et de relever les défis qui lui seront confiés », a expliqué Jean-Nil Laganière, président de La Coop Novago.

« Je suis fier de prendre les rênes d’une organisation d’envergure telle que La Coop Novago. C’est avec beaucoup d’humilité que je m’attaquerai à relever cet extraordinaire défi qui s’offre à moi. Ma principale mission sera d’assurer un environnement de travail dynamique et inclusif, tout en prônant les valeurs de l’engagement, du professionnalisme et de l’esprit d’équipe, toujours au bénéfice de nos membres et clients », a expliqué monsieur Côté.
Dans le cadre de son emploi, monsieur Côté mettra en place les orientations stratégiques établies par le conseil d’administration, tout en assurant le leadership et la gestion des ressources humaines sous sa responsabilité. Il entrera en poste dès maintenant et une tournée pour rencontrer les membres et les employés sera prévue sous peu.

À propos de La Coop Novago
Issue de la fusion de La Coop Profid’Or, La Coop Agrodor, La Coop Agrivert et La Coop Univert, La Coop Novago prendra forme le 8 avril 2018 avec un chiffre d’affaires consolidé de plus de 325M$. Propriété de plus de 2500 membres sociétaires et 13 000 membres auxiliaires, la majorité de son chiffre d’affaires proviendra du secteur agricole, mais elle opèrera également 22 quincailleries et 3 stations-services sous les bannières Unimat, BMR et le Magasin du fermier. Plus de 500 employés travailleront pour la nouvelle entité, dont le territoire couvre les régions de la Capitale-Nationale, la Mauricie, Lanaudière, les Laurentides, l’Outaouais et l’Abitibi et le Témiscamingue ontarien et québécois.

ImprimerCourriel

Santé mentale Un plan solide pour soutenir les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme

veronique hivon c0711« Nous avons entendu le cri du coeur des personnes, des familles et des organismes. Un gouvernement du Parti Québécois travaillera à mettre fin aux délais d’attente interminables, au dédale administratif auquel se butent les familles », a déclaré la députée de Joliette, Véronique Hivon, en marge du dévoilement du 3e volet du Plan santé du Parti Québécois, chapitre axé cette fois sur le soutien aux personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme.

« C’est un dossier qui me tient énormément à coeur, porté avec beaucoup de coeur également et d’énergie par mon collègue Dave Turcotte. Comme ministre des Services sociaux, j’avais fait une priorité de renforcer l’aide pour les jeunes de 21 ans et plus qui vivent avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, et c’est ce travail que nous souhaitons poursuivre en formant le prochain gouvernement du Québec, en 2018 », souligne Véronique Hivon.
À terme, le Parti Québécois entend investir 60 M$ pour mieux soutenir les personnes vivant avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Le plan prévoit une panoplie de mesures, notamment pour réduire les délais d’attente pour obtenir un diagnostic, accroître les services de répit et de dépannage, bonifier les activités favorisant l’autonomie des adultes, assurer une continuité des services entre la petite enfance et le niveau scolaire, étendre l’éligibilité du Supplément pour enfant handicapé nécessitant des soins exceptionnels et offrir de l’accompagnement professionnel aux familles dans le réseau de la santé et des services sociaux.

« Après plus de trois ans d’austérité toxique, les familles sont exténuées : les coupes ont fait mal. Les parents et les organismes sont à bout de souffle; ils ont besoin de répit, de ressources, de davantage de services et d’un meilleur accès. Bien sûr, le gouvernement doit savoir compter… mais il doit aussi avoir du coeur!», insiste Véronique Hivon.

Le plan solide en santé

La députée de Joliette rappelle en outre que le Parti Québécois a un plan solide pour remettre le réseau de la santé sur les rails et replacer le patient au coeur de l’approche, un plan qui a d’ailleurs été salué par la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec.

« Donner plus d’autonomie aux 200 000 professionnels de la santé, garantir l’accès à des soins de santé de première ligne de qualité, réinvestir 500 M$ sur 5 ans en soutien à domicile, gel du salaire des médecins : nos solutions sont concrètes, et répondent aux vrais problèmes, comme le confirment les intervenants du milieu, les personnes qui sont tous les jours sur le terrain. Avec un gouvernement du Parti Québécois, nous allons prendre soin de notre monde », de conclure Véronique Hivon.

ImprimerCourriel

Premier appel de projets de la Table des préfets de Lanaudière dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions

logo prefetsLa Table des préfets de Lanaudière est heureuse d’ouvrir officiellement la période de dépôt de projets dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR). Pour monsieur Gaétan Morin, président de la Table : « Les sommes consenties par Québec via le FARR afin de soutenir le développement de la région seront assurément un levier pour contribuer à la vitalité du territoire lanaudois ».

Rappelons qu’une somme de 1,9 million de dollars a été octroyée par le gouvernement du Québec, pour l’année financière 2017-2018, afin que se concrétisent des projets qui correspondent aux priorités de Lanaudière. Ces priorités ont été définies au cours du
printemps 2017 par les membres de la Table des préfets en étroite collaboration avec les partenaires municipaux, socioéconomiques et ministériels. Elles sont publiées dans le site Web du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) au www.mamot.gouv.qc.ca et dans celui de la Table des préfets de Lanaudière au www.prefetslanaudiere.com

Ces priorités sont regroupées dans quatre champs d’intervention :

  • le développement économique
  • le développement des infrastructures
  • le développement d’une identité lanaudoise forte
  • le développement social

Elles sont appuyées par de grandes priorités transversales, entre autres :

  • la concertation et le partenariat
  • l’innovation
  • le développement durable

Pour être considérés comme ayant un rayonnement régional, les projets devront notamment générer des retombées sur le territoire de plus d’une municipalité régionale de comté (MRC).
Les projets locaux réalisés dans plusieurs MRC et qui contribuent à l’atteinte d’une même priorité régionale sont aussi admis.

Les organismes et les entreprises admissibles sont invités à déposer leur demande d’aide financière au FARR auprès de la direction régionale du MAMOT au plus tard le 31 janvier 2018. La Table des préfets de Lanaudière traitera les demandes d’aide financière de manière continue d’ici cette date.

Le formulaire de demande d’aide financière se trouve sur le site Web du MAMOT ainsi que sur le site de la Table des préfets, dans la section Soutien au financement.

Une fois que le MAMOT aura confirmé l’admissibilité d’un projet, ce dernier sera soumis à la Table des préfets qui aura pour mandat de prioriser et de choisir les projets à soutenir dans le cadre
du FARR. Le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et la Table de préfets se réservent de 60 à 90 jours pour traiter les dossiers reçus.

Citation :

« Je me réjouis de savoir que grâce au FARR, de nombreux projets porteurs et adaptés aux particularités de Lanaudière pourront être mis en œuvre. Ceci entraînera sans aucun doute des retombées importantes pour de nombreux citoyens de notre région qui compte une multitude de gens passionnés et engagés dans leur milieu. J’invite donc toutes ces personnes, membres d’organismes ou décideurs, à soumettre un projet dès aujourd’hui. »

Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants :

  • Le FARR est un nouveau programme du MAMOT administré par les régions. Les sommes qui y sont consacrées serviront entièrement au financement de projets de développement qui sont en accord avec l’une des priorités régionales ciblées par le comité directeur de la région.
  • La région de Lanaudière bénéficiera chaque année d’une somme qui sera progressivement bonifiée pour atteindre approximativement 6,5 millions de dollars
    en 2021-2022.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur le FARR ou pour obtenir le formulaire de demande d'aide financière, vous pouvez consulter le site du MAMOT à l'adresse http://www.mamot.gouv.qc.ca/developpement-territorial/programmes/fonds-dappui-au-rayonnement-des-regions-farr/gestion-regionale-du-programme/.

Vous pouvez aussi contacter la direction régionale du MAMOT au 450 752-8080
ou à l'adresse suivante :

Pour en savoir plus sur les priorités régionales de développement ou pour obtenir le formulaire de demande d'aide financière, vous pouvez consulter le site de la Table des préfets au www.prefetslanaudiere.com (section Soutien au financement).

Vous pouvez aussi contacter la coordonnatrice de la Table des préfets à l’adresse suivante :

ImprimerCourriel

Retrouvé - sain et sauf - DISPARITION DE MATTHIEU CLERMONT-CHRÉTIEN – APPEL À LA POPULATION

matthieu clermont chretienLa Sûreté du Québec demande l’aide du public pour retrouver Matthieu Clermont-Chrétien, 15 ans, de Saint-Thomas-de-Joliette, disparu depuis hier.

Matthieu Clermont-Chrétien a été vu pour la dernière fois le mercredi 20 septembre dans la région de Joliette, mais il pourrait aussi se trouver dans la région de Sorel ou à Montréal.

Ses proches ont des raisons de craindre pour sa santé et sa sécurité.

Description

  • Taille : 1,78  m ( 5 pi 11 po)
  • Poids : 54 kg (119 lb)
  • Cheveux : bruns
  • Yeux : bruns

Particularité : il porte des lunettes et a des tatouages sur les deux avant-bras.

La dernière fois qu’il a été vu, Matthieu Clermont-Chrétien portait un jeans noir, des souliers noirs, un gilet « kangourou » gris et noir de marque « Burton », ainsi qu’une chemise à carreaux.

Toute personne détenant des informations pouvant aider à retrouver cette personne est priée de communiquer avec la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

ImprimerCourriel

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm