Économie

Annonce d’un soutien de 252 300 $ pour bonifier le développement de l’offre touristique de la région de Lanaudière

DSC 0190

Le Fonds de Développement de l’Offre Touristique de Lanaudière
Conférence de presse | Mars 2015

Évangéline Richard
Présidente | Tourisme Lanaudière

Martin Perreault
Président | Complexe scientifique,
sportif et éducatif de Montcalm

Gaétan Morin
Président | CRÉ Lanaudière

Patrick Massé
Président | CLD Montcalm

Entrevue exclusive
Martin Perreault
&
Patrick Massé

Au nom des partenaires du Fonds de développement de l’offre touristique de Lanaudière (FDOTL), la présidente de Tourisme Lanaudière, Mme Évangeline Richard, annonce une aide financière de 252 300 $ pour la réalisation de neuf projets à caractère touristique dans la région. Ces projets génèreront des investissements de 1 334 016 $.

« L’industrie touristique de Lanaudière est un moteur économique important pour la région. Elle fournit déjà de l'emploi à  environ 5 000 personnes! Mais le potentiel est encore beaucoup plus grand et les entrepreneurs qui osent investir en tourisme méritent d’être supportés par de tels programmes. Nous sommes évidemment très fiers d’appuyer aujourd’hui financièrement des entrepreneurs qui nous ont convaincus du potentiel de leurs projets », a mentionné Mme Évangeline Richard, présidente de Tourisme Lanaudière.

« Je me réjouis du fait que le Fonds 2013-2015 aura permis d’investir dans des projets touristiques situés dans tous nos territoires de MRC et souhaite féliciter les promoteurs pour leur dynamisme et leur investissement pour développer cette importante industrie pour l’économie de la région. Le FDOTL est une belle démonstration de ce que peut réaliser la concertation au niveau régional, et ce, pour le bien du développement de toute la région au plan touristique », a ajouté M. Gaétan Morin, président de la CRÉ Lanaudière.

« Au nom des CLD D’Autray, de Montcalm, des Moulins et de la Matawinie, tous partenaires financiers du FDOTL, il me fait grand plaisir de participer à l’annonce de ces 9 projets d’investissement en tourisme. Le dynamisme de ces entreprises profitera assurément à l’essor économique de chacune de nos MRC. Bien que le secteur touristique se développe différemment  d’un territoire à l’autre, il offre néanmoins une multitude d’opportunités et un  réel potentiel de croissance économique pour l’ensemble des MRC de Lanaudière », a finalement déclaré M. Patrick Massé, représentant des CLD de la région.

Les projets retenus

Les projets soutenus se partagent une aide financière qui se répartit comme suit :

Projets Coût des projets Soutien financier des partenaires
Pourvoirie du Lac St-Pierre : Agrandissement et/ou rénovation de 4 chalets et achat d’un bateau ponton pour croisières ornithologiques . 100 000 $ 30 000 $
Terre des bisons : Création d'un centre d’interprétation des grands gibiers d’élevage du Québec. Ce centre permettra aux visiteurs de découvrir l’origine, l’histoire, les produits dérivés des grands élevages. 303 186 $ 90 956 $
Musée d'art de Joliette : Aménagement d'un terrasse extérieure multifonctionnelle. 250 000 $ 41 070 $
Complexe sportif/scientifique et éducatif de Montcalm : Achat d'équipements pour une patinoire pouvant se transformer en salle multifonctionnelle pouvant recevoir des spectacles. 555 000 $ 50 000 $
Structuration de l'offre de la Haute-Matawinie : Étude pour développer un nouveau modèle d’affaires par lequel l’addition de chacun des produits et services touristiques deviendrait unique, de grande envergure et de haut calibre. 39 200 $ 15 680 $
Festi-Glace de Joliette : Création de nouvelles activités hivernales. 27 750 $ 8 000 $
Marché de Noël de L’Assomption : Bonification de l’expérience du visiteur par l’ajout d’éléments thématiques. 12 700 $ 2 144 $
Festival Feu et Glace : Achat d'équipements pour le pavoisement du site. 22 680 $ 5 650 $
St-Côme en glace : achat d'un Igloo chauffé pour prolonger la temps de passage des visiteurs et bonification des activités. 23 500 $ 8 800 $
     
GRAND TOTAL : 1 334 016 $ 252 300 $

Les entreprises touristiques bénéficient d’un soutien financier dans le cadre du FDOTL, créé à la suite de la signature de l’Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT). Les partenaires financiers de l’Entente sont le ministère du Tourisme, Tourisme Lanaudière, la Conférence régionale des élus de Lanaudière, les CLD de la MRC D’Autray, de la Matawinie, de Montcalm et le CLD économique Les Moulins.

Rappelons que le FDOTL vise à concentrer les investissements de l’industrie touristique en fonction des priorités régionales et à renforcer la synergie de tous les partenaires régionaux.

  • FDOTL 2007 – 2015
  • Distribution de 2 004 200 $
  • 40 projets sur l’ensemble du territoire de Lanaudière
  • Valeur totale des projets : 21 000 000 $

Chaque dollar investi par le FDOTL au cours des huit dernières années aura généré 11 $ d’investissement

Dans Montcalm ce sont 258 000$, partagés par le Centre Sportif, Scientifique et Éducatif de Montcalm (50 000$), 45 Degrés nord (100 000$), Les Fêtes Gourmandes Lanaudière (8 000$) et le Parc d'Amusement Atlantide (100 000$).

Chaque projet était évalué selon son potentiel touristique.

Le Fonds est maintenant à sec et le chiffre de 100 millions est sur la table, mais aucune idée pour combien d'années et comment ce montant sera réparti. De plus, l'abolition des CRÉ, pourrait être pénalisant particulierement pour Montcalm (voir texte suivant)

Formation sur le logiciel comptable

SAGE 50

 

anciennement «Simple Comptable»

 

Faites vous-même votre tenue de livre!

simplecomptable

 

Pour plusieurs entreprises, la fin d'année financière arrive à grands pas. Ainsi, afin de mieux les outiller, la Chambre de commerce en collaboration avec Emploi-Québec offre aux entreprises de la MRC de Montcalm une formation sur le logiciel comptable SAGE 50, anciennement Simple Comptable.

Il s'agit d'une formation de 12 heures autant pour les débutants que les avancés répartie de la façon suivante:

 3 heures de cours théorique de groupe pour les débutants le jeudi 19 février à 9 heures


  • 3 heures de cours théorique de groupe pour avancés le jeudi 26 février à 9 heures
     
  • 6 heures de consultation personnalisée directement à votre entreprise afin de mettre en pratique vos connaissances!

 Prix membre : 199$ +taxes

Prix non-membre 249$ + taxes

 

Inscription obligatoire
Par téléphone ou par courriel

 

(450) 839-9218 poste 701 | 1 800 361-2232 |

Rabais de 15% sur l'achat d'une licence SAGE 50


Pour toute question, veuillez communiquez avec nous!

c

 

104, rue Saint-Jacques, Saint-Jacques (Québec) J0K 2R0 | (450) 839-9218 poste 123 | 1 800 361-2232 |

logocjeLe contexte de lutte au déficit et de coupures budgétaires entraine l’émergence de nouveaux paradigmes qui peuvent ébranler les idées reçues et les façons de faire traditionnelles.

Nos réflexions stratégiques nous ont préparés à cette évolution et forcés à revoir notre approche de l’intervention jeunesse ainsi que la structure de nos services et leur prestation. Elles nous ont amenés au constat suivant : l’obligation de nous transformer pour devenir plus forts, meilleurs et durer. Nous sommes prêts à faire face à ces changements annoncés pour cadrer avec les nouveaux paradigmes, tout en conservant les mêmes hauts standards d’excellence.

Nous réaffirmons notre croyance en l’interconnexion étroite du développement du jeune avec celui du milieu. Nous continuerons à investir temps, énergie et ressources dans l’élaboration et le déploiement d’une stratégie jeunesse pour notre MRC. Nous poursuivrons le travail avec nos partenaires pour doter notre milieu d’une action globale et intégrée dans le développement et la qualification de nos jeunes et pour en faire un modèle attractif ainsi qu’un outil de positionnement.

La façon la plus efficace de relever le défi qui nous est lancé est de solidifier nos organisations respectives, puis d’adopter une vision et une démarche communes et mettre les forces de nos organisations au service de cette vision. C’est ce à quoi le Carrefour s’engage pour les prochaines années.

Accompagné du député de Saint-Jérôme et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’économie, d’entrepreneuriat, de PME et d’exportations, Pierre Karl Péladeau, nous déplorons l’absence de retombées de la mission européenne du premier ministre et de sa présence au Forum économique mondial de Davos.

« Visiblement, le travail de préparation en amont n’a pas été fait par le ministre de l’Économie, Jacques Daoust. Une mission économique sans aucun résultat concret, c’est navrant. La dernière mission semblable avait été menée par Pauline Marois; des investissements majeurs de plus de 450 millions, créant plus de 600 emplois, avaient alors été ramenés au Québec. Pensons entre autres à FerroAtlàntica, à White Star Capital, à Ubisoft Québec et à Cinesite », a rappelé Pierre Karl Péladeau.

La situation économique s’aggrave

« Jour après jour, mois après mois, les chiffres le confirment : la situation économique du Québec s’aggrave. Pourtant, le premier ministre continue d’attendre patiemment l’effet libéral, qui n’arrive pas. Pour lui, tout va bien; donc, il ne fait rien. Visiblement, les changements incessants à la fiscalité des entreprises nuisent aux décisions d’investissement. Rappelons les coupes paramétriques de 20 % aux crédits d’impôt et les résultats de la commission Godbout qui se font toujours attendre; cette incertitude rend le Québec moins attrayant pour les entreprises. Ajoutons à cela les coupes du président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, qui nuisent à la croissance économique. Décidément, la recette libéralo-caquiste ne fonctionne pas », a déclaré Nicolas Marceau.

Le député rappelle par ailleurs que l’ISQ annonçait la semaine dernière que le PIB du Québec a reculé de 0,4 % en octobre. On parle donc de deux baisses au cours des trois derniers mois. On apprenait également que les exportations québécoises ont diminué de 11,5 % en novembre, le dernier mois mesuré; cette chute est beaucoup plus marquée que dans le reste du Canada.

« Alors que depuis l’arrivée des libéraux, le Québec a le pire bilan en matière d’emploi au Canada, le ministre Jacques Daoust partage l’attentisme de son premier ministre. Au lieu d’écrire des communiqués le samedi pour tenter de rassurer les personnes qui perdent leur emploi, comme il l’a fait pour Bombardier à La Pocatière, il doit agir ! L’austérité libéralo-caquiste et l’inaction n’aident en rien nos PME et nos entrepreneurs; leur confiance s’amenuise, ce qui ralentit l’investissement et la création d’emplois. La léthargie libérale doit cesser. Concrètement, que fera le gouvernement ? S’il n’a pas d’idée, qu’il reprenne notre politique économique Priorité emploi », a conclu Pierre Karl Péladeau

La Boutique Mariclod s'est fait une réputation fort enviable au cours des années.

La sympathique Marie-Claude Poulin est dans la mode depuis plusieurs années, sa gamme de robes de bal, de mariage et de prêt-à-porter est en demande partout au Québec et même de l'extérieur.

Elle a su se démarquer et offrir un produit adapté à chacune, comme elle le dit si bien «Toutes les femmes peuvent être belle si elles portent des vêtements adaptés à leur silhouettes.

Elle est maintenant dans notre tout nouveau Bottin Local Montcalm. On a eu la chance de capturer des moments magiques et très touchants lors de notre visite pour la vidéo, merci Marie-Claude!

mariclod

Visitez la boutique personnalisée dans le bottin et visionnez la vidéo en cliquant ici

Et inscrivez votre entreprise/organisme gratuitement sur ce lien

«Créons ensemble l'outil de référence pour Montcalm!»

Le lancement de la 17e édition du Concours Québécois en entrepreneuriat qui aboutira par la remise des prix le 6 mai 2015.

 DSC1026Sous la présidence d'honneur de M. Éric Simoneau, le pdg de Motion Composite, qui se spécialise dans l'élaboration de fauteuil roulant, les plus légers au monde. En 2014, l'entreprise s'est classé en 26e position au Canada pour sa croisssance. Un exemple de réussite qui a été finaliste du Concours en 2005. Ils vendent leur fauteuil dans plus de 20 pays au monde.

M. Simoneau vous  invite à soumettre votre projet dans l’un des deux volets de la 17eédition du Concours. Il faut être fier de notre région de Lanaudière, qui représente une terre riche en idées et en innovation ! Je vous donne rendez-vous le mercredi 6 mai 2015, à la Salle Julie-Pothier du Collège Esther Blondin afin de couronner les lauréats régionaux qui se dirigeront vers l’étape finale de sélection nationale.

Dans Lanaudière, le succès de l'aventure entrepreneuriale est le fruit de la collaboration entre les établissements scolaires et les organismes socioéconomiques de la région. Le comité régional du Concours québécois en entrepreneuriat est composé de membres provenant des Centres locaux de développement (CLD), des Sociétés d'aide au développement de la collectivité (SADC), des Carrefours jeunesse-emploi (CJE), de la Coopérative de développement régional de Lanaudière (CDRL), de la Commission scolaire des Affluents et de la Commission scolaire des Samares.

Le Concours québécois en entrepreneuriat est, à plusieurs égards, un phénomène unique en son genre. Il est le seul concours ciblant les jeunes du milieu scolaire et les nouveaux entrepreneurs et le seul à offrir des bourses et des prix d'une aussi grande valeur.

Le volet Entrepreneuriat étudiant interpelle les jeunes du primaire à l'université qui ont réalisé et complété au cours de l'année (soit de juin 2014 à juin 2015) des projets entrepreneuriaux scolaires ou parascolaires.

Le volet Création d'entreprise s'adresse aux personnes de 18 ans et plus qui ont un projet d'entreprise et qui en sont aux premières étapes de la réalisation. Les projets d'affaires ne doivent pas avoir obtenu de revenus de vente avant le 1eravril 2014, et s'il s'agit d'un projet visant la création d'une entreprise, le démarrage doit être fixé, au plus tard, au 31 décembre 2015.

Tous les renseignements et formulaire de candidature pour soumettre votre projet à http://entreprenez.qc.ca/

Bonne chance !

 

NMarceau VHivon AVilleneuve 2Le député de Berthier, André Villeneuve, et l’ensemble des députés de l’opposition officielle de la région de Lanaudière, Véronique Hivon, députée de Joliette, Nicolas Marceau, député de Rousseau et Mathieu Traversy, député de Terrebonne, dénoncent l’abolition du Fonds de soutien aux territoires en difficulté (FSTD) doté de 53 millions destiné aux villes et villages dévitalisés du Québec. Comme pour atténuer les contrecoups d’une telle décision, l’annonce survient au lendemain de la proposition ahurissante du Conseil du patronat (CPQ) d’utiliser ce fond pour vider les villages en régions vers les villes-centres.

André Villeneuve enjoint le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Pierre Moreau, d’y réfléchir à deux fois et de revenir sur sa décision : « Le ministre ne semble pas conscient des conséquences désastreuses qu’aura sa décision ».

André Villeneuve poursuit : « Le FSTD a fait la différence chez nous. Ça a fonctionné. C’est tout le secteur Brandon qui a pu se relever. Nos élus ont pu appuyer des initiatives sociales, faire du secteur un pôle culturel et touristique, remettre en marche le centre sportif, améliorer la sécurité incendie, etc. Le travail de nos élus a porté fruits et ce programme y est pour quelque chose ».

« C’est une mesure, aveugle et inconsidérée. Le gouvernement ne sait même pas où en sont les communautés, c’est du mur à mur. Les élus municipaux et les citoyens ont une vision du développement de leur communauté et ce programme leur permet de l’appliquer. On vient de mettre tout ça au rancard. Ce ne sont pas les qualificatifs qui manquent pour décrire cette décision, mais un ressort du lot : atroce. C’est insensé; il faut être totalement déconnecté des réalités que vivent nos communautés pour agir de la sorte ! Le ministre agit comme un inconscient au détriment des gens qui, eux, construisent le Québec jour après jour. Je ne peux pas croire que le gouvernement soit sérieux. Mais où veut-il en venir !? », conclu-t-il.

dsc 0179 3daa2Les 12 Caisses Desjardins de Lanaudière recevaient hier les jeunes clients de 18 à 35 ans. Desjardins attendait entre 500 et 1100 personnes, une première est toujours un peu angoissante. Les billets pour la soirée avaient été distribués par les conseillers financiers de 12 Caisses, mais qui se pointera au rendez-vous ! Mystère.

Il fallait d'abord trouver l'endroit pour accueillir autant de personnes, pourquoi pas dans Montcalm ? L'amphithéâtre du Complexe JC Perreault, pourquoi pas ? L'amphithéâtre a pris les couleurs de Desjardins pour recevoir ces VIP Desjardins.

dsc 0189 9939aDès 18h, les conseillers financiers des différentes Caisses et les représentants des multiples services offerts par Desjardins étaient fébriles... Les jeunes commencent à arriver, petites bouchées, vin d'honneur et les préparatifs du Restaurant Houston les attendent.

Tous les espaces publics du Complexe se remplissent, demandes de renseignements, partage et rencontre se multiplient, l'endroit est configuré pour recevoir 1200 personnes, quelques minutes avant l'arrivée du conférencier, des chaises sont ajoutées pour combler les besoins. L'espace est plein, que de sourires pour les employés de Desjardins, un succès monstre ! 

Conférencier : Pierre-Yves McSween

Le défi était quand même assez grand, réunir plus de 1000 jeunes pour une conférence sur les finances personnelles... Il faut dire que M. McSween est assez connu pour son style plutôt jeune et dynamique, son livre "En as-tu vraiment besoin?" s'est vendu à plus de 170 000 exemplaires, sa participation tant à la radio, la télé et comme enseignant l'ont fait connaître. Il n'encourage pas vraiment l'endettement, mais plutôt un engagement responsable envers ses dépenses de façon plutôt humoristique..

Desjardins Lanaudière peut dire "Mission accomplie" !

 

 

 

 MENTIONS LÉGALES

Le droit à l'image des personnes physiques
La reproduction de l'image d'un groupe ou d'une scène de rue dans un lieu public est permise, sans besoin de solliciter le consentement de chaque personne photographiée. On considère que l'image ne porte pas atteinte à la vie privée car la personne se trouvant dans un lieu public a consenti à être exposée aux regards des autres.

Tous droits réservés : photos et vidéos
Vous êtes invités à partager les images et les vidéos de La Plume Libre Montcalm, par contre vous devez obtenir une autorisation écrite de notre part pour toute utilisation commerciale ou pour toute manipulation de vidéo.

Merci
L'Équipe de Plume Libre Montcalm